Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Le logiciel médical truquait les prescriptionsCrédits : thodonal/iStock/ThinkStock

D’après des révélations du média américain Bloomberg, relayées par Usbeck & Rica, une société de logiciels médicaux, Practice Fusion, a été payée par un laboratoire pharmaceutique pour inciter les praticiens à prescrire des opioïdes à leurs patients. Le mécanisme a perduré pendant trois ans, entre 2016 et 2019.

« Aux yeux des médecins qui ouvraient les dossiers électroniques des patients, l’alerte semblait sans doute assez anodine, relate Bloomberg. Une simple fenêtre contextuelle apparaissait, demandant le niveau de douleur du patient. Ensuite, un menu déroulant répertoriait les traitements, qui allaient du renvoi à un spécialiste à une prescription pour des antidouleurs sous forme d’opioïdes. Un simple clic et le programme créait un plan de traitement. [Sauf que] cet outil existait grâce à un accord secret. »

D’après l’agence Reuters, c’est l’entreprise pharmaceutique Purdue Pharma — fabricant, entre autres, de l’oxycodone — qui aurait payé Practice Fusion pour qu’elle oriente ses services dans ce sens. Au total, Practice Fusion aurait touché près d’un million de dollars dans le cadre de cet accord. Inversement, le gain estimé pour le laboratoire pharmaceutique s’élèverait à plus de 11 millions de dollars.

En 15 ans, les décès par overdose liés aux opioïdes ont presque triplé aux USA, avec un pic de mortalité enregistré en 2017. D’après des chiffres des autorités américaines, entre 1999 et 2017, 400 000 décès ont été constatés pour cause de surdose d’opioïdes. Entraînant même, pour la première fois, un recul de l’espérance de vie moyenne de la population.

56 commentaires
Avatar de Arona Abonné
Avatar de AronaArona- 10/02/20 à 08:52:38

Terrfiant...

Avatar de dylem29 Abonné
Avatar de dylem29dylem29- 10/02/20 à 08:58:49

Le privée c'est trop cool. :D

Avatar de tiret Abonné
Avatar de tirettiret- 10/02/20 à 09:08:30

Ceux qui ont fait ça ne seront probablement jamais condamnés... Par contre si Mohamed, Bondy, vole un steak pour se nourrir, il prend direct 3 mois au frais.

Avatar de skan INpactien
Avatar de skanskan- 10/02/20 à 09:26:32

Hop Usbeck & Rica grillé dans le domain médical.
Il n'y a plus qu'à se reconvertir dans les machines à voter

Avatar de Boris Vassilieff Abonné
Avatar de Boris VassilieffBoris Vassilieff- 10/02/20 à 09:27:26

America first, c'est juste la légalisation du marché des drogues dures. C'est bon pour l'Amérique contrairement à tous ces méchants dealers mexicains qui vendent de la marchandise de mauvaise qualité et ne paient pas d'impots

Avatar de misterB Abonné
Avatar de misterBmisterB- 10/02/20 à 09:43:07

3 video de Jhon Oliver et hassan minhaj sur le probleme des opioides aux US, c'est assez flippant

https://www.youtube.com/watch?v=5pdPrQFjo2o

https://www.youtube.com/watch?v=-qCKR6wy94U

https://www.youtube.com/watch?v=vkhMfgOT9Xs

Avatar de Quinnaha INpactien
Avatar de QuinnahaQuinnaha- 10/02/20 à 10:42:26
Édité par Tolor le 10/02/2020 à 10:44
Avatar de Winderly Abonné
Avatar de WinderlyWinderly- 10/02/20 à 11:12:39

"opioïdes" :eeek2:
 
Ah quand même, ça inspire confiance l'industrie pharmaceutique dealer de drogue dure.

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 10/02/20 à 11:17:26

On attend une réaction d'Agnès Buzyn, qui va problablement créer des postes d'opioïdes managers :ouioui:

Avatar de barthous Abonné
Avatar de barthousbarthous- 10/02/20 à 11:33:40

Parmi les "médecins", aucun n'a été surpris de la prescription ?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6