Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Wacom accusée de récupérer le nom et l’heure de chaque application lancée par ses clients

Robert Heaton explique dans un billet de blog sa découverte. Tout commence lorsqu’il installe sa tablette graphique sur un nouvel ordinateur et que le logiciel lui demande d’accepter sa politique de confidentialité.

Alors qu’il allait cliquer sur Accepter sans autre forme de procès, il se demande pourquoi « un appareil qui est essentiellement une souris » en a besoin ? Il y apprend que Google Analytics est utilisée par Wacom, pour récupérer « des données agrégées d'utilisation, des informations de session technique et des informations sur votre matériel », sans plus de précisions.

Robert Heaton détaille ensuite comment il est parti à la recherche des données envoyées par Wacom, notamment en utilisant Wireshark. Il découvre alors que la société envoie de nombreuses informations, dont la liste des applications lancées et les heures correspondantes.

Pour le moment, Wacom se contente de répondre sur Twitter qu'il est possible de désactiver ce pistage via ses paramètres de confidentialité. Une position déjà adoptée par d'autres, qui n'a pas toujours été d'une grande efficacité face à la grogne des utilisateurs.

10 commentaires
Avatar de kamomille INpactien
Avatar de kamomillekamomille- 07/02/20 à 10:27:24

C'est rien comparé aux Amazon Kindle qui enregistrent et archivent "chaque" appui tactile que l'on fait sur ces tablettes...
&nbsphttps://twitter.com/adrjeffries/status/1222277544730337280
 

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 07/02/20 à 13:29:18

Pour le moment, Wacom se contente de répondre sur Twitter qu'il est possible de désactiver ce pistage via ses paramètres de confidentialité.

Donc c'est activé par défaut :bravo:

Sinon il faut préciser ce qui est fait de ses données ? Comment est-ce exploité ? Est-ce partagé avec des tiers ?
Parce
qu'un tel enregistrement peut être fait à des fins de bebugage. Si ça
reste sur l'appareil, et que c'est pas ouvert à tout le monde, ce n'est
pas pareil que si c'est envoyé à un partenaire et exploité...

Édité par Jarodd le 07/02/2020 à 13:32
Avatar de taxalot Abonné
Avatar de taxalottaxalot- 08/02/20 à 08:06:02

Absolument terrifié de ce que Wacom pourrait faire de ces données dans un contexte de surveillance généralisé.

Enfin, non, pas vraiment en fait.

Avatar de Guinnness INpactien
Avatar de GuinnnessGuinnness- 08/02/20 à 10:27:09

Vu le nombre de graphistes amateurs, ou pas, qui utilisent des logiciels tipiakés ça pose forcément problème qu'une tablette graphique puisse balancer le nom des softs qu'ils utilisent réellement :transpi:

Imagine la gueule de pas mal de gamers s'ils découvraient que leur clavier/souris étaient capables de remonter le nom de tous les jeux installés sur la machine, surtout les tipiak :transpi:

Avatar de Danitana INpactien
Avatar de DanitanaDanitana- 08/02/20 à 14:32:29
Édité par Tolor le 08/02/2020 à 15:12
Avatar de Veroshak INpactien
Avatar de VeroshakVeroshak- 09/02/20 à 00:02:17
Édité par Tolor le 09/02/2020 à 09:04
Avatar de Britarri INpactien
Avatar de BritarriBritarri- 09/02/20 à 11:31:24
Édité par Tolor le 09/02/2020 à 13:05
Avatar de Zulgrib Abonné
Avatar de ZulgribZulgrib- 09/02/20 à 14:09:44

Les banques utilisent ces appareils pour les signatures, arrête de déconner.

Avatar de Ghidiepa INpactien
Avatar de GhidiepaGhidiepa- 10/02/20 à 02:46:58
Édité par Tolor le 10/02/2020 à 07:13
Avatar de taxalot Abonné
Avatar de taxalottaxalot- 10/02/20 à 11:57:25

Signatures qui ne sont pas envoyées à Wacom.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.