Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Facebook Workplace permettra « d'analyser les sentiments d'un employé »

Cette annonce a été faite par Julien Codorniou, vice-président de la plateforme pour les entreprises, lors d’une longue Interview accordée à Journal du Net.

« Au sein de l'analytics de Workplace, l'IA va aussi permettre de mesurer le sentiment global d'une société, et de pouvoir identifier des anomalies ou des opportunités, par exemple en analysant les sentiments d'un employé qui est moins actif ou qui présente un risque de churn ».

Le dirigeant en profite aussi pour revenir sur le cas du CERN qui a décidé de quitter Workplace : « L'affirmation selon laquelle ils ont eu le choix de payer ou de perdre leurs droits administratifs et leurs droits sur les données de Workplace n'est pas exacte. Ils pourraient rejoindre Workplace aujourd'hui sur notre niveau Essential, ce qui leur permettrait d'utiliser Workplace gratuitement et de conserver les mêmes droits d'administration et de données ». 

19 commentaires
Avatar de GrosMatou27 Abonné
Avatar de GrosMatou27GrosMatou27- 07/02/20 à 09:35:42

Magnifique...
Après les entretiens d'embauche vidéo analysés par une IA, ça... on va bientôt être dépendant uniquement de robots pour notre évolution dans une société...

IA facebook : "Ah, lui il n'a visiblement pas voté pour le président que je lui avais mis en avant dans ses publications personnalisées, tant pis pour lui, je vais dire à sa direction que c'est un looser dépressif"

Édité par GrosMatou27 le 07/02/2020 à 09:36
Avatar de gg40 INpactien
Avatar de gg40gg40- 07/02/20 à 09:53:33

Effrayant je trouve

Avatar de Pseudooo Abonné
Avatar de PseudoooPseudooo- 07/02/20 à 10:47:59

Comme ça s'il y a une baisse d'activité chez un salarié on pourra bien lui taper dessus. Ça lui apprendra à avoir une baisse de moral.
 
Ce monde devient vraiment désirable.

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 07/02/20 à 11:13:23

/ ! \ WARNING / ! \

L'employé X est peu productif depuis deux jours car d'après son profil sa femme viens d'accoucher et il à du mal à dormir la nuit. Ce phénomène basé d'après d'autre profils similaire va durer au moins 6 mois, cliquez sur OUI pour le remplacer par l'employé Y qui est célibataire gay qui ne sors jamais.

 

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 07/02/20 à 11:19:38

Le "churn management" ca existe depuis 20 ans. Si vous travaillez dans une entreprise un peu grande, vous avez surement déjà des évaluation annuelles où on vous demande ce qui s'est passé de bien, de mal, ce qu'il faudrait changer, ce que vous aimeriez faire...

Le fait que les données soient collectées/analysées par une IA n'est pas mieux ou pire que la collecte/analyse par votre manager (qui généralement fait cela par dessus la jambe parce qu'il y est obligé par la direction)

Avatar de loser Abonné
Avatar de loserloser- 07/02/20 à 11:38:21

churn

Pardon?

Avatar de espritordu Abonné
Avatar de espritorduespritordu- 07/02/20 à 12:42:29

127.0.0.1 a écrit :

Le fait que les données soient collectées/analysées par une IA n'est pas mieux ou pire que la collecte/analyse par votre manager (qui généralement fait cela par dessus la jambe parce qu'il y est obligé par la direction)

L'avantage du manager paresseux est qu'il est capable de mesurer toute la dimension bullshitesque de sa tâche, d'en comprendre les véritables tenants sociaux et de s'en accommoder.

L'IA, elle, est désespérément premier degré.

Avatar de anonyme_f6b62d162990fde261db0e0ba2db118e Abonné

127.0.0.1 a écrit :

Le "churn management" ca existe depuis 20 ans. Si vous travaillez dans une entreprise un peu grande, vous avez surement déjà des évaluation annuelles où on vous demande ce qui s'est passé de bien, de mal, ce qu'il faudrait changer, ce que vous aimeriez faire...

Le fait que les données soient collectées/analysées par une IA n'est pas mieux ou pire que la collecte/analyse par votre manager (qui généralement fait cela par dessus la jambe parce qu'il y est obligé par la direction)

En principe (ils chassent les pseudos) on a un seul compte Facebook, pro & perso mélangé. Rien à voir avec le management interne d'une entreprise.
On est simplement dans une volonté de prise de contrôle de la population. La seule chose positive, c'est qu'ils le font sans se cacher. Le truc très négatif c'est qu'ils n'ont pas besoin de se cacher pour que ça fonctionne.

Avatar de aldwyr Abonné
Avatar de aldwyraldwyr- 07/02/20 à 13:34:53

Je ne comprends pas les entreprises qui se servent de ce genre de solution..
Je suis dans le même cas avec mon entreprise qui est full microsoft, mais c'est une entreprise américaine donc cela ne me choque pas plus que cela.

Alors oui, Teams est ultra pratique... Mais il existe tellement d'autre solution en auto hébergement ou bien dans le cloud au pire, si on ne veut pas avoir d'infrastructure on promise... et on crypte derrière les données, je pense comme ça à mattermost, nextcloud/owncloud et leur application talk. 
Matrix qui est super aussi. 

Bref, des solutions, il en existe pour garder le contrôle de ses données...
Je me demande comment une entreprise peut se dire : On va sur Facebook pour la communication unifié. Cela me dépasse un peu. x)

Avatar de La Mangouste Abonné
Avatar de La MangousteLa Mangouste- 07/02/20 à 13:46:36

Le churn c'est un terme marketing pour désigner la perte de clientèle. Par extension, dans une entreprise, c'est le départ des employés.

En soi pour une entreprise c'est important de pouvoir évaluer les départ, afin de savoir comment recruter, voire se remettre en question.

Là si je comprends FB donneraient des mesures en plus pour quantifier ces départ à venir, en identifiant même les employés, entre autre. Flippant.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2