Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Coronavirus : MWC et Computex maintenus, désistements et quarantaines chez les exposantsCrédits : MCCAIG/iStock

L’épidémie liée au nouveau coronavirus 2019-nCoV exporté de la ville de Wuhan (Chine) inquiète les autorités sanitaires du monde entier, mais l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ne parle pour le moment pas de pandémie.

Après les fermetures d’usines, les annulations de vols, cela commence à s'étendre à de grands évènements comme le MWC de Barcelone, qui ouvrira bien ses portes le 24 février. LG vient en effet d’annoncer qu’il ne sera pas présent : « cette décision supprime le risque d'exposer des centaines d'employés de LG à des voyages internationaux », explique le fabricant. 

ZTE annule sa conférence « Devices Press » qui était prévue pour le 25 février, mais pas sa présence sur place : le constructeur affirme qu’il « participera au MWC20 de Barcelone comme prévu ». 

Plusieurs fabricants comme Huawei, ZTE et Xiaomi ont par contre confirmé que leurs représentants venant de Chine seront placés en quarantaine pendant deux semaines avant le début du salon. Dans tous les cas, la GSMA affirme que « l'impact sur l'événement est minime jusqu'à présent ».

Du côté de la TAITRA, organisation en charge du Computex de Taipei, on explique que le salon qui doit se tenir du 2 au 6 juin est lui aussi maintenu et que « le gouvernement taïwanais a pris des mesures globales pour protéger la santé du public contre l'épidémie mondiale ».

21 commentaires
Avatar de sephirostoy Abonné
Avatar de sephirostoysephirostoy- 06/02/20 à 09:56:09

Heureusement que ce n'est pas pareil avec le virus de la grippe qui fait pourtant plus de morts...

Avatar de dylem29 INpactien
Avatar de dylem29dylem29- 06/02/20 à 10:28:19

C'est un nouveau virus.
 

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 06/02/20 à 10:32:14

sephirostoy a écrit :

Heureusement que ce n'est pas pareil avec le virus de la grippe qui fait pourtant plus de morts...

La grippe, on connait bien le virus, on connaît sa capacité à muter. Le coronavirus, lui nous est bien moins familier.
Le taux de mortalité de la grippe saisonnière est d'environ 0,5 % en France, pour le coronavirus, pour l'instant on est plus de l'ordre de 2-5%, cependant dans le passé le SRAS a eu un taux de 10%. Le coronavirus pourrait être aussi plus contagieux, mais pour l'instant ça reste encore en étude.

Le virus de la grippe saisonnière est un compagnon de longue date, qui revient chaque année, nous avons des armes pour le maîtrisé (notre défense immunitaire s'est pas mal adapté et on a des vaccins).A coté, le coronavirus, nous n'avons à ma connaissance aucun vaccin et nos défense immunitaires sont assez naïves face à ce nouveau virus. Une personne âgée a des chances d'avoir était vacciné contre la grippe (ou elle a déjà été infecté dans le passé), mais contre le coronavirus, elle est sans défense.

Après, dans 20ans, sur le coronavirus devenais un virus saisonnier, ça sera géré comme une grippe.

Après, on peut voir le verre à moitié plein, c'est une façon de régler le problème des retraites en France. Le vieux commencent à trop bien survivre aux canicules, mais un petit virus, ça devrait en décimer un peu.

Avatar de Dude76 Abonné
Avatar de Dude76Dude76- 06/02/20 à 10:37:30

On peut ajouter que si on a un vaccin en Europe, c'est aussi parce que la grippe arrive plus tôt de l'autre côté de l'Atlantique et nous permet de préparer un vaccin sur ces souches, qui ne mute généralement que peu avant d'arriver chez nous.

Avatar de misterB Abonné
Avatar de misterBmisterB- 06/02/20 à 10:42:10

L'INpact de ce virus est impressionant, la demande en petrol a chuté de 40% hier, cela fera 0.5% sur l'année pour le moment.
Moins de voyages en avions a travers le globe.

A croire que c'est Gretta qui l'a conçut :D:D

Avec l'aide de Bill Gates bien sur :mdr:

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 06/02/20 à 10:49:51

misterB a écrit :

L'INpact de ce virus est impressionant, la demande en petrol a chuté de 40% hier, cela fera 0.5% sur l'année pour le moment.
Moins de voyages en avions a travers le globe.

A croire que c'est Gretta qui l'a conçut :D:D

Avec l'aide de Bill Gates bien sur :mdr:

C'est un peu ce que j'ai lu hier : le coronavirus a fait plus pour l'environnement que toute l'oeuvre de Greta :D

Avatar de Norde Abonné
Avatar de NordeNorde- 06/02/20 à 11:21:04

Attention à ce qui est publié dans la presse concernant la science et tout particulièrement la médecine, c'est souvent (et malheureusement) du grand n'importe quoi :reflechis: (il faut vendre vous comprenez et la peur est un super vecteur de vente !) :
 
Le taux de mortalité de l'actuelle épidémie de Coronavirus est estimé à 2,84% au niveau mondial  (et en baisse).
Comme à chaque "nouvelle" épidémie, il est difficile d'établir avec certitude les causes de décès sur une période d'analyse aussi courte. De plus les premiers cas peuvent être mal pris en charge en raison d'erreurs de diagnostics et enfin au vu des régions les plus touchées, les premiers contaminés ont des accès aux soins bien moins important que chez nous.
(cf.https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31994742)

La grippe n'est en rien "maitrisée".
Son taux de mortalité au niveau mondiale est environ de 6%, toutes tranches d'âge confondues.
(cf .https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6815659/).
 
Le vaccin ne protège pas entièrement (40 à 60% d'efficacité médiane, avec des pics inférieurs à 10% ou supérieurs à 80% selon les années, c'est lié au faut que l'on ne peut pas prédire avec certitude quelle "type" de grippe va nous frapper).
Et rien ne prouve que nos défenses immunitaires se soient "adaptées" (en dehors de l'immunité adaptative qui nécessite de rencontrer le virus une première fois au cours de sa vie...).
En tout cas pas depuis que la médecine moderne existe : l'homme n'évolue pas aussi vite que cela, et nous n'avons pas eu de pression de sélection massive (= sélection des plus résistants par "élimination" des plus sensibles...) depuis la grippe de 1918 (dites grippe Espagnole chez nous).

Au total la grippe reste bien plus meurtrière (et de très loin) que le Coronavirus (toutes épidémies confondues).
La différence c'est que l'épidémie vient de Chine, et que la chine ça fait peur etc etc...

On en fait donc tout un foin et le gouvernement Chinois montre les muscles pour, semble-t'il, tenter d'impressionner la scène mondiale.

Souvenez-vous, l'épidémie de Coronavirus de 2012 au moyent-orient (MERS-CoV) a été bien plus meurtrière et pourtant on en a pas beaucoup entendu parler :transpi: (en comparaison avec l'épidémie Chinoise).

Avatar de Norde Abonné
Avatar de NordeNorde- 06/02/20 à 11:31:41

Non, le vaccin est réalisé à partir d'un panel d'épidémies précédentes à travers le monde.
Les différentes variantes de grippes détectées et jugées avoir une probabilité de se retrouver chez nous sont alors combinées pour faire un vaccin à large spectre en espérant que la variante qui touche notre région face partie du lot.

Ça reste aléatoire car les épidémies précédentes ne représentent pas bien les épidémies à venir.

Mais en général la résistance croisée (si je résiste à un variant A de la grippe, il y a pas mal de chance que  je résiste un peu à un variant B) font que le vaccin reste globalement intéressant (enfin chez les populations à risque).

Et le vaccin n'est pas réalisée par année, mais en continu :
Si fin 2019 le vaccin pour l'Europe a bénéficié des données épidémiologiques d'autres pays victimes en début d'année, ces même pays vont bénéficier des retours de l'épidémie européenne pour leur vaccin suivant (et vice-versa).

Avatar de spidermoon Abonné
Avatar de spidermoonspidermoon- 06/02/20 à 11:43:22

Pour continuer dans la joie et la bonne humeur :https://www.planetoscope.com/mortalite/22-deces-dans-le-monde.html :D

Avatar de MeGusta INpactien
Avatar de MeGustaMeGusta- 06/02/20 à 12:34:56

Norde a écrit :

Non, le vaccin est réalisé à partir d'un panel d'épidémies précédentes à travers le monde.
Les différentes variantes de grippes détectées et jugées avoir une probabilité de se retrouver chez nous sont alors combinées pour faire un vaccin à large spectre en espérant que la variante qui touche notre région face partie du lot.

Ça reste aléatoire car les épidémies précédentes ne représentent pas bien les épidémies à venir.

Mais en général la résistance croisée (si je résiste à un variant A de la grippe, il y a pas mal de chance que  je résiste un peu à un variant B) font que le vaccin reste globalement intéressant (enfin chez les populations à risque).

Et le vaccin n'est pas réalisée par année, mais en continu :
Si fin 2019 le vaccin pour l'Europe a bénéficié des données épidémiologiques d'autres pays victimes en début d'année, ces même pays vont bénéficier des retours de l'épidémie européenne pour leur vaccin suivant (et vice-versa).

Voilà pourquoi le vaccin de la grippe n'est pas réellement un vaccin. Il est basé sur différentes souches et celles qui frappent peuvent-être différentes de celle qui sont inocculées ; intêrét de ce "vaccin" : 0.

En travaillant en maison de retraite, on voit chaque année des résidents avoir la grippe alors qu'ils ont été vaccinés.

Autant je tiens tous mes vaccins à jour, celui là est le seul que je ne fais pas.

 L'avantage de la grippe c'est qu'elle est connue, donc le suivi est plus "facile", et les vaccins sont remis à jour. Ceci dit, c'est un virus en perpétuelle évolution, et il reste toujours aussi dangereux.

En revanche, pour le nCoV, on ne connait pas encore son pic épidémique.

Mais si on regarde un peu en arrière, il y a eu la même inondation de terreur et d'images avec l'Ebola il y a quelques années en Afrique. Et ensuite, pouf, plus rien.
Pourtant l'Ebola est un virus qui existe et tue encore. Tout comme la grippe.

 Mais au final de quoi ont peur les gens ? Alors qu'ils boivent, fument... etc...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3