Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
5G : « au vu des dangers encourus », un député demande de suspendre l’attribution des fréquencesCrédits : Brosko/iStock

Après des mois d’attente – et d’allers/retours entre gouvernement et Arcep – la procédure d’attribution des fréquences est enfin officiellement lancée. Les opérateurs ont jusqu’au 25 février pour déposer leurs dossiers.

Lors d’une session de questions à l’Assemblé, le député Loïc Prud’homme (La France insoumise) demande « quand le gouvernement compte-t-il suspendre l’attribution des fréquences 5G ? Quand choisira-t-il enfin de protéger la population plutôt que le bilan comptable des multinationales ? ».

Il rappelle que des tests sont déjà déployés dans certaines villes, affirmant que les citoyens sont alors des « cobayes ». Il reprend ensuite le rapport préliminaire de l’ANSES sur l’exposition aux ondes et les risques sanitaires liés à la 5G. L’Agence a été saisie de cette question par trois ministères en février 2019.

Elle y regrette que « peu de publications ont étudié les effets d’exposition à des fréquences comprises entre 3 et 6 GHz ». Sans se prononcer sur le fond pour le moment, l’ANSES indique que ses conclusions finales ne seront rendues qu’au premier trimestre 2021. 

Pour le député, cette situation n’est pas acceptable : « Actuellement, les opérateurs installent dans nos villes, sur nos trottoirs et nos abribus, des antennes dont on ne saura que dans un an si elles nous empoisonnent à grande échelle. Et ce alors que personne, je dis bien personne, n’a demandé la 5G ! ».

« Au vu des dangers encourus, quand le Gouvernement compte-t-il suspendre l’attribution des fréquences 5G ? Quand choisira-t-il enfin de protéger la population plutôt que le bilan comptable des multinationales ? », conclut alors Loïc Prud’homme.

Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État lui a répondu que sa question : « traite d’un sujet dont nous nous sommes emparés non pas l’année dernière, mais il y a bien plus longtemps, puisque notre législation impose aujourd’hui aux opérateurs et aux équipementiers un seuil d’exposition des individus aux ondes électromagnétiques ». 

Elle continue : « ce seuil a été défini à partir d’une recommandation de l’Union européenne et des conseils d’un collège d’experts approuvé par l’Organisation mondiale de la santé. Il vaut pour la 2G, la 3G, la 4G et la 5G ». L’ANFR effectue d’ailleurs régulièrement des mesures, avec un bilan annuel (notre analyse de celui publié début 2018).

Jean-Paul Lecoq (parti communiste) a pour sa part demandé à la secrétaire d’État ce qu’elle fait « du principe de précaution ». Réponse de l’intéressé : « Je vous suggère de mieux vous renseigner. N’oubliez pas non plus que, derrière la 5G, se trouvent des emplois ! ». Après des échanges houleux, le président de séance est finalement intervenu : « cessez de pousser des cris, nous ne sommes pas dans une halte-garderie »...

106 commentaires
Avatar de Minikea INpactien
Avatar de MinikeaMinikea- 05/02/20 à 09:33:49

Opposer une menace contre l'emploi à un (supposé) problème de santé, c'est juste hors-propos.
(d'ailleurs il faudrait arrêter d'encenser le travail à l'heure actuelle mais c'est un autre sujet...)

S'il y a un vrai danger sanitaire (ce qui n'est absolument pas prouvé à l'heure actuelle) les emplois n'ont pas à être intégré dans la négociation.
Surtout qu'il n'y a pas que ce problème sur la 5G: consommation excessive, faible portée, demande très faible de la part des utilisateurs finaux...
faire la course à la vitesse en occultant totalement la nécessité et l'impact, c'est juste débile.

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 05/02/20 à 09:34:34

Ce bullshit constant n’arrêtera jamais... c'est désespérant...

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 05/02/20 à 09:39:31

Minikea a écrit :

consommation excessive

De quoi ?

Minikea a écrit :

faible portée

Seulement pour certaines fréquences spéciales

Minikea a écrit :

demande très faible de la part des utilisateurs finaux...

Il n'y a JAMAIS de demande des utilisateurs finaux pour des technos plus performantes. Seuls les usages pilotent la demande. Et lorsque les usages arrivent, les utilisateurs s'engouffrent en masse dans la techno.
C'est TOUJOURS comme ça que ça se passe...
Et quand bien même ça serait vrai, qu'est ce que ça peut bien foutre ? Les 1eres antennes 4G arrivent en fin de vie, quitte à les changer, autant le faire pour du matos plus performant et moins consommateur en energie. Il serait absurde de les remplacer avec du matos qui a 10 ans...

Avatar de ben51 Abonné
Avatar de ben51ben51- 05/02/20 à 09:46:18

Mais ils ont quoi comme problème avec la 5G ?
Je comprend toujours pas le risque que peut ajouter la 5G comparativement à la 4,3 ou 2G.
Et si je me trompe pas les nouvelles fréquence étaient déjà utilisé par la TNT.
(au passage pourquoi ne se plaigne t'il pas de la TNT ? )

Avatar de Minikea INpactien
Avatar de MinikeaMinikea- 05/02/20 à 09:47:29

KP2 a écrit :

Et quand bien même ça serait vrai, qu'est ce que ça peut bien foutre ? Les 1eres antennes 4G arrivent en fin de vie, quitte à les changer, autant le faire pour du matos plus performant et moins consommateur en energie. Il serait absurde de les remplacer avec du matos qui a 10 ans...

ha mais là dessus on est d'accord. mais les technos d'économie d'énergie qui du être implémentée pour que la 5G ne passe pas pour un gouffre en énergie peuvent tout à fait être appliqué à la 4G, ça serait même con de ne pas le faire. ça ne veut absolument pas dire que la 5G est une bonne idée ni qu'elle n'est pas énergivore.

Avatar de Minikea INpactien
Avatar de MinikeaMinikea- 05/02/20 à 09:48:41

non, mais c'est comme pour Linky. On gueule d'abord sur un problème qui n'existe pas pour décrédibiliser ensuite toutes les plaintes sur les vrais sujets... :fumer:

Avatar de Skas INpactien
Avatar de SkasSkas- 05/02/20 à 09:49:57

Désolé mais c'est des conneries. On n'a pas d'info sur la dangerosité du bordel, on fait pas. Ca me semble vraiment tomber sous le bon sens comme façon de faire.
Consommation excessive il parle sans doute de data. Le nombre de retard qui mate leurs videos YT en 1080p sans raison depuis qu'on a accès à du très haut débit provoque une pollution excessive et totalement inutile. Donner encore plus ça va permettre aux gens de mater leur merde en résolution encore plush aute, consommant donc plus, perpétuant cette mauvaise habitude.

Avatar de millman42 Abonné
Avatar de millman42millman42- 05/02/20 à 09:51:32

ben51 a écrit :

Mais ils ont quoi comme problème avec la 5G ?
Je comprend toujours pas le risque que peut ajouter la 5G comparativement à la 4,3 ou 2G.

Ils ont également un problème avec la 4,3 ou 2G donc c'est logique que la 5G leurs posent problème.

Avatar de ben51 Abonné
Avatar de ben51ben51- 05/02/20 à 09:51:36

ça semble efficace, car je n'ai pas entendu parler des vrais "problèmes" de la 5G.

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 05/02/20 à 09:56:05

Minikea a écrit :

Opposer une menace contre l'emploi à un (supposé) problème de santé, c'est juste hors-propos.
(d'ailleurs il faudrait arrêter d'encenser le travail à l'heure actuelle mais c'est un autre sujet...)

+10 000
Vouloir échanger des vies contre quelques emplois, c'est totalement con.

Pourtant, ça n’empêche pas ceux qui bénéficient de ces emplois de sacrifier quelques personnes pour leur boulot. On parlera de ces habitants à proximité des zones industrielles (notamment autour de l'étang de berre) qui sont près à accepter d'avoir deux fois plus de cancers qu'ailleurs pour bosser en industrie.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 11