Bouygues Construction victime d’un rançongiciel, des systèmes arrêtés « par mesure de précaution »

Le groupe ne donne pas vraiment de détails et parle simplement d’une « attaque virale de type ransomware » détectée sur le réseau informatique de Bouygues Construction le 30 janvier.

Vendredi, il ajouté que « l’activité opérationnelle des chantiers n’est pas perturbée à ce jour ». Par précaution, « des systèmes d'information ont été arrêtés afin d'éviter toute propagation » et « les équipes sont pleinement mobilisées pour un retour à la normale le plus rapidement possible, avec l’accompagnement d’experts ».

Une fois testés, les équipements sont progressivement remis en route. Un nouveau point devrait avoir lieu en début de semaine. Les autorités compétentes ont été informées. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !