Vente de données de géolocalisation par les opérateurs : la FCC va sévirCrédits : FCC

Dans une lettre adressée à plusieurs membres du Congrès, le président de la Commission Fédérale des Communications (FCC) explique que son bureau a terminé son enquête et arrive à la conclusion qu’au moins un opérateur ne respecte pas la loi, comme le rapporte Ars Technica.

« Je m'engage à veiller à ce que toutes les entités soumises à notre juridiction respectent la loi sur les communications et les règles de la FCC, y compris celles qui protègent les informations sensibles des consommateurs, telles que les données de géolocalisation en temps réel », affirme Ajit Pai.

Cela fait maintenant plus d’un an que cette question taraude et divise outre-Atlantique ; AT&T estimait par exemple que revendre ce genre d’informations n’était pas illégal. Jessica Rosenworcel, commissaire démocrate de la FCC, regrette de son côté « qu'il ait fallu si longtemps à la FCC pour parvenir à une conclusion qui était si évidente ».

En juin 2018, les opérateurs s’étaient engagés à mettre fin à ce genre d’activité, mais ils avaient été pris la main dans le pot de confiture en janvier 2019. Ils avaient alors de nouveau promis d’arrêter et d’effacer les données.

La balle est maintenant dans le camp de la FCC qui devra décider des suites éventuelles à donner. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !