Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Avast accusé de suivre ses clients à la trace et de revendre ces informations

C’est en tout cas ce qu’affirment Motherboard et PCMag après avoir mené une longue enquête conjointe. Nos confrères se sont appuyés sur « des données utilisateurs, des contrats et d'autres documents ayant fait l'objet d'une fuite et montrant que la vente de ces données est à la fois très sensible et, dans de nombreux cas, censée rester confidentielle entre l'entreprise qui vend les données et les clients qui les achètent ».

« Une filiale d’Avast [Jumpshot, ndlr] vend "Chaque recherche. Chaque clic. Chaque achat. Sur chaque site." Ses clients comprenaient Home Depot, Google, Microsoft, Pepsi et McKinsey », affirme Motherboard.

Même son de cloche chez PCMag : « Avast recueille l'historique de navigation des utilisateurs sous prétexte que les données ont été "anonymisées", protégeant ainsi votre vie privée. Mais ces informations, qui sont vendues à des tiers, peuvent être liées à l'identité réelle des gens, exposant chaque clic et recherche qu'ils ont effectués ».

Comme on pouvait s’y attendre, Avast se défend : « à aucun moment nous n'avons vendu des informations personnellement identifiables à un tiers ». L’éditeur avait déjà adopté la même ligne de défense en décembre dernier après la suppression des extensions dans les boutiques des navigateurs Firefox et Opera.

Ondrej Vlcek, nouveau directeur général d’Avast, expliquait qu’il n’y avait pas de scandale car Avast revendait via sa filiale Jumpshot des informations agrégées permettant d’avoir « un aperçu de la manière dont des cohortes d'utilisateurs naviguent sur Internet ». « Nous ne permettons à aucun annonceur ni aucun tiers d'obtenir via Avast un accès ou des données qui permettraient de cibler une personne en particulier », ajoutait-il.

31 commentaires
Avatar de LostSoul Abonné
Avatar de LostSoulLostSoul- 29/01/20 à 09:32:38

Quand les antivirus deviennent plus dangereux / pernicieux que les virus ...

Avatar de Urtok INpactien
Avatar de UrtokUrtok- 29/01/20 à 09:33:41

Je me souviens encore du message quand on installait Avast comme quoi ils récoltaient des données parce que les autres le faisais aussi.

Après la situation cocasse, c'est de voir les gens critiquer Avast (que je n'utilise pas parce que Window Defender suffit) mais utiliser des réseaux sociaux bien gourmand en données, Google ou Windows 10 configuré par défaut.

Avatar de Tifeing INpactien
Avatar de TifeingTifeing- 29/01/20 à 09:43:30

Bah j'suis pas dans la mouise, les autres éditeurs ont soit des antivirus qui marchent pas sur mon PC soit je les suspecte de faire pareil qu'Avast sans le dire :non:

Avatar de dylem29 Abonné
Avatar de dylem29dylem29- 29/01/20 à 09:50:17

Test Eset :8

Avatar de Sabinoo INpactien
Avatar de SabinooSabinoo- 29/01/20 à 09:58:20

Cela fait deux ans que les comparateurs d'antivirus placent windows defender (l'AV de Microsoft, automatiquement activé s'il n'y a pas d'antivirus activé sur ton windows 10) au minimum à égalité, voire au-dessus, des autres solutions gratuites, dont Avast ou AVG.

Si ça peut te décomplexer.

Avatar de Z_cool Abonné
Avatar de Z_coolZ_cool- 29/01/20 à 10:14:17
Avatar de TexMex Abonné
Avatar de TexMexTexMex- 29/01/20 à 10:17:00

Ce n'est pas très sérieux de se baser sur des comparateurs.

 Suivant le pays d'où tu consultes et lequel tu consultes tu as des réponses différentes... Bien au delà du raisonnable bien souvent.

 

Avatar de Boris Vassilieff Abonné
Avatar de Boris VassilieffBoris Vassilieff- 29/01/20 à 10:20:24

Je ne vois pas où est le problème, quand c'est gratuit, c'est toi le produit. Difficile de ne pas le savoir de nos jours

Avatar de Z_cool Abonné
Avatar de Z_coolZ_cool- 29/01/20 à 10:50:17

Boris Vassilieff a écrit :

Je ne vois pas où est le problème, quand c'est gratuit, c'est toi le produit. Difficile de ne pas le savoir de nos jours

Mozzila like this comment

Avatar de Kadoc1 INpactien
Avatar de Kadoc1Kadoc1- 29/01/20 à 10:57:13

Le soucie pour moi viens qu'il vende des versions payantes. Donc cela devrait normalement suffire pour eux financièrement.

 Ne faut pas toujours croire que "gratuit" veut dire qu'on est le produit (merci Google). Souvent c'est le cas mais pas toujours. Je prends exemple sur un autre type de service comme Proton mail. Les utilisateurs peuvent l'utiliser gratos car ce sont les utilisateur payant qui aide à pouvoir financer le gratuit.

Édité par Kadoc1 le 29/01/2020 à 10:57
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4