Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Agrégation de données bancaires : Crédit Agricole devient majoritaire dans Linxo

Le groupe vient de l'annoncer dans un communiqué. Déjà présent au capital de la startup, il en prend désormais le contrôle, montant à plus de 85 % du capital.

« En conjuguant les savoir-faire de la banque avec la performance technologique de la fintech, cette opération ouvre des perspectives de nouveaux services digitaux et d’innovation basés sur la donnée financière pour la clientèle de Particuliers, de Professionnels et d’Entreprises du Crédit Agricole » promet la banque. 

« Le solde du capital reste détenu par les dirigeants et fondateurs, qui seront associés au développement de l’entreprise. Cette opération doit encore recevoir l’autorisation de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) » précise le communiqué.

7 commentaires
Avatar de dylem29 Abonné
Avatar de dylem29dylem29- 28/01/20 à 09:36:11

Vu qu'ils vont se renforcer au niveau des services digitaux, c'est encore les clients qui vont prendre. :troll:

Avatar de OliverTrets Abonné
Avatar de OliverTretsOliverTrets- 28/01/20 à 12:14:53

dylem29 a écrit :

Vu qu'ils vont se renforcer au niveau des services digitaux, c'est encore les clients qui vont prendre. :troll:

Je suis parti du CA au moment où ils commençaient à faire payer les clients pour le seul fait de détenir un compte. Pendant ce temps là, Fortuneo, Boursorama, etc... commençaient à sortir des offres où tout est gratuit (surtout quand c'est le client qui fait le boulot à la place de l'agence : tout a un prix). Le CA est complètement à la ramasse au niveau digitalisation avec une nouvelle interface du site web bonne à jeter et une application mobile exécrable dont la triple authentification obligatoire est particulièrement décourageante (les notes de l’application mobile sont pitoyable, le SAV est dans les fraises).
Le virage de la digitalisation est donc tellement raté qu'ils se voient obligés d'investir dans une start-up compétente pour s'en sortir. Mais, comme tu le dis, ça va encore se faire sur le dos des clients et les frais vont encore augmenter... :troll:
 
Mais le CA est "to big to fail", c'est un mastodonte européen qui a suffisamment de cash pour continuer sans souffrir sur la pénible voie des erreurs de stratégies commerciales.
[et encore, là, je suis courtois...]

Avatar de dylem29 Abonné
Avatar de dylem29dylem29- 28/01/20 à 12:17:33

Pourtant , au niveau du digitale, la Société Générale a du doigté. :D

Avatar de OliverTrets Abonné
Avatar de OliverTretsOliverTrets- 28/01/20 à 12:32:10

dylem29 a écrit :

Pourtant , au niveau du digitale, la Société Générale a du doigté. :D

C'est pas faux :yes:

Avatar de Watchwolf INpactien
Avatar de WatchwolfWatchwolf- 28/01/20 à 13:33:01

c'est moi où ça pourrait permettre au CA d'avoir accès aux infos des clients d'autres banques ?

Avatar de bugmenot INpactien
Avatar de bugmenotbugmenot- 28/01/20 à 15:19:21

C'est déjà le cas avec de nombreuses banques.

Boursorama propose son service d'aggrégation.
HelloBank aussi.
La Maïf utilise déjà Linxo en marque blanche avec son Nestor.

Donc oui, les banques peuvent déjà avoir les infos des clients d'autres banques, mais ça doit être précisé dans les petites lignes quand on accepte d'utiliser ces machins là.

Mais là pour le coup, ils entrent juste au capital, ça ne leur donne pas l'accès aux données.

Édité par bugmenot le 28/01/2020 à 15:20
Avatar de Damarama INpactien
Avatar de DamaramaDamarama- 29/01/20 à 01:43:39
Édité par David_L le 29/01/2020 à 05:38
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.