Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Tour de vis LREM contre le porno en ligneCrédits : Pseudopixels/iStock/Thikstock

Dans son amendement précité, le gouvernement estime que l’article 11 de la proposition de loi contre les violences conjugales, relatif à l’exposition de mineurs à des messages pornographiques, va « améliorer la répression de ces faits ».

Le Code pénal punit déjà de trois ans d'emprisonnement et 75 000 euros d'amende le fait de diffuser un message pornographique « susceptible d'être vu ou perçu par un mineur ».  Les sites pouvaient toutefois échapper à cette infraction en s’abritant derrière les « disclaimers » installés sur leur page d’accueil.

Dans la proposition de loi LREM, il est prévu que ce bouclier ne sera plus juridiquement accepté (notre actualité détaillée). Le 22 janvier dernier, en audition devant la commission des affaires économiques du Sénat, Cédric O, (11’12 et s.) a considéré que ces mécanismes de vérification d’âge avaient « une efficacité extrêmement limitée ». 

« Notre priorité, ajoutait cependant le secrétaire d’État au numérique, est d’abord de travailler sur le contrôle parental ».

44 commentaires
Avatar de Lesgalapagos Abonné
Avatar de LesgalapagosLesgalapagos- 27/01/20 à 10:10:24

Je suis fermement partisan du fait de limiter l'accès aux contenus pornographiques aux mineurs. Aucun doutes sur l'urgence d'y arriver.

Je suis fermement convaincu que ce combat, mené seul, est vain et que les méthodes utilisées sont vouées à ne pas fonctionner.

Je suis fermement opposé à ce que l'on se serve de ce combat pour interdire et limiter l'accès à la pornographie aux adultes qui souhaitent y accéder.

Du coup, j'ai d'énormes doutes quand au résultats sur la santé mentale de nos enfants de ce texte de loi.

Avatar de espritordu Abonné
Avatar de espritorduespritordu- 27/01/20 à 10:30:42

Dans la proposition de loi LREM, il est prévu que ce bouclier ne sera plus juridiquement accepté (notre actualité détaillée). Le 22 janvier dernier, en audition devant la commission des affaires économiques du Sénat, Cédric O, (11’12 et s.) a considéré que ces mécanismes de vérification d’âge avaient « une efficacité extrêmement limitée ».

« Notre priorité, ajoutait cependant le secrétaire d’État au numérique, est d’abord de travailler sur le contrôle parental ».

Ce que préconisait Jaquie et Michel dans leur interview pour NXI ? Un identifiant par site reconnu par une norme unifiée des contrôles parentaux ?

Parfait ! Qu'ils le fassent leur Certbot de la bite estampillé French Tech.

C'est complètement inutile mais au moins comme ça ils auront faits un bidule et l'honneur sera sauf.

Et ils s'occuperont enfin d'autres choses que de qu'il se passe dans le slip de nos ados.

Édité par espritordu le 27/01/2020 à 10:31
Avatar de yyouf Abonné
Avatar de yyoufyyouf- 27/01/20 à 10:58:04

Ils feraient mieux de traiter le vrai problème, qui est l'image dégradante notamment des femmes qui sont relayées dans ce genre de vidéo. Ça fout pas que des mauvaises idées dans la têtes des ados, un rappel serait bénéfique à certains adultes aussi.

Je plaide pour un message obligatoire au début de chaque vidéo : "œuvre de fiction blabla reflète pas réalité blabla………… www.mangercoucher.fr"

Avatar de Goldy INpactien
Avatar de GoldyGoldy- 27/01/20 à 11:01:43

J'en ai raz le cul d'entendre parler de "l'image dégradante de la femme dans le porno". C'est une négation absolue des actrices, seules elles peuvent considérer si ce qu'elles font est dégradant ou non. En ce qui me concerne, je trouve qu'il n'y a rien de dégradant à sucer des bites pour le faire très régulièrement.

Avatar de espritordu Abonné
Avatar de espritorduespritordu- 27/01/20 à 11:23:31

Goldy a écrit :

J'en ai raz le cul d'entendre parler de "l'image dégradante de la femme dans le porno". C'est une négation absolue des actrices, seules elles peuvent considérer si ce qu'elles font est dégradant ou non. En ce qui me concerne, je trouve qu'il n'y a rien de dégradant à sucer des bites pour le faire très régulièrement.

:cbon:

(À l'origine je voulais un emoji qui se prosterne mais en fouillant dans la liste...)

Avatar de Macarie Abonné
Avatar de MacarieMacarie- 27/01/20 à 11:51:55

Lesgalapagos a écrit :

Je suis fermement partisan du fait de limiter l'accès aux contenus pornographiques aux mineurs. Aucun doutes sur l'urgence d'y arriver.

Je suis fermement convaincu que ce combat, mené seul, est vain et que les méthodes utilisées sont vouées à ne pas fonctionner.

Je suis fermement opposé à ce que l'on se serve de ce combat pour interdire et limiter l'accès à la pornographie aux adultes qui souhaitent y accéder.

Du coup, j'ai d'énormes doutes quand au résultats sur la santé mentale de nos enfants de ce texte de loi.

Je suis assez d'accord sur la limitation d'accès, surtout que la majorité ne se mettrons pas a jour (suffi de voir facebook a la fin d'une loi européene qui leur interdisait la copie des datas au US bah il ont continer l'air de rien).

Ajouter un filtre dns, cool les DNS étrangé ne s'y plieront pas.

Bloquer l'accès oui biensur on a vu ce que ca a donné avec des site pirate en masse.

Hadopy like ?, le plus grand gouffre financier totalement inutile jamais inventé par la france, il faut arreté les fraits le blocage n'arrivera jamais a fonctionné.

Pourquoi ne pas essayé de trouvé des méthodes plus inovante, au lieu de simplement refaire encore et encore les memes erreurs

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 27/01/20 à 13:16:11

Goldy a écrit :

J'en ai raz le cul d'entendre parler de "l'image dégradante de la femme dans le porno". C'est une négation absolue des actrices, seules elles peuvent considérer si ce qu'elles font est dégradant ou non. En ce qui me concerne, je trouve qu'il n'y a rien de dégradant à sucer des bites pour le faire très régulièrement.

C'est le problème des culs bénis puritains, pour eux il ne peut y avoir de bonne sexualité autre que "papa dans maman, et uniquement dans le privé, dans la position du missionnaire".

espritordu a écrit :

:cbon:

(À l'origine je voulais un emoji qui se prosterne mais en fouillant dans la liste...)

Lui? :prosterne:
[EDIT] En effet, on dirait qu'il a sauté, même son code ne fonctionne plus...

Édité par Patch le 27/01/2020 à 13:16
Avatar de Goldy INpactien
Avatar de GoldyGoldy- 27/01/20 à 13:52:55

Mon impression c'est que cela vient bien plus des mouvements dit "progressistes" ce discours aujourd'hui, notamment au vu des théorisations des rapports de domination homme/femme dans la société, qui rends de facto toute forme de sexualisation des femmes comme étant problématique. Et c'est surtout ça qui est effrayant pour l'avenir.

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 27/01/20 à 14:46:23

Goldy a écrit :

J'en ai raz le cul d'entendre parler de "l'image dégradante de la femme dans le porno". C'est une négation absolue des actrices, seules elles peuvent considérer si ce qu'elles font est dégradant ou non. En ce qui me concerne, je trouve qu'il n'y a rien de dégradant à sucer des bites pour le faire très régulièrement.

Si une actrice veut continuer à bosser elle n'a aucun intérêt à ce plaindre... J'aurais tendance à dire que plus tu est moche et plus tu voudra tourner et plus ton pays est à chier plus tu devra faire des choses dégradante.

Une anglaise nana canon ne pourra très bien faire que du charme sans jamais avoir à ouvrir sa moule et au pire si elle le fait c'est juste sur une seule photo et souvent caché par des poils alors qu'une mocheté brésilienne devra sucer des chevaux.

Après reste à savoir pourquoi elle font ce genre de métier et si elle ont vraiment le choix. La encore c'est selon le social + pays et aussi les cachets des tournages. Perso ça me fait souvent halluciné de voir des jeunes actrices s'offusquer de la violence après avoir tourné pour la première fois alors qu'elle n'ont jamais vu un film.

Pour résumer : Je file 10.000€ à celle qui voudra bien sucer un cheval jusqu'au bout. Si ma vidéo fait un carton et me rapporte 30.000€ alors je pourrais tourner trois autres vidéos, ect. Les seules choses à savoir sont donc la rémunération, le besoin des actrices et la demande des clients.
 

yyouf a écrit :

Ils feraient mieux de traiter le vrai problème, qui est l'image dégradante notamment des femmes qui sont relayées dans ce genre de vidéo. Ça fout pas que des mauvaises idées dans la têtes des ados, un rappel serait bénéfique à certains adultes aussi.

Le vrai problème je pense c'est surtout la sexualité car elle est vraiment à géométrie variable... Si t'est un beau gosse riche qui habite en province tu va en tirer des coups par contre si t'est un pauvre moche parisien tu va en bouffer du film porno. Tu va tellement en bouffer qu'invariablement tu finira par tomber sur des trucs louche.

Si à ça tu rajoute l'age et le facteur temps c'est encore plus complexe. Et je ne parlerais même pas de la difficulté d'accès à la prostitution dans notre pays car toujours pas légal.

Avatar de UtopY-Xte INpactien
Avatar de UtopY-XteUtopY-Xte- 27/01/20 à 15:12:22

On a tous des impressions erronées.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5