Signal et Wickr pour les paras

Les parachutistes d’une unité d’élite de l’armée américaine déployée au Moyen-Orient en janvier ont été encouragés par leur commandement à utiliser les messageries sécurisées Signal et Wickr. 

Un porte-parole précise à Military Times que cette recommandation vise les communications « officielles », accessibles via une demande d'accès FOIA (Freedom of Information Act, équivalent US de notre CADA) mais pas « opérationnelles », couvertes par le secret défense, et qu'elles transitent toutes, par ailleurs, par VPN.

« Je ne pense pas que le ministère de la défense puisse développer un système de messagerie avec des protocoles de sécurité appropriés susceptibles de dépasser ce type de produits grands publics », a expliqué un ancien responsable du ministère au Military Times, qui n'a pas réussi à savoir si Signal et Wickr avaient été audité par le Pentagone ni la NSA.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !