Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Stéphane Richard : « contre l'exclusion de Huawei », mais en faveur de règles clairesCrédits : Twitter Stéphane Richard

Cette ligne de conduite n’est pas surprenante de la part du patron d’Orange puisqu’il l’avait déjà tenue devant la Commission des affaires économiques du Sénat il y a un mois seulement (notre compte rendu).

Il rappelait en effet que, « en France, tout ce qui est cœur de réseau ne se fait pas avec Huawei, ni avec aucun Chinois, ce sont des fournisseurs américains en l’occurrence ». Il ajoutait : « Les questions de sécurité des données sont plus sensibles sur les cœurs de réseau. Nous estimons – nous ce n’est pas Orange mais toute l’industrie mondiale – qu’elle n’existe absolument pas sur la partie radio ».

Il étayait son propos : « Cette espèce de mythe de "j’ai une antenne qui a été fabriquée en Chine donc il doit y avoir un micro dessus qui fait que toutes mes conversations sont écoutées quelque part au parti communiste chinois" est une foutaise totale ».

Stéphane Richard est pour la mise en place de règles au niveau européen, mais elles ne doivent pas conduire à un veto de facto de Huawei : cela « irait à l'encontre des intérêts de l'Union européenne et causerait des problèmes majeurs à la plupart des opérateurs de l'UE », rapporte Reuters.

22 commentaires
Avatar de near667 Abonné
Avatar de near667near667- 24/01/20 à 09:50:30

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Censure_d%27Internet_en_r%C3%A9publique_populaire_de_Chine

C'est pas d'être écouté par les "communistes" que l'on craint, c'est d'être écouté, filtré et bridé par les capitalistes de notre pays...
Quand tu vois comment ça s'est passé en Chine, et comment c'est en train de légiférer en France, le schéma est le même, en un peu moins brutal. 

Édité par near667 le 24/01/2020 à 09:51
Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 24/01/20 à 11:01:17

Il a très certainement raison sur l'absence de risque d'écoute par les Chinois du FBI néanmoins, quand il dit « Les questions de sécurité des données sont plus sensibles sur les cœurs de réseau. Nous estimons – nous ce n’est pas Orange mais toute l’industrie mondiale – qu’elle n’existe absolument pas sur la partie radio », c'est assez cocasse vu le niveau de sécurité moisi sur le réseau mobile...

Avatar de aureus Abonné
Avatar de aureusaureus- 24/01/20 à 13:10:12

C'est beaucoup moins risqué de dédoubler le trafic sur les cables sous-marins, qui font partie du backbone, que de déployer un logiciel espion sur des millions d'antennes.

Et snowden a déjà indiqué que la NSA le faisait déjà et Yantar le fait aussi pour la Russie.

 

Avatar de TheMyst INpactien
Avatar de TheMystTheMyst- 24/01/20 à 13:13:08

(je suis peut-être parano) L'écoute est une chose, mais une porte dérobée qui s'occupe d'arrêter ou de ralentir tout le cœur de réseau d'un opérateur grâce à un élément caché, c'est une possibilité...

Avatar de aureus Abonné
Avatar de aureusaureus- 24/01/20 à 13:33:45

Si ça a pas trop changé c'est quasi que de l'américain en backbone (cisco, juniper) et un peu de français (alcaltel) pour des raisons politiques.

Et y'a d'autres moyens bien plus simple pour paralyser l'internet français, coup de "pelle" sur les câbles sous-marins, routes BGP fausses (même si je crois qu'aujourd'hui on peut s'en prémunir), DDOS un peu sophistiqué, etc....

Truc tout con mais si t'arrive à rendre inaccessible les DNS d'orange tu paralyse une part importante de l'internet français.
 
 

Avatar de Mithiriath Abonné
Avatar de MithiriathMithiriath- 24/01/20 à 16:53:57

« en France, tout ce qui est cœur de réseau ne se fait pas avec Huawei, ni avec aucun Chinois, ce sont des fournisseurs américains en l’occurrence ». C'est sensé nous rassurer ? :troll:

Avatar de Cumbalero Abonné
Avatar de CumbaleroCumbalero- 24/01/20 à 17:38:44

Ce qui est cocasse, c'est que tu ne parles pas de 5G.

Avatar de Cumbalero Abonné
Avatar de CumbaleroCumbalero- 24/01/20 à 17:40:35

C'est bô comme Trump qui dit qu'il refuse que qui que ce soit puisse écouter les conversations des citoyens américains.

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 24/01/20 à 17:48:06

Cumbalero a écrit :

Ce qui est cocasse, c'est que tu ne parles pas de 5G.

T'as beau avoir un protocole sécurisé, si la sécurité n'est pas activée par l'opérateur, ça sert pas à grand chose.
Exemple : les technos impliquées dans l'authentification d'un mobile sur un réseau disposent de moyens de sécurité depuis très longtemps (genre 15 ans) mais il est aujourd'hui très facile avec un peu de matos de forcer tous les mobiles d'une zone de se connecter sur ton matos et pas sur celui de l'opérateur (c'est le principe des IMSI Catchers) et les mobiles n'y voient que du feu... Et ça, c'est pas un problème des protocoles, c'est un problème d'opérateur.

Avatar de Cumbalero Abonné
Avatar de CumbaleroCumbalero- 24/01/20 à 17:52:06

En 5G?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3