Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Facebook va renforcer la « transparence » des publicités politiquesCrédits : luchezar/iStock

Encore une annonce du réseau social pour rassurer les utilisateurs, alors que les tensions et questions se font plus nombreuses à l’approche des élections américains, qui auront lieu début novembre.

Plusieurs nouvelles fonctions ont donc été présentées pour les publicités politiques, électorales ou visant des problématiques sociétales. L’internaute pourra par exemple la portée de l’audience visée, soit le nombre de personne que l’annonceur voulait viser, en plus des informations déjà annoncées, comme l’entreprise émettant la publicité, et pour le compte de qui.

De nouveaux filtres seront ajoutés dans l’Ad Library, qui a pour mission de rassembler toutes les publicités concernées. Les utilisateurs pourront également y chercher des phrases précises. Les publicités similaires seront regroupées.

Facebook ajoutera par ailleurs les « audiences personnalisées », autorisant l’utilisateur à choisir comment un annonceur pourra le viser. Cet outil sera disponible plus tard dans le mois pour l’ensemble des publicités, pas uniquement celles précédemment citées. Il faudra cependant attendre sa disponibilité pour en savoir plus sur ses fonctions.

L’ensemble de ces apports débarquera dans les comptes durant le premier trimestre. Les nouveaux contrôles sur les publicités politiques arriveront durant l’été aux États-Unis. On peut imaginer qu’ils seront diffusés à terme dans tous les pays en période électorale.

1 commentaire
Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 10/01/20 à 16:14:59

Bien sur, les utilisateurs "pourront" allez voir, aller configurer, aller désactiver ceci ou cela. Tout comme ils peuvent déjà aller voir/configurer/désactiver les droits des applis pour smartphone, ou les cookies, ou la collecte des données RGPD...

Dans les faits, tout le monde clique sur le premier bouton suivant/ignorer/accepter qu'il voit afin d'accéder au service/contenu.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.