Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
En quête de rentabilité, Lime se retire de 12 villes et licencie une centaine de personnes

Dans un billet de blog, la société explique que onze d’entre elles se situent sur le continent américain (Atlanta, Phoenix, San Diego, San Antonio, Bogotá, Buenos Aires, Montevideo, Lima, Puerto Vallarta, Rio de Janeiro et São Paulo), tandis que la dernière est Linz, en Autriche. 

Selon Axios, la société, spécialisée dans la location de vélos et de trottinettes, se sépare également de 14 % de ses effectifs, soit une centaine de personnes, toujours dans le but de trouver le chemin vers la rentabilité.

Pour le président de Lime, ces changements devraient donner leurs fruits dès cette année : « Nous sommes convaincus qu’en 2020, Lime sera la première entreprise de mobilité de nouvelle génération à être rentable », comme le rapporte nos confrères.

21 commentaires
Avatar de anonyme_f6b62d162990fde261db0e0ba2db118e Abonné

Ah zut j'espérais que l'île de France fasse partie du lot. :transpi:

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 10/01/20 à 10:50:19

Ce genre d'engin / service résume vraiment tous les problèmes de notre société actuelle... Proposer un engin peu cher au pekin moyen via une arnaque du code de la route. Obligation d'employés des mecs qui vont maurauder la nuit pour aller recharger les engins. Engins qui bien souvent ont une durée de vie de moins de 3 mois. Engins qui finiront par ne plus être utilisé quand le code de la route sera mis à jours. Service qui même en free floating + géo localisation ne garantit pas 100% de satisfaction.

 

Avatar de Arona Abonné
Avatar de AronaArona- 10/01/20 à 10:54:32

Si en plus on regarde le côté écologique du bordel c'est absolument magnifique... (Batterie, durée de vie, etc)

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 10/01/20 à 11:02:16

Arona a écrit :

Si en plus on regarde le côté écologique du bordel c'est absolument magnifique...

Même si je n'aime pas ce genre d'argument, ça reste mieux d'avoir une trottinette par tête de pipe qui aura surement une durée de vie de 3 ans qu'avoir une voiture qui pollue à mort par tête de pipe. 3 ans c'est largement suffisant pour avoir une nouvelle génération de batterie bien plus performante alors que les voitures ça sera toujours une tonne de metal + plastique qui pollue à mort et tombe facilement en panne.

Quand madame michue elle prend sa bagnole chaque jours pour faire 5 bornes pour aller au travail :

. Rejet de particule fine
. Réchauffement de l'athmosphère
. Une tonne d'acier qui finira à la poubelle dans 15 ans
. Une place énorme sur la route qui empèche les piste cyclable par endroit
. Génère des bouchons ( encore plus de pollution )
. Du BRUIT !

Avatar de espritordu Abonné
Avatar de espritorduespritordu- 10/01/20 à 11:26:34

skankhunt42 a écrit :

Même si je n'aime pas ce genre d'argument, ça reste mieux d'avoir une trottinette par tête de pipe qui aura surement une durée de vie de 3 ans qu'avoir une voiture qui pollue à mort par tête de pipe.

Justement. En lisant la news je m'étais toujours demandé comment ces entreprises peuvent être rentables étant donné que leurs machines sont très fréquemment dégradées.

Faudrait voir combien de km parcourt en moyenne une trottinette en libre service avant d'être HS comparée à une trottinette individuelle. L'une a plus d'utilisateurs, fonctionne non-stop mais termine au bout de quelques semaines vandalisée. L'autre est moins utilisée mais peut durer plusieurs années.

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 10/01/20 à 11:34:10

espritordu a écrit :

Justement. En lisant la news je m'étais toujours demandé comment ces entreprises peuvent être rentables étant donné que leurs machines sont très fréquemment dégradées.

En faisant payer l'addition au habitants lors de la rupture du contrat par modification du code de la route et / ou par dégradation. Je pense que les maires sont également de la partie voir ils en ont fait la demande. Car autant la rentabilité potentielle est très réduite et lime le sais mais les maires également, vérifiable en quelques clics sur le net.

C'est un peu complotiste sur les bord mais je ne vois pas d'autre explication. J'ajoute à ça qu'il y à aussi de nombreuses études sur les vélos en libre service avec les durées de vie moyenne et les dégradation. Tu peut aussi rajouter des études sur les vols des vélos personnels.

Avatar de Guillaume_LG Abonné
Avatar de Guillaume_LGGuillaume_LG- 10/01/20 à 11:53:31

Tous à vos marqueurs !

skankhunt42 a écrit :

Même si je n'aime pas ce genre d'argument, ça reste mieux d'avoir une trottinette par tête de pipe qui aura surement une durée de vie de 3 ans qu'avoir une voiture qui pollue à mort par tête de pipe. 3 ans c'est largement suffisant pour avoir une nouvelle génération de batterie bien plus performante alors que les voitures ça sera toujours une tonne de metal + plastique qui pollue à mort et tombe facilement en panne.

Quand madame michue elle prend sa bagnole chaque jours pour faire 5 bornes pour aller au travail :

. Rejet de particule fine
. Réchauffement de l'athmosphère
. Une tonne d'acier qui finira à la poubelle dans 15 ans
. Une place énorme sur la route qui empèche les piste cyclable par endroit
. Génère des bouchons ( encore plus de pollution )
. Du BRUIT !

La part des usagers qui prennent une trottinette électrique à la place d'une voiture (personelle, VTC et partagée) est de l'ordre de 8%, contre 76% pour celleux qui auraient pris leur pieds ou les transports en commun. Et la moitié des trajets fait moins de 3km.
Source :https://6-t.co/trottinettes-freefloating/

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 10/01/20 à 12:05:48

Guillaume_LG a écrit :

La part des usagers est de l'ordre de 8%

Le seul chiffre qui compte c'est la certification d'avoir un engin à disposition à un moment donné. De mon expérience avec le vélib je dirais que ça tourne autour de 20% pour la prise et d'environ 60% pour la pose. Je suppose que maintenant le fait d'avoir une géolocalisation doit légèrement augmenter le pourcentage de prise mais ça doit faire considérablement baisser la pose. Si tu ajoute à ça la gestion de la batterie je pense que la prise est encore plus faible. L'inconnue reste le phénomène de free floating en lui même.

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 10/01/20 à 12:13:00

skankhunt42 a écrit :

Même si je n'aime pas ce genre d'argument, ça reste mieux d'avoir une trottinette par tête de pipe qui aura surement une durée de vie de 3 ans qu'avoir une voiture qui pollue à mort par tête de pipe. 3 ans c'est largement suffisant pour avoir une nouvelle génération de batterie bien plus performante alors que les voitures ça sera toujours une tonne de metal + plastique qui pollue à mort et tombe facilement en panne.

Quand madame michue elle prend sa bagnole chaque jours pour faire 5 bornes pour aller au travail :

. Rejet de particule fine
. Réchauffement de l'athmosphère
. Une tonne d'acier qui finira à la poubelle dans 15 ans
. Une place énorme sur la route qui empèche les piste cyclable par endroit
. Génère des bouchons ( encore plus de pollution )
. Du BRUIT !

Sauf que clairement, ce genre de trottinette, ça n'est pas pris en remplacement d'une voiture. En effet, dans les grandes villes dans lequel elles sont implanté, les transport en commun son largement développé "intramuros" (zone d'activité des trottinette : il me semble que si tu sors de la ville elle se coupent) pour rendre la voiture inutile (il faut vraiment être con pour prendre une voiture pour faire un trajet intramuros juste pour déplacer sa personne).
Ca fait donc plutôt concurrence au transport en commun ou parfois la marche à pied.
Au lieu de poireauter 10 minute à un arrêt de bus et passer son trajet dans un espace fermé bombé de monde entre ce qui mettent trop de parfum et ceux qui n'en mettent pas assez, le blaireau qui met sa musique a fond sans compter qu'il te faudra encore te taper de la marche à pied, je peux comprendre que certaine personne vont préférer prendre ce genre de services.

Avatar de robin4002 Abonné
Avatar de robin4002robin4002- 10/01/20 à 12:23:06

À moins d'avoir masse de location par trottinette ou d'augmenter les prix, je ne vois pas comment ils pensent arriver à la rentabilité cette année.
Ou alors ils vont faire comme nous, déployer des stations. C'est la seule solution pour baisser les coûts d'opérationnel qui sont beaucoup trop élevé en free-floating. La station ayant l'avantage de limiter fortement le vol, les dégradations et de charger les trottinettes pour un coût marginal (on ne paie que l'électricité, qui est complètement négligeable par rapport à payer des gens pour charger les trottinettes).

Édité par robin4002 le 10/01/2020 à 12:23
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3