Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
L’Assurance Maladie va attaquer le site Arretmaladie.frCrédits : Lashkhidzetim/iStock

« Des arrêts de travail de courte durée (3 jours max) disponibles en ligne ». Voilà la promesse de ce site, pas vraiment bien accueilli par la CNAM. 

Aux Échos, Nicolas Revel, qui dirige cette administration, annonce qu’il va attaquer en urgence Arretmaladie.fr devant le tribunal de grande instance de Paris. « Nous assistons à un dévoiement de l'acte de prescription de l'arrêt de travail, qui devient un produit d'appel commercial ».

Un « arrêt maladie sans se déplacer, 100 % valide, remboursable, rapide et sécurisé » promet la page d’accueil. « Si vous êtes trop malade pour travailler, vous pouvez consulter un médecin en ligne (25€, remboursables) pour éventuellement avoir un repos (3 jours max) ».

Lors de la prise de rendez-vous, ce site édité en Allemagne met l’internaute patient en relation avec un médecin français via un court appel vidéo. S’il est justifié, l’arrêt maladie est ensuite transmis en fichier PDF, prêt à être envoyé à l’employeur. 

Selon le fondateur du site, les risques d’abus sont les mêmes que dans la « vraie vie ». « Nous observons qu’en Allemagne, depuis le lancement du site au-schein.de en décembre 2018, 30 000 arrêts maladie ont été délivrés et aucun abus n’a été reporté ».

Les arrêts maladies « sont limités à 3 jours par patient et 4 par an maximum. Un rempart aux abus puisque cette durée correspond aux nombres de jours de carence légale dans le privé ».

48 commentaires
Avatar de KooKiz Abonné
Avatar de KooKizKooKiz- 08/01/20 à 09:20:04

Les risques d'abus sont évidents, et en même temps quand je songe au nombre de fois que j'ai préféré poser un RTT plutôt que devoir sortir et me trainer jusqu'au medecin en étant malade... 

Avatar de Minikea INpactien
Avatar de MinikeaMinikea- 08/01/20 à 09:20:45

quand on doit faire se déplacer un médecin quand on malade (faut payer le déplacement) ou qu'on doit se taper le déplacement + l'attente avec d'autres malades (risque de tomber encore plus malade), je suis quasi sûr que ce service fait en réalité faire des économies à la sécu...
c'est beau de taper sur la technologie! :fumer:

Avatar de Dj Abonné
Avatar de DjDj- 08/01/20 à 09:46:37

Donc la télémédecine ça va être seulement autorisé que quand ça arrange bien l'état (zone non dense)...

Avatar de fabcool Abonné
Avatar de fabcoolfabcool- 08/01/20 à 10:32:05

Je vois pas ou il y a le risque d'abus, vu que c'est limité à 4 par an, mais d'un coté cette limitation CPAM c'est par médecin ?
Pas sur qu'on aie le même doc en viso à chaque téléconsultation ?

  Il serait temps que la CPAM s'y mette de son côté à ce système...

Édité par fabcool le 08/01/2020 à 10:33
Avatar de odoc Abonné
Avatar de odocodoc- 08/01/20 à 10:37:57

nan juste quand il n'est pas question d'arrêt de travail de prendre des jours de congés gratos.

Avatar de Syrius Märx Abonné
Avatar de Syrius MärxSyrius Märx- 08/01/20 à 10:42:44

On pourrait dire que c'est pratique mais ça soulève quand même quelques questions.
Ça fonctionne comment l'auscultation d'un patient en visioconférence  ?
Comment se passe le suivi des dossiers médicaux ?

Avatar de bast73 Abonné
Avatar de bast73bast73- 08/01/20 à 10:43:47

Dans le cas présent c'est pas justement la durée qui n'est pas remboursée car délai de carence ? Du coup, c'est plus du congé sans solde ?

Avatar de Krogoth Abonné
Avatar de KrogothKrogoth- 08/01/20 à 10:46:16

Comme le dit Kookiz parfois tu préfères poser un RTT/congés plutôt que de te trainer chez le medecin.
Dans ma boite souvent le salarié trop malade pour venir se met en "télé-travail" même s'il est pas performant à 100% le délais de carence est pris en charge par l'employeur de toute façon donc c'est ganant/gagnant.

Avatar de carbier INpactien
Avatar de carbiercarbier- 08/01/20 à 10:51:34

Minikea a écrit :

quand on doit faire se déplacer un médecin quand on malade (faut payer le déplacement) ou qu'on doit se taper le déplacement + l'attente avec d'autres malades (risque de tomber encore plus malade), je suis quasi sûr que ce service fait en réalité faire des économies à la sécu...
c'est beau de taper sur la technologie! :fumer:

C'est beau la naïveté.
Les mentions du site précisent que les médecins sont embauchés à 200€/h. Avec une consultation à 25€ et la part que doit prendre le site, on doit donc arriver à plus d'une dizaine de consultation par heure (moins de 6 mn). Si quelqu'un me dit qu'en 5 mn chrono on peut avoir droit à une vraie consultation...

Pour finir rien que le nom du site...

Avatar de UtopY-Xte INpactien
Avatar de UtopY-XteUtopY-Xte- 08/01/20 à 10:54:42

Ce qui dérange le plus en soit, ce n'est le service qui est de la télémédecine, mais le nom du site et l'orientation marketing derrière ce service.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5