Transparence des frais de mandat des députés : Regards Citoyens saisit la justice européenne

Après avoir été déboutée par le Conseil d’État, en juin dernier, l’association Regards Citoyens a annoncé durant les fêtes qu’elle avait déposé un recours auprès de la Cour européenne des droits de l’Homme. Objectif : obtenir les relevés bancaires correspondant aux comptes ouverts par les députés de la précédente mandature pour gérer leur IRFM (la fameuse « indemnité représentative de frais de mandat »), pour les mois allant de décembre 2016 à avril 2017.

L’organisation derrière le site « Nos Députés » espère ainsi démontrer que contrairement à l’idée reçue, cette enveloppe d’environ 5 000 euros par mois se révèle « utile et nécessaire au bon fonctionnement de la démocratie ». Regards Citoyens juge néanmoins « essentiel que l’usage de cet argent public soit rendu transparent », ne serait-ce que pour « rétablir la confiance des citoyens dans la bonne utilisation des moyens publics mis à la disposition des élus pour leurs mandats ».

Cette nouvelle procédure pourrait durer de longs mois, voire davantage.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !