Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Apple : HomeKit devient open source

Apple, Amazon, Google, Zigbee et d’autres entreprises ont annoncé hier la création d’un « standard » commun pour la domotique, sur lequel nous reviendrons plus en détail sur INpact Hardware.

Une annonce importante et qui provoque chez Apple un premier geste très concret : la publication sur GitHub du code source de HomeKit, le kit de développement contenant les API qui permettent aux appareils de communiquer entre eux. La licence retenue est une Apache 2, très courante chez les grosses entreprises.

Conséquence directe, n’importe qui peut créer soit un appareil compatible HomeKit, soit une application permettant d’interagir avec un parc domotique qui se servirait de la technologie.

L’opération apporte bien entendu un niveau de transparence très rare pour une technologie d’Apple, puisque la publication permet d’observer la plupart des rouages. « La plupart », car le code n’est pas tout à fait complet. L'implémentation de référence sera prochainement fournie.

Il existe toujours une version commerciale pour les entreprises qui souhaiteraient vendre un produit estampillé compatible HomeKit. Dans l’absolu, cette certification n’est pas nécessaire, mais des échanges sur Twitter permettent de comprendre un peu mieux.

La certification permet ainsi d’inclure un processus qualité supplémentaire dans le produit. En outre, l’entreprise sera assurée de toujours obtenir les dernières API et fonctions de HomeKit, car la publication open source peut prendre du temps.

Au vu de la décision d’Apple, il y a fort à parier que de nombreuses autres publications se fassent dans le secteur domotique prochainement.  

6 commentaires
Avatar de al_bebert INpactien
Avatar de al_bebertal_bebert- 19/12/19 à 09:47:00

Aller Xiaomi fait pareil !

(je pige pas pourquoi les ampoules ont un mode "dev" mais pas le reste qui nécessite du reverseE)

que le contrôle des mes spots soit enfin fluide depuis mon domoticz :)

pour en revenir à Apple, effectivement c'est très étonnant ! mais ça va dans le bon sens donc c'est cool  !

 

Édité par al_bebert le 19/12/2019 à 09:47
Avatar de yl INpactien
Avatar de ylyl- 20/12/19 à 07:53:29

Zigbee a bien spécifié l'interface radio mais laisse beaucoup de place aux personnalisation OEM concernant les jeux de commandes/API, transformant un protocole qui sur le papier offrait pas mal d'avantages du Z-Wave mais qui en pratique se retrouve niveau interopérabilité digne du foutoir RFXcom: Controleurs non liés à Xiaom/Ikea ou autre devant faire du reverse pour permettre de faire coucher tout ceci ensemble. A titre personnel je m'y suis refusé car j'ai autre chose à foutre que finasser sans arrêt.

Ca semble donc aller dans le bon sens là dessus, pouvant faire un peu de concurrence pour un Z-Wave faisant payer un peu cher l’interopérabilité et qui devra fatalement revoir ses tarifs. Z-Wave qui conserve il me semble l'avantage des configurations (sorte de commisionning) périphériques, reprise depuis par EnOcean (mais moins de choix périf).

Maintenant, quand on voit Google/Amazon/Apple là dedans, il va falloir faire un peu attention. Si tout ceci n'est pas contrôlé par une gateway/contrôleur sans connexion directe à internet gare a la vie privée. Ces noms n'incitent pas à l'optimisme.

Avatar de yl INpactien
Avatar de ylyl- 20/12/19 à 09:59:19

al_bebert a écrit :

Aller Xiaomi fait pareil !
que le contrôle des mes spots soit enfin fluide depuis mon domoticz :)  

 
Est-on sûr que cela reste basé sur du zigbee? Je les voit plus aller vers du wifi afin que cela s'associe direct à la box... et leurs clouds alors obligés! Ce serait plus dans la philo pompage de données de ces boites... et du formatage du con-sommateur drogué au scan de QR-Code sur son débilophone pour l'association.

Surtout qu'avec zigbee, une longue coupure entraîne la perte d'association. Je serais bien avec tout mon contrôle chauffage/stores coupés aux disjoncteurs quand je suis absent/hors saison de chauffe.

Avatar de al_bebert INpactien
Avatar de al_bebertal_bebert- 20/12/19 à 12:23:00

les spots sont en wifi.

mais ça n’empêche pas d'ouvrir le protocole.

la seul solution actuelle pour les piloter hors application mi home c'est un script python. mais il est ultra gourmand en ressource, afin de faire l'action il met 1 coeur de mon pi a 100% pendant 5s :/ du coup si tu veux faire des actions simultanées ba t'es dans la merde :/

alors que bon depuis leur app c'est plutôt fluide (quand le roaming free vers la chine déconne pas)

Avatar de yl INpactien
Avatar de ylyl- 21/12/19 à 07:20:19

al_bebert a écrit :

les spots sont en wifi.

mais ça n’empêche pas d'ouvrir le protocole.

la seul solution actuelle pour les piloter hors application mi home c'est un script python. mais il est ultra gourmand en ressource, afin de faire l'action il met 1 coeur de mon pi a 100% pendant 5s :/ du coup si tu veux faire des actions simultanées ba t'es dans la merde :/

alors que bon depuis leur app c'est plutôt fluide (quand le roaming free vers la chine déconne pas) 

La radio en dessous compte niveau conso. A multiplier du wifi pour commuter une lampe ça va finir par se sentir sur la facture. Sans compter que c'est impropre à l'usage sur des modules à pile.

Et le machin qui fait turbiner un coeur à 100% 5s pour une commutation, sauf à consentir à passer par la Chine??!! On vit vraiment une époque formidable, mais bon, comme on dit: Il suffirait que personne n'achète.

Puis je préfère séparer les choses: Avoir ses modules direct sur son LAN, je trouve cela dangereux. Une radio dédiée permet aussi de gérer la sécurité de manière centrale, en plus d'être par ailleurs optimisée pour l'usage.
 
Parti ainsi, je vais continuer à faire le "zwave"! Au moins l'interopérabilité a été dans les fondations dès le départ et une fois les inclusions faites, c'est vraiment robuste.

Zigbee j'hésitais déjà un peu à m'y mettre, en raison du coût, de la fiabilité de contrôleurs génériques devant évoluer perpétuellement (avec les instabilités à en attendre) pour supporter les nouveautés mal cadrées... mais la faiblesse protocolaire (à mon sens) dés-associations automatiques quand un module n'est plus vu m'avait vraiment dissuadé.

On va voir ce que cela devient, mais pour le moment c'est pas cher mais ne vaut guère plus.

Avatar de al_bebert INpactien
Avatar de al_bebertal_bebert- 21/12/19 à 11:39:45

pour tous mes modules wifi ils sont sur un vlan isolé histoire de limiter la remonté d'info en chine :)

perso j'ai fait le choix de xiaomi pour plusieurs raisons :

coût faible tout en restant qualitatif
forte communauté de dev pour les intégrer aux solutions domotiques libres.

leur centrale domotique et périph associé sont vraiment bien (zigbee de mémoire), modules à très faibles encombrements durée de vie des piles très bon (près de 3 ans pour un capteur de température)

et très facilement intégrable à domoticz / jeedom.

j'ai aussi pas mal de sonoff pour les prises / lumières sous espeasy ou tasmota

aujourd'hui les seuls périphériques qui me pose problème sont les spots, comme j'ai dit le script python est foireux au possible c'est dommage mais je pense que ça va s'améliorer dans le temps.

déjà il faut que je test si ces spots sont compatible avec le nouveau "mesh" de xiaomi qui permet normalement de montrer 1 seul périh à la place des 5 actuels , du coup ce sera plus simple à piloter.

c'est la domotique du pauvre, donc il y a des concessions à faire.

Mais je rêve de quelque chose de full interpolable ce serait génial, que tu puisse tout contrôler depuis à peu prêt n'importe quoi (domoticz,jeedom, homekit,alexa, google home etc etc)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.