L’Assemblée nationale pousse LexImpact, logiciel libre de simulation fiscale

La Questure de l’Assemblée nationale vient d’autoriser « le recrutement d’un ingénieur data scientist et de deux développeurs data science à temps partiel, sur un contrat à durée déterminée d’un an, pour assurer la maintenance et la poursuite du développement » du simulateur LexImpact.

Le fameux outil, jusqu’ici développé dans le cadre d’une start-up d’État de la DINUM, notamment à partir du logiciel OpenFisca, se révèle particulièrement utile lors des débats sur l’impôt sur le revenu.

Et pour cause : il permet de chiffrer des projets de réforme, soit en estimant les impacts sur des « foyers fiscaux types », soit en évaluant « les impacts macros (...) sur la population et les recettes de l’État ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !