Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
COP25 : un résultat « décevant » pour le secrétaire général de l’ONUCrédits : Gutzemberg/iStock

Dimanche, la conférence de Madrid sur les changements climatiques s’est terminée avec deux jours de retards sur le calendrier initial. Un report pour finaliser un accord aux petits oignons avec des engagements forts ? Que neni… 

La conférence s’est terminée par « une modeste déclaration d’intentions pour lutter contre le réchauffement climatique mondial, plusieurs pays de premier plan ayant refusé jusqu’au bout de prendre des engagements plus significatifs », explique Reuters.

Résultat des courses : les participants reconnaissent le « besoin urgent » de réduire l’écart entre les promesses de réduction des émissions carbone et l’objectif de l’accord de Paris, qui est de limiter à 2°C l’augmentation de la température mondiale, rien de plus 

« Au vu de l’urgence climatique et des attentes des citoyens, la France regrette que les gouvernements ne soient pas allés assez loin dans leurs engagements », indique le Ministère de la transition écologique et solidaire.

De son côté, l’Europe s’est engagée à arriver à la neutralité carbone en 2050… enfin pas tous puisque la Pologne s’est désolidarisée de ses partenaires. L'Union a adopté l’accord, mais celui-ci précise qu’« un État, à ce stade, n’a pas pu s’engager sur la mise en œuvre de cet objectif ». Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki indique que son pays atteindra  l’objectif à son « propre rythme ».

87 commentaires
Avatar de felinix INpactien
Avatar de felinixfelinix- 16/12/19 à 09:13:58

Et oui, donc vous l'aurez compris. Ne comptez pas sur les institutions pour prendre des décisions (et les faire appliquer) qui puissent servir au moins à minima.

Il faut agir par soi-même, faire en sorte de réduire soi-même, directement (impact faible) et surtout indirectement (impact très fort) son impact sur la planère.

Avatar de Jarodd Abonné
Avatar de JaroddJarodd- 16/12/19 à 09:38:21

Il serait temps d'arrêter ses COP, qui ne servent à rien, même plus à avoir de beaux discours d'intention ! Par contre leurs organisations polluent un max...

 

felinix a écrit :

Il faut agir par soi-même, faire en sorte de réduire soi-même, directement (impact faible) et surtout indirectement (impact très fort) son impact sur la planère.

J'arrive à couper l'eau quand je me bosse les dents, j'utilise la feuille de PQ des deux côtés pour économiser le papier, et je fais 1h d'apnée par jour pour diminuer mes rejets de CO2.
Par contre je suis preneur de solutions pour diminuer moi-même le trafic aérien de l'aéroport à côté de chez moi.

Avatar de Faith INpactien
Avatar de FaithFaith- 16/12/19 à 09:56:36

Jarodd a écrit :

 Par contre je suis preneur de solutions pour diminuer moi-même le trafic aérien de l'aéroport à côté de chez moi.

Facile: parle à tes concitoyens et convaincs les de ne plus jamais prendre l'avion, même pour leur voyage de noces à Venise, pour leurs vacances dans les îles, ou pour retourner voir leur famille de l'autre coté de la Méditerranée.
 
C'est ça la démocratie, aussi: convaincre les gens que ton avis mérite d'être suivi, et non pas imposé par l'état.

Avatar de Norde Abonné
Avatar de NordeNorde- 16/12/19 à 10:16:44

Ce que je lit là c'est surtout de la connerie :roll:

Avatar de ragoutoutou Abonné
Avatar de ragoutoutouragoutoutou- 16/12/19 à 10:23:40

Vu l'urgence et l'état de la connaissance , on devrait commencer par
 

  • interdire purement et simplement la vente et l'immatriculation de véhicules pour particuliers rejetant  (par example)  plus de 120g de CO2 (avec un seuil s'abaissant tous les ans)

  • réduire l'élevage de bovins au moyen de réductions d'aides et d'obligation de qualité plutôt que de quantité

  • favoriser l'alimentation végétarienne dans les écoles et cantines collectives gérées par l'état

  • mettre une taxe sur le carburant destiné à l'aviation

    On pourrait ensuite continuer en mettant

  • une taxe carbone sur les produits d'importation pour éviter les distorsions à la consurrence de pays pollueurs.

  • une taxe carbone sur les produits produits localement

    => utiliser l'argent ainsi collecté exclusivement pour la décarbonisation de nos économies

    Ou alors on impose à tous les véhicules d'avoir un modèle de freinage calqué sur la réactivité la communauté internationale face à l'urgence climatique, ce qui devrait réduire plusieurs problèmes d'un seul coup.

Édité par ragoutoutou le 16/12/2019 à 10:24
Avatar de dylem29 INpactien
Avatar de dylem29dylem29- 16/12/19 à 10:27:53

Ouais sauf que là, tu entrave  65 000 règles de l'UE, de l'OMC, françaises... :D

 

Avatar de Faith INpactien
Avatar de FaithFaith- 16/12/19 à 10:45:04

ragoutoutou a écrit :

Vu l'urgence et l'état de la connaissance , on devrait commencer par

Tu parles de la France, de l'Europe ou du monde ?
Et "on", du coup, c'est qui ? Les politiques, même s'ils ne sont pas soutenus par la population ? Les instances administratives européennes (pour que les politiques puissent se décharger de la responsabilité) ? 

De plus, pour les émissions des véhicules, c'est déjà fait en Europe, et comme tu le décris.
Par contre pour l'alimentation, tu te trompes de secteur. L'agriculture, c'est que dalle par rapport à l'industrie et aux résidence:
https://www.insee.fr/fr/statistiques/2015759

  
  => utiliser l'argent ainsi collecté exclusivement pour la décarbonisation de nos économies 

 Les taxes à l'importation, ce sont les consommateurs qui les payent… et tu te souviens de ce qu'il s'est passé l'année dernière ?
Il n'existe qu'une seule façon de mettre ce genre de taxes pour qu'elles aient une chance d'être acceptées par la population: redistribuer intégralement la collecte de manière équitable entre chaque citoyen (et j'ai utilisé le mot "équitable"... premier obstacle à sa mise en place: tout le monde le même montant n'est pas équitable d'après de nombreux français…)

Inutile d'imaginer des solutions si elles ne peuvent pas être appliquées.

Avatar de Zlandy Abonné
Avatar de ZlandyZlandy- 16/12/19 à 11:03:04

« Au vu de l’urgence climatique et des attentes des citoyens, la France regrette que les gouvernements ne soient pas allés assez loin dans leurs engagements », indique le Ministère de la transition écologique et solidaire.»

Mouhahahaha... On n'a pas vu de gouvernement aussi anti écologique que celui de la macronie et le mec se permet de faire ce genre de commentaire...

élisabeth borne, en plus, celle qui a à une destruction massive de la sncf, puis de la ratp et à cause de qui macron a remplacé beaucoup de transports ferroviaires par des cars ou des camions (pour le fret)...

Avatar de M'enfin ! INpactien
Avatar de M'enfin !M'enfin !- 16/12/19 à 11:03:35

Faith a écrit :

Facile: parle à tes concitoyens et convaincs les de ne plus jamais prendre l'avion, même pour leur voyage de noces à Venise, pour leurs vacances dans les îles, ou pour retourner voir leur famille de l'autre coté de la Méditerranée.
 
C'est ça la démocratie, aussi: convaincre les gens que ton avis mérite d'être suivi, et non pas imposé par l'état.

Il y aura toujours des avions. Pourquoi l'autre aurait le droit de la prendre et pas moi ? Pour ma bonne conscience ? Donc l'autre a le droit d'aller visiter le monde, pour se rendre compte de la beauté du monde, mais aussi de la misère du monde, et moi je dois rester chez moi ?

Pourquoi pas après tout, mais on revient dans un monde de privilèges. 

Avatar de TheFugu_ INpactien
Avatar de TheFugu_TheFugu_- 16/12/19 à 12:13:44

Impossible, les intérêts financiers passe avant les intérêts écologiques, on est condamné à en subir les conséquences (de toutes façon nous avons perdu notre pouvoir de décision grâce à l'europe)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 9