Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Malgré une baisse de ses revenus, LDLC augmente sa marge et son résultat Net

Après avoir présenté les grandes lignes de son premier semestre fin octobre, le groupe dévoile des informations plus détaillées. La période s‘étale du 1er avril au 30 septembre. Le chiffre d’affaires est pour rappel en baisse de 5,4 % pour arriver à 222 millions d’euros.

Deux raisons à cette baisse sont invoquées : « l’arrêt des activités de Maginéa, effective depuis le 4e trimestre 2018-2019 (1,6 M€ de chiffre d’affaires au 1er semestre 2018-2019) et le repositionnement stratégique de l’offre Materiel.net (chiffre d’affaires de 39,0 M€, en baisse de -18,7 M€ vs. 1er semestre 2018- 2019) ».

Hors Materiel.net « en net repli » (c’est peu de le dire), le chiffre d’affaires BtoC de LDLC « progresse de +4,1% (103,9 M€ vs. 99,8 M€ au 1er semestre 2018-2019). Les ventes des sites d’e-commerce BtoC sont en légère hausse de +0,7% par rapport à la même période l’an dernier ». De son côté, le BtoB progresse de 4,5 % pour un chiffre d’affaires de 75,5 millions d’euros.

La marge brute est en hausse de 2,7 points pour arriver à 19 %, tandis que le résultat d’exploitation passe dans les positifs avec 0,8 million d’euros, contre -5,6 millions l’année dernière.

Au final, le résultat net est en hausse de 11,9 millions d’euros pour arriver à 7,7 millions. Il était donc négatif de 4,2 millions d’euros sur les six premiers mois de 2018. Notez que les résultats de l’année dernière ont été retraités selon les normes françaises pour permettre une comparaison.

Le réseau de boutiques continue de rapporter avec « une hausse de +18,3% de son chiffre d’affaires semestriel », poussé par un nombre toujours plus grand de magasins : 7 de plus sur la période, pour un total de 47 en France et 2 en Espagne.

LDLC explique que la perte opérationnelle de l’année dernière était liée « au développement de nombreux projets (évolution des systèmes d’information et des plateformes informatiques, lancement de l’implantation en Espagne, mise en place d’une équipe BtoB en région parisienne, etc.) ».

L‘endettement financier net du groupe est en baisse puisqu’il passe de 60,3 millions d’euros au 31 mars 2019 à 17,1 millions d’euros au 30 septembre. Une « réduction significative de -43,2 M€ de l’endettement net, conséquence des cessions de l’entrepôt de Nantes (juin 2019) et des murs du siège social situé à Limonest (juillet 2019) ». LDLC devra cependant payer des loyers pour occuper les lieux, après la bouffée d’argent frais. 

Désormais, LDLC « confirme son objectif de retour à des niveaux de croissance et de rentabilité plus conformes avec ses performances historiques ». Pour rappel, le groupe se prépare aussi à racheter Top Achat… dont on espère que l’intégration se passera mieux que celle de Materiel.net

28 commentaires
Avatar de dylem29 INpactien
Avatar de dylem29dylem29- 13/12/19 à 09:21:32

Hop donc Materiel.net va fermer ça veut dire? LDLC, le EA des magasins High-Tech. :8

Avatar de KzR Abonné
Avatar de KzRKzR- 13/12/19 à 09:40:21

C'est vrai que l'on peut s'interroger sur la pérennité de Materiel.net, mais si on y regarde de plus près, à part les prix qui sont encore divergents, et la couleur (thème) du site, le framework est le même, les informations aussi... la présentation est légèrement différente, mais la saveur est identique. Clairement la mutualisation des ressources va faire qu'à terme Materiel.net ne sera qu'un bandeau de couleur.

Je pense que les seuls qui vont perdurer seront Shop Hardware FR qui reste encore ancrée comme un site de configuration pour les Power Users.

Mais ce nouveau "paysage" n'est pas, selon moi, bon pour les consommateurs que nous sommes, moins de concurrence, moins de bon prix, du coup une grande partie va se rabattre sur des sites comme Amazon ou bien hors France (comme par exemple en Allemagne).

Avatar de dylem29 INpactien
Avatar de dylem29dylem29- 13/12/19 à 10:02:04

Surtout que Materiel.net n'apporte aucune valeur.

Avatar de Obidoub INpactien
Avatar de ObidoubObidoub- 13/12/19 à 10:18:52

Mon jugement est un peu moins sévère qu'avant, ils font des efforts sur les promo, au point d'être beaucoup plus intéressants que Amazon. Par contre les frais de port à 2€ même pour le retrait en boutique c'est un peu abusé.

Édité par Obidoub le 13/12/2019 à 10:19
Avatar de Falcor INpactien
Avatar de FalcorFalcor- 13/12/19 à 11:29:24

Le Service Client

Avatar de dylem29 INpactien
Avatar de dylem29dylem29- 13/12/19 à 11:31:24

Y'en a un aussi chez  LDLC ?

Avatar de gg40 INpactien
Avatar de gg40gg40- 13/12/19 à 11:40:03

Oui !
En tout cas sur LDLC pro. Et je peux témoigner que l'on des interlocuteurs d'un très bon niveau et facilement joignable. C'est pour ça que je continu de commander cher eux.

Avatar de dylem29 INpactien
Avatar de dylem29dylem29- 13/12/19 à 11:41:44

"cher eux" ça correspond bien à LDLC oui. :D

Avatar de Jossy Abonné
Avatar de JossyJossy- 13/12/19 à 11:52:39

RIP Materiel.net :craint:
Comme déjà dit plus haut même saveur que LDLC, même prix, moins de choix...

Avatar de Jossy Abonné
Avatar de JossyJossy- 13/12/19 à 11:54:40

Renseigne toi, la boutique à côté de chez moi est très contente que je leur passe un coup de fil, ils me font la commande au prix du site et la livraison gratuite en boutique :D (c'est un franchisé il gagne sûrement mieux sa vie en passant la commande sur sa boutique qu'en étant relais colis...)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3