Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Twitter veut développer une norme « ouverte et décentralisée pour les réseaux sociaux »

L’annonce a été faite par Jack Dorsey, dans une série de tweets. Il explique que la question de la décentralisation avait été abordée lors du lancement du réseau social, mais, pour plusieurs raisons « raisonnables à l'époque », le choix s’est porté sur une voie différente : « nous avons de plus en plus centralisé Twitter ». 

Aujourd’hui, « de nouvelles technologies sont apparues pour rendre plus viable une approche décentralisée ». Twitter met ainsi sur pied une petite équipe indépendante de cinq chercheurs pour plancher sur cette solution.

Il s’explique sur les raisons de ce changement : « Les solutions centralisées peinent à répondre aux nouveaux défis auxquels nous faisons face [...] Par exemple, la lutte centralisée contre les abus et les informations trompeuses a peu de chance d’être efficace à grande échelle sur le long terme à moins de demander beaucoup trop d’efforts ».

Selon Jack Dorsey, la valeur des réseaux sociaux tient de moins en moins à l’hébergement et au retrait des contenus et de plus en plus aux « algorithmes » de recommandation et de mise en avant des contenus. « Malheureusement ces algorithmes sont généralement propriétaires et on ne peut pas construire d’alternatives. Pour l’instant. »

Il reconnaît qu’il faudra de longues années de travail avant d’arriver éventuellement à une solution viable. « L'objectif est que Twitter soit finalement un client de cette norme », ajoute le patron du réseau social.

Derrière cette annonce de Twitter, on ne peut que penser à Mastodon, le réseau social décentralisé… ou plutôt a-centré comme l’explique Benjamin Bayart : « Il y a un mauvais usage du mot décentralisé. Dé-centralisé, c'est quand un système fondamentalement centralisé est découpé, et que certaines sous-fonctions sont réparties en périphérie, éloignées du centre. Un système a-centré, ça n'a pas de centre ». Il ajoute : « Mastodon est distribué, et a-centré. Pas décentralisé ». 

4 commentaires
Avatar de cquest Abonné
Avatar de cquestcquest- 12/12/19 à 09:45:27

Un tel protocole existe déjà et est en cours de standardisation au W3C, c'est ActivityPub.
 
C'est celui sur lequel repose d'ailleurs Mastodon, mais aussi peertube et pixelfed.

Alors que veut donc faire twitter ?
Pourquoi ne pas participer directement au travail fait dans ce domaine par le W3C et vouloir créer un Nième protocole de plus ?

L'interopérabilité passe par des choix issus de consensus.

Avatar de Norde Abonné
Avatar de NordeNorde- 12/12/19 à 10:03:43

Twitter veut faire parler de lui et redorer son blason, je ne vois que ça.

Une annonce comme celle là, sans prévisionnel et omettant sciemment les standards existants c'est de la com.
De la com malhonnête en plus :transpi:

Avatar de Furanku Abonné
Avatar de FurankuFuranku- 12/12/19 à 14:44:14

En gros c'est juste un effet d'annonce.

Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 12/12/19 à 18:19:28

cquest a écrit :

Un tel protocole existe déjà et est en cours de standardisation au W3C, c'est ActivityPub.
 
C'est celui sur lequel repose d'ailleurs Mastodon, mais aussi peertube et pixelfed.

Alors que veut donc faire twitter ?
Pourquoi ne pas participer directement au travail fait dans ce domaine par le W3C et vouloir créer un Nième protocole de plus ?

L'interopérabilité passe par des choix issus de consensus.

Rien à rajouter.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.