Marketplaces : le PNF saisi par Bercy suite à des suspicions de fraude massive à la TVA

D'après un rapport de l’Inspection générale des finances consulté par Les Échos, « 98 % des vendeurs enregistrés sur les places de marché des sites d'e-commerce (Amazon, Cdiscount) » ne seraient pas immatriculés à la TVA en France. « Seuls 538 sur 24 459 vendeurs étaient en règle », détaillent nos confrères.

La Direction nationale des enquêtes fiscales (DNEF) aurait ainsi saisi le Parquet national financier, suspectant « une fraude massive à la TVA dans le secteur des grandes plateformes ».

Hasard du calendrier : le projet de loi de finances, actuellement en débat au Parlement, contient de nombreuses mesures destinées à limiter les fraudes à la TVA en matière de commerce électronique. Le gouvernement doit en outre prendre d’ici quelques jours plusieurs textes donnant le coup d’envoi du principe de « responsabilité solidaire » des plateformes de vente en ligne, censé être applicable à compter du 1er janvier 2020 (voir notre article).

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !