Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
L’Europe valide des aides de 3,2 milliards d’euros pour le développement des batteriesCrédits : D3Damon/iStock

Il s’agit d’un projet important d'intérêt européen commun (PIIEC), notifié par sept pays : Allemagne, Belgique, Finlande, France, Italie, Pologne et Suède. Son but : « soutenir la recherche et l'innovation dans le secteur prioritaire européen commun des batteries ».

« Au cours des prochaines années, ces sept États membres contribueront à hauteur de quelque 3,2 milliards d’euros au financement de ce projet, qui devrait permettre de mobiliser 5 milliards d’euros supplémentaires en investissements privés. L'ensemble du projet devrait prendre fin en 2031 (avec des calendriers différents selon chaque sous-projet) ».

« La production de batteries en Europe revêt un intérêt stratégique pour notre économie et notre société compte tenu de son potentiel en termes de mobilité propre et d'énergie, de création d'emplois, de durabilité et de compétitivité », indique Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive pour une Europe adaptée à l'ère du numérique et commissaire chargée de la politique de concurrence.

Ce projet comptera 17 participants directs, principalement des acteurs industriels, dont des petites et moyennes entreprises, explique la Commission. Quatre domaines sont mis en avant :

  • « les matières premières et les matériaux avancés : le projet entend développer des processus innovants durables qui permettent l'extraction, la concentration, le raffinage et la purification des minerais afin de générer des matières premières de grande pureté [...]
  • les cellules et les modules : le projet entend développer des cellules et des modules innovants conçus pour répondre aux critères de sécurité et de performance exigés pour les applications automobiles et non automobiles ;
  • les systèmes de batteries: le projet entend développer des systèmes de batteries innovants incluant des logiciels et des algorithmes de gestion des batteries ainsi que des méthodes de vérification innovantes ;
  • la réaffectation, le recyclage et le raffinage: le projet entend élaborer des processus sûrs et innovants pour la collecte, le démantèlement, la réaffectation, le recyclage et le raffinage des matériaux recyclés. »
34 commentaires
Avatar de tmtisfree Abonné
Avatar de tmtisfreetmtisfree- 10/12/19 à 10:37:05

En l'Europe l'innovation se décrète à coup de milliards balancés dans la nature avec 20 ans de retard, pas étonnant que les secteurs les plus en pointe se développent partout ailleurs.

Ici et comme chaque fois pour ce type d'annonce, le seul "intérêt" est la façade politique : l'effet d'aubaine va jouer à fond et le résultat final sera un flop qui ne retentira pas puisqu'aucune analyse post mortem ne sera réalisée pour comprendre que le fiasco (financier) était inéluctable.

Avatar de Tandhruil INpactien
Avatar de TandhruilTandhruil- 10/12/19 à 10:43:26

C'est indispensable d'être autonome sur les batteries, l'avenir est à l'accumulation d'énergie.
Toutefois je pense qu'il est déjà trop tard, la chine a mis la main sur presque toutes les réserves de terres rares.

Avatar de Idiogène INpactien
Avatar de IdiogèneIdiogène- 10/12/19 à 11:07:10

tmtisfree a écrit :

En l'Europe l'innovation se décrète à coup de milliards balancés dans la nature avec 20 ans de retard, pas étonnant que les secteurs les plus en pointe se développent partout ailleurs.

Car les stratèges chinois ou taïwanais réfléchissent et pondent des lois de prospective ?

Tandhruil a écrit :

C'est indispensable d'être autonome sur les batteries, l'avenir est à l'accumulation d'énergie.
Toutefois je pense qu'il est déjà trop tard, la chine a mis la main sur presque toutes les réserves de terres rares.

Non, il y en a aussi aux USA, et en moindre concentration dans d'autres aires.
Le scandale ce sont les conditions de travail et la nationalisation de cette ressource. Sinon on trouvera autre chose... genre l’hydrogène, curieusement il n'y a pas tant d'investissement là. :D

Édité par Idiogène le 10/12/2019 à 11:07
Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 10/12/19 à 11:14:18

Oui et non.

Certes la Chine a la main sur une part importante des terres rares mais la prochaine technologie de batterie risque bien de s'en passer.

Pour rappel, les batteries au graphène (carbone pur) commencent déjà à pointer le bout de leur nez et devraient être disponibles sur le marché dès 2020, notamment avec Huawei et son P40 et Samsung avec son Galaxy S11+.
 
Par ailleurs, il y a de fortes chances que de nombreux composants électroniques changent de composition au vu des propriétés du graphène et de la baisse de son cout dans les années à venir.
N'ayant plus de nécessité de terres rares (le graphène peut être fabriqué n'importe où), la Chine risque plutôt de pâtir d'une importante baisse de la demande.
Je ne serais pas surpris que la Chine se retrouve en crise d'ici 5 ans.(mais j'imagine que leurs stratèges ont déjà réfléchi à la question et pondus les lois adéquates bien en avance par rapport aux européens)

Édité par js2082 le 10/12/2019 à 11:17
Avatar de anonyme_f3cfc6423586ba6bed42154d795b2b3f INpactien

Et avec quelle électricité les chargeons-nous puisque nous laissons tomber le nucléaire où nous étions en pointe ? La seule techno 100% écolo en plus, pas de CO2. Avec les hideuses éoliennes qui recouvriront les campagnes ? Les panneaux solaires made in China, super pour l'hiver. L'électricité importée d'Allemagne (charbon...) ? Là il n'y a plus d'Europe car, dirigée par l'Allemagne, cette Europe est anti-nucléaire.

Édité par JeSuisGentil le 10/12/2019 à 11:18
Avatar de v1nce INpactien
Avatar de v1ncev1nce- 10/12/19 à 11:27:42

Obligation pour tous les outils de bricolage électroportatifs d'utiliser 1 (2? 3?) form factor pour leurs batteries amovibles. 

Avatar de Kazer2.0 Abonné
Avatar de Kazer2.0Kazer2.0- 10/12/19 à 11:29:30

Si tu parles du Lithium comme terre rare, il y'en a suffisamment en Alsace (à Vendenheim notamment) pour alimenter la France à raison d'environ 1 500 tonnes/an (40 % des besoins Français).

Le problème c'est que ça se réveille que maintenant et que du coup faut tout construire pour extraire ça vu qu'il n'y a pas d'infrastructure correcte en place (à partir de 2021 pour confirmer la possibilité d’extraire le minerai à partir du chlorure de lithium prélevé dans les eaux puis production industrielle prévue pour 2025).

Le problème c'est d'essayer de raccrocher les wagons avec le retard qu'on a et le temps qu'on produise, les technologies aux graphènes risquent d'être déjà présentes comme tu le souligne.

Avatar de v1nce INpactien
Avatar de v1ncev1nce- 10/12/19 à 11:29:39

JeSuisGentil a écrit :

Et avec quelle électricité les chargeons-nous puisque nous laissons tomber le nucléaire où nous étions en pointe ? 

Le problème réside dans le "étions". Qui tend à devenir "fûmes".

Avatar de Kazer2.0 Abonné
Avatar de Kazer2.0Kazer2.0- 10/12/19 à 11:34:01

Le problème c'est aussi le manque de recherche sur le nucléaire qui pourrait permettre des choses plus évoluées comme des centrales au Thorium (même si c'est loin d'être idéal vu que ça produit quand même de sale déchet) ou mieux encore si un jour on arrive à maîtriser la fusion nucléaire.

Ou sinon tu pédales chez toi pour recharger la batterie, tu fais d'une pierre deux coups, tu recharges la batterie et tu augmentes la santé globale réduisant le coût des soins :transpi:

Édité par Kazer2.0 le 10/12/2019 à 11:36
Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 10/12/19 à 11:36:46

Savais-tu qu'il existe autant de modèles d'éoliennes que de voitures (j'exagère un peu quand même)?
Des verticales, des horizontales, à pales, sans pales...

Faut pas rester coincé au modèle un mat/3 pales avec base de béton, celui que les anti-écolo honnissent.

La France fabrique des panneaux solaires, des panneaux photovoltaïques aussi: nous ne sommes pas obliger de tout acheter en Chine. D'ailleurs, les process de fabrication de ces derniers ont beaucoup été améliorés ces dernières années et utilisent peu de métaux rares.

L'Europe anti-nucléaire... est-ce un mal?
 

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4