Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
« Stable coin européen » : trois députés soutiennent la création d’une monnaie numérique européenne

Pierre Person (LREM), Laure de La Raudière (Agir_La Droite Constructive) et Jean-Michel Mis (LREM) « se réjouissent de l’annonce faite mercredi par François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France ».

Cette dernière testera dès l’année prochaine « des règlements entre institutions financières "en monnaie digitale de banque centrale" [...] En cas de réussite, elle pourrait ouvrir la porte à un règlement de transactions financières en E-euros ».

Les députés préconisent « la mise en place d’un euro digitalisé sur blockchain à destination du grand public », une solution visant « à concurrencer l’apparition de monnaies numériques comme le Libra, annoncée par un consortium d’entreprises, dont Facebook ».

Les trois compères restent vigilants afin que ce projet « aboutisse bien à la création d’un E-euro utilisable pour l’ensemble des règlements ; seule condition à la concrétisation d’une concurrence efficace aux stables coins privés et non régulés tels que Libra ».

19 commentaires
Avatar de wanou2 Abonné
Avatar de wanou2wanou2- 06/12/19 à 09:20:00

C'est quoi la valeur ajoutée ? Parce que là, franchement, hormis renforcer encore le contrôle et surtout la traçabilité des transactions je ne vois rien par rapport à l'euro actuel.

Avatar de Geronimo54 Abonné
Avatar de Geronimo54Geronimo54- 06/12/19 à 09:39:36

Ça dépend comment c'est fait. Si on a l'avantage du bitcoin en terme de vie privée avec en plus la garantie étatique ça inspire confiance.  Comme l'argent liquide mais transposé au numérique en fait.
Si c'est un log des transactions pour tout tracer c'est perdu d'avance.

Édité par Geronimo54 le 06/12/2019 à 09:41
Avatar de XXC Abonné
Avatar de XXCXXC- 06/12/19 à 09:56:05

Rappelles moi a quoi sert la blockchain si ce n'est tracer et authentifier l’ensemble des transactions ?

Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 06/12/19 à 09:58:21

des règlements entre institutions financières "en monnaie digitale de banque centrale" [...] En cas de réussite, elle pourrait ouvrir la porte à un règlement de transactions financières en E-euros

Doit-on comprendre qu'actuellement, lors de transactions de banque à banque, ce sont des valises de billets physiques qui s'échange ? (répondez pas : c'est un sarcasme)

Je veux bien comprendre qu'il y a des éléments de langage (pour la plupart so 2018...) qui font monter la hype mais je peine à voir l'intérêt opérationnel.

Avatar de Furanku Abonné
Avatar de FurankuFuranku- 06/12/19 à 10:15:38

Quel intérêt ?
La grande majorité des fluxs sont maintenant numériques. De plus les contrôles bancaires ont été accentués, même s'il reste du travail à faire pour les plus gros fraudeurs, et la sécurité des transactions progressent (même si là encore il y a d'ENORMES progrès à faire).

Donc plutôt que de dépenser des moyens dans la création d'une crypto-monnaie, dont je ne vois pas l'intérêt perso, qu'ils améliorent au contraire la sécurité et les processus des contrôles des flux bancaires. Et qu'ils poussent les banques à proposer des solutions adaptées aux usages modernes !
Parce que je ne comprends pas, par exemple, que la très grande majorité ne propose pas de carte bancaire virtuelle pour les achats sur le net... ou alors à prix fort.

Avatar de Xavtak INpactien
Avatar de XavtakXavtak- 06/12/19 à 10:25:23

Je ne suis pas un expert, mais j'ai cru comprendre que l'énergie consommée pour valider les transactions du bitcoin était déjà énorme... Sachant que cela ne représente qu'un pouillème du nombre de transactions qui peuvent se faire en euros... Comment pensent-ils gérer une blockchain aussi grande ?

Avatar de Geronimo54 Abonné
Avatar de Geronimo54Geronimo54- 06/12/19 à 10:27:53

Vrai au niveau de la machine pas au niveau de la personne. D'où tous les arnaqueurs demandant à se faire payer en Bc

Édité par Geronimo54 le 06/12/2019 à 10:28
Avatar de tmtisfree Abonné
Avatar de tmtisfreetmtisfree- 06/12/19 à 10:28:03

Zéro intérêt pour l'individu à part conserver le monopole des extorqueurs déjà en place, tracer (aka "sécuriser") un peu plus les transactions et à terme supprimer le cash qui fait notre liberté d'agir dans l'anonymat.

Avatar de fafaboy92 Abonné
Avatar de fafaboy92fafaboy92- 06/12/19 à 10:34:53

Dans les transactions entre banques de pays différents (exemple France-Allemagne), ce sont des dettes qui s’échangent, et non de l’argent (c’est le système TARGET 2). Ce qui pose un énorme problème si les échanges ne sont pas équilibrés, puisque l’Allemagne arrive à un écart qui frôle mille millard d’euro.
On a ce problème avec l’euro car un euro français est émis par la banque de France, et un euro Allemand est émis par la banque d’Allemagne. Chaque pays (dans l’euro) a sa monnaie propre, mais elles portent toutes le même nom, et s’échangent à un pour un. Ce qui condamne l’euro à disparaître, puisque pour réguler les écarts entre pays, comme il n’y a pas de taux de change, il reste la planche à billet ou alors drastiquement baisser le coût du travail dans certains pays.
Si cette nouvelle monnaie européenne est vraiment une monnaie européenne et non un regroupement de monnaie national, cela pourrai sauver l’euro. Enfin... je pense que c’est ce qu’ils pensent 😅

Avatar de XXC Abonné
Avatar de XXCXXC- 06/12/19 à 10:35:04

Oui et non.
L’anonymat de la blockchain n'est qu'une façade.
A partir du moment ou la blockchain est publique, il suffit que le propriétaire du compte s'en serve pour acheter des bien réel sans trop de précaution pour remonter a lui.
Il me semble que quelques "genies" du darknet se sont fait prendre comme ça.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2