Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Le noyau Linux 5.4 supporte de nombreux matériels et l’ExFAT

La dernière cuvée du noyau pour 2019 apporte un lot très important de nouvelles prises en charge, particulièrement du côté matériel.

D’abord pour le GPU, avec le support expérimental des puces Navi 12/14 et Arcturus d’AMD, le support des APU Dali et Renoir, les IGP Tigerlake Gen12 d’Intel et la détection par le pilote Nouveau des câbles déconnectés pour les GPU NVIDIA.

Ensuite pour les processeurs et SoC, avec la prise en charge des Snapdragon 855, du Thunderbolt pour les puces Icelake d’Intel, de l’AST2600 d’ASpeed, un meilleur équilibrage de charge pour les processeurs EPYC d’AMD ou encore la gestion des températures pour les Ryzen 3000. Notez que les puces XScale et Itanium I64 SGI Altix ne sont plus gérées.

Pour les systèmes de fichiers, on remarque surtout le support officiel de l’ExFAT de Microsoft, puisque l’éditeur en a publié les spécifications sans plus s’opposer à son intégration dans le noyau. Diverses améliorations et corrections de bugs sont présentes pour XFS, Btrfs et EXT4. F2FS peut être optionnellement paramétré pour ne plus supporter la casse.

Pour le reste, on note le support des récepteurs RC pour les drones montés soi-même et Lightspeed de Logitech, celui des ASUS NovaGo, HP Envy X2 et Lenovo Miix 630 (puces ARM), une amélioration des performances pour la SPI des Raspberry SPI ou encore d’autres pour le Sound Open Firmware.

Comme d’habitude avec les nouveaux noyaux, les utilisateurs des distributions Linux devront attendre que leurs dépôts soient mis à jour. Dans certains cas, il ne sera pas distribué et devra attendre une prochaine mouture du système pour être fourni.

La prochaine mouture est attendue pour fin janvier ou début février. Phoronix en a dressé une liste des apports connus pour le moment.

11 commentaires
Avatar de Inny Abonné
Avatar de InnyInny- 25/11/19 à 10:29:57

puisque l’éditeur en a publié les spécifications sans plus s’opposer à son intégration dans le noyau.

Microsoft avait-il donné une raison pour ça ?

Avatar de Gueshty Abonné
Avatar de GueshtyGueshty- 25/11/19 à 11:57:19

La version 5.4 est aussi un noyau LTS jusqu'en décembre 2021, il devrait donc être largement adopté par les distributions.

Avatar de Ailothaen Abonné
Avatar de AilothaenAilothaen- 25/11/19 à 12:24:44

J'imagine que c'est avantageux pour MS que Linux supporte ExFAT, vu que MS utilise de plus en plus Linux dans le cadre de son développement (cf Azure notamment)

Avatar de refuznik Abonné
Avatar de refuznikrefuznik- 25/11/19 à 13:16:12

Ah "enfin" le support des Stations Octane ça manquait :fumer:

Avatar de Inny Abonné
Avatar de InnyInny- 25/11/19 à 13:51:48

Je me suis mal exprimé, je voulais parler de son opposition initiale.

Avatar de xlp Abonné
Avatar de xlpxlp- 25/11/19 à 15:39:45

Pas une opposition, juste des royalties...

Avatar de TheKillerOfComputer Abonné
Avatar de TheKillerOfComputerTheKillerOfComputer- 25/11/19 à 15:45:39

Il me semble que les grosses cartes SD utilisent exFAT. Comme c'est le stockage de référence pour les téléphones mobiles, qu'il faut paier des royalties pour s'en servir, et que Linux est le coeur d'Android, je t'épargne la suite.

Avatar de 33A20158-2813-4F0D-9D4A-FD05E2C42E48 INpactien

Quelle plus-value pourrait-elle bien être apportée par le support d'ExFAT à un serveur Linux tournant dans le cloud Azure :zarb: :zarb: :zarb: ?

Avatar de Inny Abonné
Avatar de InnyInny- 25/11/19 à 17:00:11

Merci pour vos réponses. :yes:

Avatar de Uther Abonné
Avatar de UtherUther- 25/11/19 à 17:14:00

Inny a écrit :

Microsoft avait-il donné une raison pour ça ?

En soit il ne s'y opposaient pas mais il réclamaient des royalties a ceux qui le faisaient, particulièrement les vendeur de matériel embarqué, ce qui n'est pas du tout compatible avec les règles de base du libre, et donc de fait empêchait l'inclusion dans Linux.

Je suppose que s'ils ont arrêté, c'est pour arrêter la politique schizophrène de faire payer des technologie assez communes d'un coté et de défendre le libre de l'autre.
 

Ailothaen a écrit :

J'imagine que c'est avantageux pour MS que Linux supporte ExFAT, vu que MS utilise de plus en plus Linux dans le cadre de son développement (cf Azure notamment)

  L’intérêt principal de exFAT est que c'est un format simple, plus adapté pour l'embarqué. Pour des serveurs qui ont surtout besoin des systèmes de fichier de haute performance et fiabilité, ça n'est pas vraiment un bon format. NTFS, ext4 ou ZFS sont bien plus adaptés.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2