Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
L'ESA détaille les avantages de l'hibernation lors d'un voyage sur Mars

Il ne s'agit pas d'un scénario de film de science-fiction, mais bien d'une publication scientifique de l'Agence spatiale Européenne sur Phys.org

L'ESA ne donne évidemment pas la solution miracle pour faire hiberner un humain, mais explique qu'une telle solution permettrait d'utiliser des vaisseaux bien plus petits et dont la masse « pourrait être réduite d'un tiers en supprimant les quartiers de l'équipage et avec une réduction similaire des consommables ». « L'hibernation se déroulerait dans de petites nacelles individuelles qui feraient office de cabines lorsque l'équipage serait réveillé ». 

Côté humains, « l'hypothèse serait d'administrer un médicament pour induire une "torpeur", terme désignant l'état d'hibernation. Comme les animaux en hibernation, les astronautes devraient acquérir davantage de graisse » avant leur voyage, explique l'Agence spatiale. 

30 commentaires
Avatar de CryoGen Abonné
Avatar de CryoGenCryoGen- 25/11/19 à 09:10:56

Ou alors, penser plus grand pour une fois.
Faire un vaisseau réutilisable, avec des laboratoires etc.
C'est quand même dommage d'envoyer des gens dans l'espace et de les faire dormir vu le potentiel d'objectifs "annexes" au voyage en lui même...

Avatar de Faith INpactien
Avatar de FaithFaith- 25/11/19 à 09:21:16

Et l'activité des astronautes permet de limiter les effets du manque de gravité sur leur organisme.
Sans sport forcé, la décalcification et la fonte des muscles ne risque-t-elle pas d'être énorme ?
 

Avatar de Uther Abonné
Avatar de UtherUther- 25/11/19 à 09:44:43

Faith a écrit :

Et l'activité des astronautes permet de limiter les effets du manque de gravité sur leur organisme.
Sans sport forcé, la décalcification et la fonte des muscles ne risque-t-elle pas d'être énorme ?
 

Difficile a dire vu qu'ils ne se prononcent pas sur la technique employée. Une hibernation lourde pourrait mettre en sommeil les mécanismes qui provoquent les pertes.
Après, une gravité artificielle via force centrifuge est envisageable et si les astronautes sont en état d'hibernation, ils ne devraient pas trop subir les effets indésirables de cette technique.

Avatar de Faith INpactien
Avatar de FaithFaith- 25/11/19 à 09:53:07

Uther a écrit :

     
Après, une gravité artificielle via force centrifuge est envisageable

J'y pensais, mais du coup on n'est plus dans le cadre d'un "petit vaisseau", argument pour l'hibernation présenté par l'ESA.

 
Une hibernation lourde pourrait mettre en sommeil les mécanismes qui provoquent les pertes. 

C'est ce qu'ils indiquent "espérer" en effet.

Ce qui est assez amusant, c'est qu'ils ont déjà fait les plans du vaisseau, plusieurs décennies avant d'avoir la technologie (et sans savoir ce qu'elle nécessiterait)
Alors que d'ici 20 ans, on peut imaginer que l'envoi de gros vaisseaux sera plus accessible que maintenant. 

Avatar de KooKiz Abonné
Avatar de KooKizKooKiz- 25/11/19 à 09:55:49

Bah le souci c'est que plus c'est gros plus c'est lourd, et plus c'est lourd plus c'est compliqué de le faire sortir de l'attraction terrestre.

Avatar de Geronimo54 Abonné
Avatar de Geronimo54Geronimo54- 25/11/19 à 09:58:51

Sur l’intérêt pratique en terme de ressources c'est indéniable. D'ailleurs l'étude ne parle que de ça... et élude le principal. En effet, sur la réalité des problèmes physiologiques, j'ai de gros doutes (en vrac) :

  • décalcification
  • esquarre
  • équilibre osmotique
     - élimination des déchets
     - reconstruction cellulaire correction des mutation/altération de l'ADN des cellules
  • enfin, certaines personnes atteintes de narcolepsie sont "capables" de dormir plusieurs jours mais souffrent de sérieuses pertes de mémoire à leur réveil.
Avatar de Norde Abonné
Avatar de NordeNorde- 25/11/19 à 09:59:40

Cela demanderai d'assembler le vaisseau en orbite et certainement de lui adjoindre une navette pour atterrir et redécoller de mars.

Avec toutes les complications que cela impose (multiples voyages en navette pour débarquer le matériel sur mars, cout prohibitif en carburant, en ressources...).

Tout cela pour un intérêt douteux (quel intérêt d'avoir un énorme vaisseau avec des laboratoires aux fonctionnalités très limitées pour aller sur mars ?)

Avatar de SirGallahad INpactien
Avatar de SirGallahadSirGallahad- 25/11/19 à 10:00:21

C'est bien ce qui m'intrigue aussi.
La NASA fait dans la SF maintenant ?

Avatar de Faith INpactien
Avatar de FaithFaith- 25/11/19 à 10:14:19

SirGallahad a écrit :

C'est bien ce qui m'intrigue aussi.
La NASA fait dans la SF maintenant ?

ESA

Avatar de CryoGen Abonné
Avatar de CryoGenCryoGen- 25/11/19 à 10:19:31

KooKiz a écrit :

Bah le souci c'est que plus c'est gros plus c'est lourd, et plus c'est lourd plus c'est compliqué de le faire sortir de l'attraction terrestre.

Ce vaisseau n'aurait pas de capacité "atmosphérique". Genre le vaisseau dans "seul sur mars".

Norde a écrit :

Cela demanderai d'assembler le vaisseau en orbite et certainement de lui adjoindre une navette pour atterrir et redécoller de mars.

Avec toutes les complications que cela impose (multiples voyages en navette pour débarquer le matériel sur mars, cout prohibitif en carburant, en ressources...).

Tout cela pour un intérêt douteux (quel intérêt d'avoir un énorme vaisseau avec des laboratoires aux fonctionnalités très limitées pour aller sur mars ?)

Il pourrait aussi servir à autre chose que "juste" aller sur Mars justement. Mais oui techniquement c'est un peu SF encore comme projet :transpi:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3