Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Des sénateurs LR veulent obliger les sites pour adultes à vérifier l’âge des utilisateursCrédits : Pseudopixels/iStock/Thikstock

Près de 70 élus LR ont déposé une proposition de loi pour contraindre les sites « interdits aux mineurs » de s’assurer que leurs visiteurs sont bien majeurs. Sinon ? Ils risquent jusqu’à un an de prison et 75 000 euros d’amende. 

La proposition de loi, déposée avant les annonces du Président de la République, vise « un large panel/éventail d'applications et de sites internet allant de la location de trottinettes, aux sites de rencontre comme Tinder, mais également de sites pornographiques ou de jeu en ligne ».

Le texte reconnaît les difficultés à réguler ce secteur : « la loi française interdit de mettre à disposition des mineurs des contenus pornographiques. Mais ces sites se contentent d'afficher un message demandant à leurs visiteurs de confirmer qu'ils sont bien majeurs, et aucun contrôle réel de l'âge n'est effectué. »

L’expérience similaire outre-Manche a été un échec. Il y a bien ALICEM, l’Authentification en ligne certifiée sur mobile, mais la CNIL a émis des réserves. Enfin, des jeunes peuvent utiliser une carte bancaire prépayée. 

«  Compte tenu de toutes ces difficultés face à un sujet préoccupant, ce texte a un objectif préventif et incitatif visant à exiger des personnes, dont l'activité est d'éditer un service de communication au public en ligne interdit aux mineurs, qu'ils s'assurent que les usagers soient majeurs » concluent les auteurs de la PPL.

En somme, ils reconnaissent que cette vérification, au-delà du « disclaimer » habituel, est très difficile, mais veulent malgré tout imposer une telle obligation sur les épaules des sites concernés. 

Emmanuel Macron a lui aussi axé sa dernière bataille contre le porno en ligne sur la vérification d’âge. Adrien Taquet, Secrétaire d'Etat chargé de la protection de l’Enfance, va faire préciser dans le Code pénal « que le simple fait de déclarer volontairement son âge en ligne (…) ne constitue pas une protection suffisante contre l’accès à la pornographie pour les mineurs de 15 ans ». 

Selon le chef de l’État, « le choix des moyens sera laissé à l’appréciation des sites pourvu qu’ils soient efficaces et réels ».

55 commentaires
Avatar de CryoGen Abonné
Avatar de CryoGenCryoGen- 25/11/19 à 09:04:17

Perso je suis pour. Maintenant, comme indiqué, c'est comment...

Avatar de Mihashi Abonné
Avatar de MihashiMihashi- 25/11/19 à 09:22:45

Selon moi, c'est juste un cheval de Troie pour généraliser l'authentification des personnes sur Internet en général.
Pour rappel, c'est un des chevaux de bataille du président…

Édité par Mihashi le 25/11/2019 à 09:23
Avatar de trash54 Abonné
Avatar de trash54trash54- 25/11/19 à 09:24:43

CryoGen a écrit :

Perso je suis pour. Maintenant, comme indiqué, c'est comment...

+1
Ben à part une reconnaissance biométrique (faciale/empreinte/x ) je vois pas trop comment pour être certains de qui est derrière le clavier ....

 

Avatar de anonyme_eef969e99a274610807fd9faa41faeaa Abonné

CryoGen a écrit :

Perso je suis pour. Maintenant, comme indiqué, c'est comment...

la Hadopi... pardon, l'Arcom
https://www.police-nationale.interieur.gouv.fr/Organisation/Direction-Centrale-d...
DGCCRF, douanes, ...

On lutte pour le respect de la propriété intellectuelle de longs métrages et on lutte contre la cybercriminalité mais on ne saurait pas lutter contre la cyberdélinquance ?

Édité par joma74fr le 25/11/2019 à 09:40
Avatar de Gawked Abonné
Avatar de GawkedGawked- 25/11/19 à 09:39:01

N’importe quoi. Qu’ils arrêtent de vouloir fliquer tous ceux qui regardent du porno et se rendent compte que c’est pas la fin du monde si leur enfant en regarde

Avatar de Geronimo54 Abonné
Avatar de Geronimo54Geronimo54- 25/11/19 à 09:49:08

Grosse diversion politique.
 Pendant qu'on parle ce ça on n'évoque pas les sujets qui fâchent...

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 25/11/19 à 09:55:14

Quel rapport avec le sujet ?

Il ne s'agit pas ici de lutter contre la criminalité mais de vérifier l'âge des usagers de sites pour adultes tout en respectant la vie privée et l'anonymat de ces usagers.

Je pense qu'on ne sait pas faire facilement.

Avatar de monpci INpactien
Avatar de monpcimonpci- 25/11/19 à 10:26:48

C'est pas grave il auront encore le darknet, snapchat , tor,megaupload(oui je sais il est down mais c'est pour l'idée)  et autre pour partager des "saloperies" les adultes ne veulent pas qu'ils voient
(ou les bon vieux cd ... )

il ne faut jamais sous estimer la créativité des jeunes ...

(note: je ne porte pas de jugement sur le fond le bien ou mal de la mesure ou de l'accés à ce type de contenu à des ages "trop jeune")

Apres effectivement il y arrive un moment on ne pourras pas passer au dessus du choix délibérer des parents de ne pas éduquer leurs bambins
 

Avatar de CryoGen Abonné
Avatar de CryoGenCryoGen- 25/11/19 à 10:26:57

joma74fr a écrit :

la Hadopi... pardon, l'Arcom
https://www.police-nationale.interieur.gouv.fr/Organisation/Direction-Centrale-d...
DGCCRF, douanes, ...

On lutte pour le respect de la propriété intellectuelle de longs métrages et on lutte contre la cybercriminalité mais on ne saurait pas lutter contre la cyberdélinquance ?

Je parlais du moyen d'authentification, pas de la répression si le site ne le fait pas...

Gawked a écrit :

N’importe quoi. Qu’ils arrêtent de vouloir fliquer tous ceux qui regardent du porno et se rendent compte que c’est pas la fin du monde si leur enfant en regarde

Bah voyons... :roll:

Geronimo54 a écrit :

Grosse diversion politique.
 Pendant qu'on parle ce ça on n'évoque pas les sujets qui fâchent...

Ca reste un problème tout de même. Et puis j'ose espérer que le gouvernement, tout comme nos concitoyens, est multitâche et peut suivre plusieurs sujets à la fois.

fred42 a écrit :

Quel rapport avec le sujet ?

Il ne s'agit pas ici de lutter contre la criminalité mais de vérifier l'âge des usagers de sites pour adultes tout en respectant la vie privée et l'anonymat de ces usagers.

Je pense qu'on ne sait pas faire facilement.

C'est effectivement ce à quoi je pensais. A la limite, la CB permet de vérifier que la personne a déjà un "certain age" mais pas 18 ans.
Après, je pense surtout à la protection des plus jeunes, l'adolescence c'est pas le même problème :transpi:
Et le problème ne doit pas s'arrêter à ca, une meilleure communication (prise de conscience) que les relations ne s'arrêtent pas à "ça".

Enfin le sujet est large, limitons nous à la vérification de l'âge ici ^^"

Avatar de anonyme_eef969e99a274610807fd9faa41faeaa Abonné

Le rapport ? La diffusion de contenus pornographiques aux mineurs de moins de 15 ans est interdite en France et il existe une loi pénale. Il s'agit donc de mettre les moyens pour appliquer la loi :

Pourquoi dorceltv.com applique-t-il la loi et pas youporn.com ? Pourquoi les longs métrages piratés sont poursuivis (certes, difficilement mais avec une petite efficacité non-négligeable) et pas les séquences distribuées librement par des sites web délinquants ?

Édité par joma74fr le 25/11/2019 à 10:28
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6