Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Comment la SACEM a ameuté ses troupes sur le différend entre Google et les éditeurs de presse

Droits voisins : « Google une fois de plus au-dessus des lois ? ». La tribune a été signée par 700 journalistes, cinéastes, photographes en octobre dernier (notre actualité)

Dans un mail que nous nous sommes procurés, on découvre comment la SACEM a ameuté son réseau pour gonfler les rangs des signataires.

Elle respectait à la lettre la stratégie soutenue par l’eurodéputée Pervenche Beres : faire front commun avec les éditeurs pour défendre la directive sur le droit d’auteur.

« Nous nous sommes déjà beaucoup engagés pour obtenir qu’une directive européenne puisse voir le jour et nous avons eu raison car, pour la première fois de son histoire, l’Europe instaurait un droit au bénéfice des artistes, des éditeurs et agences de presse » indique ce courrier.

Avant de dénoncer le psychodrame des droits voisins : « avant même que les discussions ne débutent entre les différentes parties prenantes, Google a choisi le chantage ».

Un chantage ? « Soit les éditeurs de presse et les agences acceptent de donner gratuitement leurs contenus, soit ils seront invisibles sur les pages Google. Ce qui revient à une mort lente puis à terme, à la disparition d’une presse pluraliste ».

« Il n’y a aucune raison de penser que Google agira différemment dans les autres pays européens. Aujourd'hui, Google s'attaque à la presse, mais demain ce sera à la musique, au cinéma… » poursuit la missive, secouant tous les épouvantails possibles.

« Nous estimons que Google ne peut être au-dessus des lois ni bafouer la volonté du Parlement européen. Il s’agit ici d’un enjeu de démocratie. »

De fait, sur les droits voisins, ce bras de fer ne vise pas à déréférencer les pages des éditeurs et agences, mais à limiter l’affichage au seul titre, sauf à autoriser gratuitement la reprise des extraits. Des nuances invisibles dans le courrier de la SACEM.

26 commentaires
Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 22/11/19 à 09:44:31

Nous estimons que Google ne peut être au-dessus des lois ni bafouer la volonté du Parlement européen.
Justement Google respect la loi.:transpi:
Un petit déréférencement des Sacem et cie ferait du bien.

Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 22/11/19 à 09:49:42

On se plaint des 'ricains avec la NRA, mais la culture et la SACEM c'est pas mal dans le genre aussi

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 22/11/19 à 09:49:58

Donc en gros google doit les référencer ET payer. Comment ils vont encore se faire fister l'anus je le sens.

Avatar de dylem29 INpactien
Avatar de dylem29dylem29- 22/11/19 à 09:58:21

Je ne sais pas quoi dire devant autant de stupidités, la SACEM c'est quelque chose...

Avatar de anagrys Abonné
Avatar de anagrysanagrys- 22/11/19 à 10:25:07

c'est précisément ça : Google ne doit pas respecter la lettre de la loi mais son esprit, qui dit qu'il doit payer epicétout. C'est vrai, quoi, c'est quoi ces histoires de n'afficher que le truc gratuit quand le site n'est pas d'accord pour ne rien toucher...?

Avatar de ArchangeBlandin Abonné
Avatar de ArchangeBlandinArchangeBlandin- 22/11/19 à 10:27:18

La sacem, c'est bien pire, car pour la NRA, si les armes ne t'intéressent pas, ça ne te concerne pas vraiment.
Mais avec la sacem, il y a toujours un moment où ton argent finit dans leur poche.

Avatar de lololasticot INpactien
Avatar de lololasticotlololasticot- 22/11/19 à 10:29:36

Je sens le retour de bâton douloureux pour la SACEM & co si Google commence à montrer les dents.
Vivement la fermeture de certains services Google qui amèneront à une mort lente et douloureuse pour tous ces acteurs qui crient au scandale.

Avatar de Bourrique INpactien
Avatar de BourriqueBourrique- 22/11/19 à 10:31:20

Ou pas !
A un moment donné, tu finira par te prendre une balle perdue. :craint:

Trolldi toussa²

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 22/11/19 à 10:36:40

Ami-Kuns a écrit :

Nous estimons que Google ne peut être au-dessus des lois ni bafouer la volonté du Parlement européen.
Justement Google respect la loi.:transpi:
Un petit déréférencement des Sacem et cie ferait du bien.

Ainsi que de tous les signataires, tant qu'à faire.
Au moins ils ne pourront plus l'accuser de gagner de sous sur leur dos.

Édité par Patch le 22/11/2019 à 10:36
Avatar de Zerdligham INpactien
Avatar de ZerdlighamZerdligham- 22/11/19 à 10:36:41

ArchangeBlandin a écrit :

La sacem, c'est bien pire, car pour la NRA, si les armes ne t'intéressent pas, ça ne te concerne pas vraiment.

Tousss touss. Je pense que les victimes des fusillades récurrentes (ou leurs proches) désapprouveraient cette affirmation. Même s'il serait faux de dire que c'est la seule source du problème, le lobbying de la NRA en défaveur de toute réglementation des armes aux US a un impact réel sur des gens qui s'en seraient bien passé.

Là où la SACEM fait fort, c'est qu'elle arrive à toucher peu, mais tout le monde, ce qui permet de ramasser un max de thune, sans trop éveiller l'attention (hors NXI, quelle proportion des gens connait le scandale de la RCP par exemple?)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3