Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Élections présidentielles américaines : Google limitera la portée des publicités politiquesCrédits : spawns/iStock

L’éditeur n’avait pas encore réagi dans ce domaine, alors que beaucoup ont déjà pris des mesures d’ampleur face à l’arrivée des prochaines élections présidentielles aux États-Unis, dans quelques mois. 

Facebook s’est par exemple entouré de multiples mesures, alors que Twitter a choisi une approche plus radicale : aucune publicité politique ne sera publiée.

Google adopte une approche à mi-chemin. Les publicités politiques seront autorisées, mais avec un ciblage réduit. Seuls seront autorisés l’âge, le genre et le code postal. La décision porte sur les publicités affichées sur les pages du moteur de recherche, YouTube et l’ensemble des publicités fournies par Google aux autres sites.

L’éditeur affirme qu’une attention particulière sera portée au respect des règles établies et qu’il prendra les mesures nécessaires pour lutter contre les fake news en général. 

Il rappelle également qu’un site est consacré à la transparence des publicités, sur le modèle du « qui a payé quoi ». On peut par exemple y voir qu’en Californie, sur la dernière période (30 mai 2018 à aujourd’hui), les plus grosses dépenses ont été faites par le « Trump Make America Great Again Committee » pour 8 514 500 dollars.

À compter du 3 décembre, une ventilation supplémentaire sera ajoutée, Google prévoyant d’intégrer des données telles que les candidats dans chaque État, titulaires, ballot measures, et toutes les publicités mentionnant des partis politiques. 

Google ajoute que des mesures supplémentaires de transparence seront ajoutés aux publicités politiques dans les mois à venir, sans en dire plus pour l’instant.

La réaction du géant de la publicité était attendue, dans un contexte tendu depuis les élections qui ont mené Donald Trump à la Maison Blanche. L’influence étrangère (particulièrement russe) a été largement décriée. Même si elle se concentrait sur les réseaux sociaux, toutes les grandes entreprises technologiques sont aujourd’hui surveillées de près.

1 commentaire
Avatar de Jossy Abonné
Avatar de JossyJossy- 21/11/19 à 12:24:02

Euh... L'age, le sexe et le code postal c'est déjà plutôt très précis en fait ! Pour info, le code postal (ZIP aux Etats-Unis) est bien plus précis que la ville. D'après ce site, Los Angeles c'est 102 codes postaux, New York 162, San Fransisco 70, Miami 96.... Ca ressemble plus à des quartiers qu'à des villes entières.
Donc si je cible la ménagère de 50 ans dans tel quartier ou le jeune de 25 ans dans tel autre quartier clairement je trouve encore cela plutôt précis  !
 

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.