Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Les satellites de la constellation Starlink font grincer des dents des astronomesCrédits : NicoElNino/iStock

Libération revient sur le récent lancement de 60 satellites de la constellation Starlink de SpaceX, en combinant des retours d'astronomes sur Terre, mécontents, car ils tentaient d'examiner l'univers.

« SpaceX a lancé sa deuxième salve de 60 satellites le 11 novembre. Une semaine plus tard, ils n’avaient pas encore pris assez d’altitude pour devenir discrets dans le ciel et gênaient le travail des télescopes », expliquent nos confrères.

« On consacrait la deuxième partie de la nuit aux observations, et soudain on découvre toutes ces traces. On a réfléchi un peu et on a compris ce que c’était : la traînée de tous les satellites Starlink », explique Cliff Johnson. 

Clarae Martínez-Vázquez fait part de son mécontentement sur Twitter : « Nos clichés ont été gravement affectés par le passage de 19 satellites. Le train des satellites Starlink a duré plus de cinq minutes ! C’est déprimant… et pas cool ! ».

Face à ce problème, SpaceX a déjà annoncé qu'il allait...peindre en noir la face visible des satellites, mais c'est insuffisant pour les scientifiques : « Perdre cinq minutes d’observation n’est pas si grave, relativise Cliff Johnson. Mais si dans le futur on en arrive à perdre 30 ou 60 minutes en une nuit, ça représentera une grosse tranche de notre temps d’observation. Chaque minute est précieuse ».

Sur Twitter, un astronome demande à Elon Musk « d'arrêter de détruire notre ciel ».  Et on ne parle ici que du début de Starlink, qui doit à terme compter plus de 12 000 satellites, voire 42 000 si l'on en croit une demande récente de la société. 

43 commentaires
Avatar de RN INpactien
Avatar de RNRN- 21/11/19 à 09:32:45
Édité par Vincent_H le 21/11/2019 à 10:40
Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 21/11/19 à 09:33:15

Je suis un peu partagé par cette histoire. D'un coté, SpaceX n'envoie pas des satellites sans autorisation comme beaucoup le disent. Il demande et obtient des autorisations pour ça.
D'un autre coté, les critiques des astronomes est totalement légitime et certainement que les autorisations délivrées a SpaceX ne tiennent pas assez en compte les problématiques scientifiques.

Quant à ça : "Face à ce problème, SpaceX a déjà annoncé qu'il allait...peindre en noir la face visible des satellites", je suis vraiment pas convaincu qu'avoir des objets celestes qui se mettent à clignoter a cause de satellites invisibles soit une si bonne idée que ça... j'aimerais bien l'avis des concernés

Avatar de Gaby22 INpactien
Avatar de Gaby22Gaby22- 21/11/19 à 09:36:54
Édité par Vincent_H le 21/11/2019 à 10:38
Avatar de alliocha1805 Abonné
Avatar de alliocha1805alliocha1805- 21/11/19 à 09:38:00
Édité par Vincent_H le 21/11/2019 à 10:38
Avatar de Dj Abonné
Avatar de DjDj- 21/11/19 à 10:03:17
Édité par Vincent_H le 21/11/2019 à 10:38
Avatar de Faith INpactien
Avatar de FaithFaith- 21/11/19 à 10:06:50

 Ce que peu d'articles précisent, c'est que comme il s'agit d'un train de satellites (donc en cours de déploiement), ce genre de gène aussi intense ne se produira pas lorsque la constellation sera déployée (l'idée est de les répartir… pas d'en avoir 20 cote à cote !)
J'ajoute que c'est franchement pas de bol (ou pas fait attention, car il me semble qu'on peut se renseigner sur la trajectoire des satellites avant) d'avoir justement scruté le ciel à l'endroit du passage du train. 

Le "coup de gueule" ne mentionnant pas cela, j'ai du mal à considérer qu'ils sont de bonne foi.

Avatar de Trit’ Abonné
Avatar de Trit’Trit’- 21/11/19 à 10:07:30
Édité par Vincent_H le 21/11/2019 à 10:39
Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 21/11/19 à 10:24:45
Édité par Vincent_H le 21/11/2019 à 10:39
Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 21/11/19 à 10:28:12

Alors même une constellation va poser problème comme tu le dis il faut se renseigner sauf qu'à la fin une observation longue sans le passage d'un satellite va devenir excessivement complexe.

De plus ils se sont renseigné mais les satellites de Space X ne sont pas encore sur leur orbite définitive ils sont sur une orbite basse en phase de positionnement.

J'ajoute que l'espace n'est pas la propriété de Space X respecter les autres c'est la base de l'exploration spatiale... Mais on remercie l'arrivée des entreprises privées qui sont en train de détruire ce respect mutuel et cette notion de réfléchir à la globalité et pas qu'a soit....

Avatar de Qruby Abonné
Avatar de QrubyQruby- 21/11/19 à 10:29:36

Quel est le bilan carbone de l'envoie de dizaine de milliers de satellites? Si c'est inférieur au déploiement de la 5G ça peut valoir le coup... si on arrête tout de suite de déployer la 5G.

Ce qui à mon avis va se passer, c'est qu'on va avoir la 5G, Starlink et son concurrent. On n'avait vraiment pas besoin de ça!

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5