Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
En séance, les députés LR demandent la suppression de #BigBrotherBercyCrédits : Richard Villalonundefined undefined/iStock

Pour l’examen en séance, les députés LR ont déposé un amendement de suppression de l’article 57 du projet de loi de finances. « [Il] autorise les administrations fiscale et douanière à collecter en masse et à exploiter, au moyen de traitements informatisés les données rendues publiques par les utilisateurs des réseaux sociaux et des plateformes de mise en relation par voie électronique, afin de détecter des comportements frauduleux » résument les députés.

Reprenant les arguments de la CNIL, ils anticipent une atteinte à la vie privée, à la liberté d’expression et à la liberté d’opinion. « Face à cette collecte générale de données personnelles, les utilisateurs de ces réseaux et de ces plateformes seront dans l’obligation de limiter leur expression, afin qu’elle ne soit pas utilisée à leur encontre par l’administration ».

Les garanties proposées par le gouvernement, notamment l’interdiction de la reconnaissance faciale, sont jugées trop légères. Depuis le dépôt de cet amendement en séance, les députés LREM réunis en commission des finances ont proposé d’encadrer ce texte, source de nombreuses inquiétudes.

14 commentaires
Avatar de tiret Abonné
Avatar de tirettiret- 06/11/19 à 09:48:16

Étonnant que ça vienne d'eux, alors que les Ripouxblicains sont le parti qui a le plus grand nombre de casseroles fiscales...

Avatar de lmarecha INpactien
Avatar de lmarechalmarecha- 06/11/19 à 09:48:59

A mon avis, ils sont plus inquiet pour leur propre personne et leur "comportement" que pour ceux du grands public. Du grands public qui fraude a la vue de tous ca doit pas courir les rues (a part les piscines...) par contre ceux qui se croient intouchable et qui s' expose.... c' est autre chose. Je vois bien un amendement pour que cette "collecte" ne soit pas effectuee sur les elus passes/presents/futurs ou alors ils vont bien trouver a s' amnistier entre eux.

Reste bien entendu l' excuse avancee precedament des petit "caids" et autre "racailles" qui se postent sur instagram et facebook, mais eux de toute maniere ne payent pas d' impots....

Avatar de doubiani Abonné
Avatar de doubianidoubiani- 06/11/19 à 09:50:09

Justement ! Ils ont peur qu'ils tombent dans les filets :p plus sérieusement, la fraude fiscale est un sport national, quand je vois qu'il y a une cagnotte des habitants de levallois perret pour payer la caution de Balkany ... tu te dis bien que le problème est plus profond

Avatar de SixK INpactien
Avatar de SixKSixK- 06/11/19 à 09:50:19

Il n'y a que ceux qui ont une opinion qui ont peur de cette loi !

Avatar de Jarodd Abonné
Avatar de JaroddJarodd- 06/11/19 à 10:05:42

Je ne vois pas Ciotti dans les signataires, c'est un oubli ?

Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 06/11/19 à 11:15:47

Haha ils ont peur que ça fasse comme les lois sur les fakes news (=mensonges) et l'usurpation d'identité (Paul Bismuth) qui se retournent contre eux :mdr2:

La droite qui ose venir défendre la vie privée, la liberté d’expression et la liberté d’opinion. C'est la droite la moins crédible du monde, après toute le flicage qu'ils ont mis en place contre le peuple (vidéosurveillance, radar-automatique, argent liquide...) :roll:

Édité par ProFesseur Onizuka le 06/11/2019 à 11:19
Avatar de Lesgalapagos Abonné
Avatar de LesgalapagosLesgalapagos- 06/11/19 à 11:30:39

Cet article 57, c'est juste du grand n'importe quoi. Il est évident qu'une telle base de données avec plein d'informations regroupées va servir à bien d'autre chose qu'à la lute fiscal.

D'ici à ce que l'on se retrouve avec des personnes condamnées parce qu'elle pensait peut-être se rendre à une manifestation qui aurait pu être violente, sans qu'ils n'aient quittés leurs canapés…

Il ne faut empêcher ce type d'agrégat de données, c'est un non sens en matière de libertés individuelles.

Avatar de marba Abonné
Avatar de marbamarba- 06/11/19 à 12:34:55

Quelle indignité !

Avatar de Tamos Abonné
Avatar de TamosTamos- 06/11/19 à 14:31:54

:bravo:

Avatar de UtopY-Xte INpactien
Avatar de UtopY-XteUtopY-Xte- 06/11/19 à 14:44:32

En vrai ils ont raison, cette loi est liberticide, et j'aimerai les voir aussi actif dans les libertés individuelles et les collectes de masse quand la loi ne peut potentiellement pas les concerner, parce que là on sent que ca claque juste des fesses

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2