Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Cambridge Analytica : Facebook paiera 500 000 £ suite à un accord avec la CNIL britanniqueCrédits : fongfong2/iStock

Outre-Manche, l’autorité de contrôle des données personnelles et le réseau social sont parvenues à un accord suite à l’affaire Cambridge Analytica. Un scandale rendu possible par des règles de confidentialité très peu élevées sur Facebook, accusé d’avoir permis de nombreuses interférences sur les élections américaines ou le référendum du Brexit. 

Le géant américain payera finalement 500 000 livres, soit 580 000 euros pour éteindre la procédure initiée devant les juridictions britanniques. Cette procédure avait été lancée pour combattre la sanction administrative d’un même niveau qu’envisageait d’infliger le régulateur anglais.  

« Nous sommes ravis d’apprendre que Facebook a pris et continuera à adopter des mesures importantes pour se conformer aux principes fondamentaux de la protection des données ».

Selon le communiqué de l’ICO, équivalent anglais de la CNIL, l’accord ne vaut pas reconnaissance de responsabilité de la part de Facebook et les sommes seront directement versées au Trésor public.  Ce montant, l’équivalent d’une goutte d’eau pour le géant du web, représente le maximum prévu par la législation relative à la protection des données alors en vigueur (page 5 de ce document), loin des niveaux stratosphériques du RGPD.  

10 commentaires
Avatar de dylem29 INpactien
Avatar de dylem29dylem29- 31/10/19 à 09:31:26

600 000€ ? C'est rien du tout.

Faut 5-10% du CA pour qu'ils arrêtent leurs conneries.

Avatar de loser Abonné
Avatar de loserloser- 31/10/19 à 11:18:27

Et en plus ils sont tout fiers de l'annoncer...
MZ doit bien rire...

Avatar de Jossy Abonné
Avatar de JossyJossy- 31/10/19 à 11:40:51

Pour info ça représente environ 5 minutes de CA mondial. Bref...

Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 31/10/19 à 12:38:25

Si il y avait encore les guignols de l'info, Zuckerberg y apparaitrait toutes les semaine, en s'excusant à chaque fois de sa dernière condamnation judiciaire :transpi:

Avatar de Groupetto Abonné
Avatar de GroupettoGroupetto- 31/10/19 à 13:08:15

La prochaine fois, ça pourrait aller jusqu'à 4% du CA, pour violation du RGPD....

Malheureusement, ce serait encore une goutte d'eau (bon ok, un petit verre) pour FB, vu leur profitabilité : l'année dernière, je crois qu'ils ont fait 60+ milliards de chiffre pour 20+ milliards de bénéfice.

Avatar de dylem29 INpactien
Avatar de dylem29dylem29- 31/10/19 à 13:11:15

Les bénéfices sont inclus dans le CA donc bon, ça ferait pas mal.

Après si je m'écoutais, j’engagerais la responsabilité personnelle des dirigeants, mais bon. :D
Tu ne respecte pas la loi = tu vas en taule.

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 31/10/19 à 14:14:13

loser a écrit :

Et en plus ils sont tout fiers de l'annoncer...
MZ doit bien rire...

Dans ce genre de cas, généralement il est imposé que la société condamnée fasse une annonce. Ce n'est pas d'eux-mêmes qu'ils le font, ils s'en passeraient bien.

Avatar de La Mangouste Abonné
Avatar de La MangousteLa Mangouste- 31/10/19 à 15:24:50

4% de 60 milliards, ça fait quand même 2,4 milliards, et sur un point. S'il y a plusieurs plaintes pour plusieurs raisons, ça peut être multiplié. Rapidement les magouilles rapporteront moins qu'elles ne coûtent. Mais il faut déjà que les premières sanctions tombent pour faire réfliéchir ces grosses entreprises.

Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 31/10/19 à 18:17:20

Le géant américain payera finalement 500 000 livres, soit 580 000 euros pour éteindre la procédure initiée devant les juridictions britanniques.

Il suffit donc d'être riche pour éviter le tribunal, c'est ça ?

Avatar de loser Abonné
Avatar de loserloser- 31/10/19 à 19:26:49

Je parlais de la CNIL britannique...
Et donc oui, une annonce à l'américaine, où il faut prendre un air penaud et présenter ses excuses... en se retenant d'éclater de rire face au montant ridicule de l'amende.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.