Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Les trottinettes électriques et autres engins de déplacement personnel dans le Code de la routeCrédits : Extreme Media/iStock

Au Journal officiel du 25 octobre, un décret définit « les caractéristiques techniques et les conditions de circulation des engins de déplacement personnel » (trottinettes, monoroues électriques, etc.).

Le texte détaille la définition de ces « EDP » tout en fixant leurs caractéristiques techniques et leur usage sur la voie publique. 

Un engin de déplacement personnel motorisé est par exemple « un véhicule sans place assise, conçu et construit pour le déplacement d'une seule personne et dépourvu de tout aménagement destiné au transport de marchandises ».

Tout conducteur d'engin de déplacement personnel motorisé doit être âgé d'au moins douze ans.

L’EDP motorisé est également « équipé d'un moteur non thermique ou d'une assistance non thermique et dont la vitesse maximale par construction est supérieure à 6 km/h et ne dépasse pas 25 km/h ».

Le fait de circuler sur la voie publique avec un engin dont la vitesse maximale est supérieure est puni d’une amende pouvant atteindre 1 500 euros, doublée en cas de récidive. 

Les maires pourront déroger à ce cadre, « cette autorité pouvant notamment autoriser la circulation sur le trottoir ou, sous certaines conditions, sur les routes dont la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 80 km/h ». 

39 commentaires
Avatar de iksarfighter INpactien
Avatar de iksarfighteriksarfighter- 28/10/19 à 09:41:12

Ça fera comme pour les mobs soi-disant bridées à 45Km/h lol !

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 28/10/19 à 10:57:42

C'était avant d'introduire ces engins qu'il fallait adapter le code pas après. Maintenant plus personne ne va vouloir les utiliser et c'est nous qui allons payer la rupture de contrat.

Avatar de dump Abonné
Avatar de dumpdump- 28/10/19 à 11:06:10

C’est la faute Free floating et a la paresse de nos élus qui ont laissé faire au lieu de cadrer cela dès le début.
Maintenant tout le monde paie les pots cassés du free floating (trottinette en libre service).

Je vous conseil ces 5 vidéos
https://m.youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=cqF4bb1fzP8

Avatar de ArchangeBlandin Abonné
Avatar de ArchangeBlandinArchangeBlandin- 28/10/19 à 11:11:08

Le résultat n'est pas une surprise pour les constructeurs, le nombre de produits limités à 25km/h sur le marché permet de ne pas trop se tromper.
Il y avait une norme européenne sur ces équipements qui les limitait à 25km/h avant qu'on fasse notre belle loi en France ?

Avatar de lansing Abonné
Avatar de lansinglansing- 28/10/19 à 11:18:43

C'est comme les drones, combien de temps entre l'apparition du produit, et la réflexion sur la règlementation ?

Avatar de Obidoub INpactien
Avatar de ObidoubObidoub- 28/10/19 à 11:30:14

Elles ne semblent poser des problèmes qu'à Paris.
Partout ailleurs j'ai jamais compris en quoi elles gênent ?

Avatar de Groupetto Abonné
Avatar de GroupettoGroupetto- 28/10/19 à 11:40:07

Elles gênent dés qu'il y a des piétons qui voudraient piétoner tranquillement sur un trottoir - à la base conçu pour le piétonnage et pas le conduisage :D

J'ai failli m'en prendre une encore la semaine dernière, il avait plu et un gars est venu se vautrer juste à mes pieds...malheureusement la trotinette était toujours en état de marche après ça.

Avatar de JACKPOTE Abonné
Avatar de JACKPOTEJACKPOTE- 28/10/19 à 11:44:52

Obidoub a écrit :

Elles ne semblent poser des problèmes qu'à Paris.
Partout ailleurs j'ai jamais compris en quoi elles gênent ?

Il n'y a pas qu'à Paris, de nombreuses autres villes ont commencé à réglementer leurs utilisations ou même leur déploiement, en limitant le nombre de sociétés et le nombre d'unités.
Si tu ne vois pas en quoi elles gênent, c'est que tu ne dois pas y être tellement confronté. Entre les conducteurs qui font n'importe quoi sur la route ou sur les trottoirs au risque de provoquer des accidents ou encore qui les stationnent en travers des trottoirs et qui t'empêche toi piéton de passer...

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 28/10/19 à 11:55:26

dump a écrit :

C’est la  a la paresse de nos élus qui ont laissé faire

 
Ou alors ils ont reçus un beau petit chèque de la part des compagnies de free floating.
 

Obidoub a écrit :

Partout ailleurs j'ai jamais compris en quoi elles gênent ?

A bordeaux sur les quais il y à masse de trottinette et pourtant il y à pas de piste cyclable officielle.  Ce qui est dangereux avec les trottinettes c'est qu'elles vont très vites sans faire d'effort et sans faire de bruit. Un simple logo au sol au bon endroit suffirais à régler le problème mais comme toujours ont attend un accident avant de ce bouger le cul.

Avatar de SunneX INpactien
Avatar de SunneXSunneX- 28/10/19 à 12:17:25

Quel contrat ?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4