#BigBrotherBercy : des députés LR veulent empêcher la collecte de masseCrédits : hh5800/iStock

Des députés LR, menés par Philippe Gosselin, veulent supprimer l’article 57 du projet de loi de finances pour 2020. 

Cet article autorise une collecte massive sur les sources ouvertes en ligne. Bercy et les Douanes veulent pouvoir chaluter les réseaux sociaux et les plateformes de vente pour trouver les indices d’éventuelles fraudes ou infractions. 

« Cette collecte massive de données personnelles d’une très grande partie de la population est une atteinte à la vie privée, en effet il s’agit pour l’administration de cibler des actions ultérieures de contrôle et non pas de lever des doutes ou des soupçons sur la commission d’une infraction » exposent les auteurs de l’amendement de suppression. 

« C’est également une atteinte à la liberté d’expression et à liberté d’opinion, car face à cette collecte générale de données personnelles, les utilisateurs de ces réseaux et de ces plateformes seront dans l’obligation de limiter leur expression, afin qu’elle ne soit pas utilisée à leur encontre par l’administration ». 

Des critiques qui rejoignent celles de la CNIL, dont est membre Philippe Gosselin. « Quelles seront les conséquences de l’utilisation d’algorithmes auto-apprenants (intelligence artificielle) pour collecter ces données ? » s’interrogent-ils.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !