Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Projet JEDI : Microsoft remporte le contrat de 10 milliards de dollars avec le Pentagone

Depuis le début de l'année, deux sociétés seulement étaient encore en lice : Amazon et Microsoft. Google s'était retiré en évoquant son éthique sur l'intelligence artificielle, tandis qu'IBM et Oracle n'avaient pas passé les phases finales.

Alors qu'Amazon faisait figure de favori, c'est finalement Microsoft qui remporte le juteux contrat JEDI (Joint Enterprise Defense Infrastructure) de plus de 10 milliards de dollars.

Amazon se dit « surprise par ce dénouement » et ajoute qu’une « évaluation détaillée basée seulement sur un comparatif des offres » aurait « clairement mené à une issue différente », comme le rapporte Reuters.

Pour rappel, Oracle estimait le processus biaisé. L'éditeur avait expliqué qu'un ancien employé de la Défense participant au projet JEDI était désormais chez Amazon. Cette situation n'aurait eu « aucun impact négatif sur l'intégrité du processus », selon la porte-parole du Pentagone.

17 commentaires
Avatar de ArchangeBlandin Abonné
Avatar de ArchangeBlandinArchangeBlandin- 28/10/19 à 09:11:00

C'est l'histoire d'un Oracle qui se trompe en annonçant qu'Amazon triche sans voir que Microsoft va remporter le marché...
Un certain manque de clairvoyance.
Peut-être que ce qu'a fait Amazon lui a rapporté des points négatifs.

Avatar de Toorist INpactien
Avatar de TooristToorist- 28/10/19 à 09:21:12

Amazon se dit « surprise par ce dénouement » et ajoute qu’une « évaluation détaillée basée seulement sur un comparatif des offres » aurait « clairement mené à une issue différente », comme le rapporte Reuters.

Très bizarre comme réponse...
En gros si ils avaient regardé que en surface c'est nous (Amazon) qui aurions du gagner ?
Donc Microsoft était moins bien sur le papier mais mieux sur la réalité de ce qui est derrière ?

Déclaration étrange...

Avatar de sarbian Abonné
Avatar de sarbiansarbian- 28/10/19 à 09:26:57

Toorist a écrit :

Très bizarre comme réponse...
En gros si ils avaient regardé que en surface c'est nous (Amazon) qui aurions du gagner ?
Donc Microsoft était moins bien sur le papier mais mieux sur la réalité de ce qui est derrière ?

Déclaration étrange...

Ils déclarent ça car il semblent que la décision soit purement politique. Trump veut pourrir la vie a Bezos qui est le propriétaire du Washigton Post, un journal qui sort régulièrement des articles sur ses magouilles.
Edit: https://www.cnbc.com/2019/07/18/trump-says-seriously-looking-into-amazons-pentagon-contract.html 

Édité par sarbian le 28/10/2019 à 09:29
Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 28/10/19 à 10:14:17

non, ils (Amazon) disent justement qu'il y a autre chose que simplement le comparatif des cahiers des charges remplis/propales, sans quoi c'est eux qui auraient gagné (parce que leur offre étaient moins chère ou mieux fichue¹)

¹ D'ailleurs, comment le savent-ils ? Les propositions commerciales dans ce genre de cas (marché public) sont publiques ? Ou est-ce que le secret des affaires prévaut ?

Avatar de Meptalon Abonné
Avatar de MeptalonMeptalon- 28/10/19 à 10:53:59

Bon ben... la force était avec eux, non ?

Avatar de ArchangeBlandin Abonné
Avatar de ArchangeBlandinArchangeBlandin- 28/10/19 à 10:54:07

Vu le domaine, je doute que tout le monde ait accès aux propals.
Donc, Amazon pleure en ne pouvant connaître d'autre point qu'éventuellement le prix proposé par ses concurrents (parce que ce sera discuté en termes de finances publiques).
Leur conclusion est : 

  • On est moins chers, donc on aurait dû gagner !
  • Le gars qu'on a embauche nous a tuyauté, mais on n'a pas le droit de le dire...
Avatar de Celestelium INpactien
Avatar de CelesteliumCelestelium- 28/10/19 à 12:20:04

Alors qu'Amazon faisait figure de favori, c'est finalement Microsoft qui remporte le juteux contrat JEDI (Joint Enterprise Defense Infrastructure) de plus de 10 milliards de dollars.

Je vois tellement Amazon déçu, Oracle et IBM en train de bouder dans un coin, Google se faire engueuler par ses employés et un Microsoft leur disant tous "Cheh". :D

Cette histoire en deviendrait presque marrante si on ne parlait pas d'une bonne partie des futurs projets de l'armée américaine..

Avatar de AltreX Abonné
Avatar de AltreXAltreX- 28/10/19 à 13:45:29

comme @sarbian l'a dit :

sarbian a écrit :

Ils déclarent ça car il semblent que la décision soit purement politique. Trump veut pourrir la vie a Bezos qui est le propriétaire du Washigton Post, un journal qui sort régulièrement des articles sur ses magouilles.
Edit: https://www.cnbc.com/2019/07/18/trump-says-seriously-looking-into-amazons-pentagon-contract.html

Je pense plus qu'il dénoncent un favoritisme politique, ce qui venant de trump ne serait absolument pas étonnant.

Avatar de ArchangeBlandin Abonné
Avatar de ArchangeBlandinArchangeBlandin- 28/10/19 à 14:00:31

C'est pas que j'aime Trump, c'est pas non plus que je le crois incapable de faire ça. 
Juste que vu le système, la seule manière d'avoir une réponse, c'est surement une enquête parlementaire (enfin, le truc équivalent ou la cour suprême, enfin, il y a bien une entité qui peut aller mettre son nez là bas).

Nous n'avons aucun indice sur la qualité des offres, seulement des sociétés qui font de la politique américaine. Donc, sans qu'une institution indépendante (ou qui n'aime pas Trump, mais ça pourrait être biaisé dans l'autre sens) ne se prononce, je vois juste une bande de caliméro.

Avatar de AltreX Abonné
Avatar de AltreXAltreX- 28/10/19 à 14:06:36

Hum... je me suis mal fait comprendre.

Je disais pas qu'il y avait eu un favoritisme politique (ce qui si cela s'averrait dans le futur ne m'étonnerais pas)
Mais plutôt que la réponse d'amazon laisse pensez qu'ils croient à un favoritisme politique.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2