Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Facebook : nouvelles mesures de protection pour les élections américaines de 2020Crédits : BackyardProduction/iStock

Alors que Microsoft annonçait il y a peu l’ouverture d’une chasse aux bugs pour sa technologie de protection des infrastructures numériques pour les prochains élections présidentielles aux États-Unis, Facebook présente sa batterie de nouvelles mesures.

On commence avec les Pages, qui vont recevoir un nouvel onglet. L’utilisateur pourra y trouver des informations précises sur l’organisation à l’origine, notamment son nom légal, ainsi que des données vérifiées comme la ville, le numéro de téléphone et le site web lié.

L’Ad Library, banque de données sur les sociétés à l’origine des publicités, s’étoffera également. Des statistiques précises seront fournies sur la manière dont a été dépensé l’argent. L’utilisateur pourra ainsi vérifier où la campagne a été menée, et avec quelle intensité.

La lutte contre les fake news va aussi s’intensifier. Des étiquettes visibles seront affichées sur les informations, images, vidéos et autres dont le contenu aura au moins été partiellement reconnu comme faux. La vérification sera effectuée par des acteurs tiers, payés par Facebook. Les Stories d’Instagram seront elles aussi concernées. L’étiquette sera cliquable pour en apprendre davantage sur les raisons qui ont poussé le réseau social à déclarer le contenu comme faux.

Ces changements seront mis en place dans les mois qui viennent. Bien qu’ils soient prévus dans le cadre d’un évènement particulier, on espère qu’ils seront définitifs. Ils participent à une transparence générale dépassant le cadre des élections d’un seul pays.

6 commentaires
Avatar de dylem29 INpactien
Avatar de dylem29dylem29- 22/10/19 à 08:35:13

J'espère que toutes ses actions seront faites dans la transparence. :D

Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 22/10/19 à 09:10:24

En cas de soucis, les russes se sont portés volontaires pour porter le chapeau.:yes:

Avatar de MoonRa Abonné
Avatar de MoonRaMoonRa- 22/10/19 à 09:16:53

C'est forcément les russes, ça ne peut être personne d'autre. Hillary voit des russes partout depuis 2016 lol, même Tulsi Gabbard est apparement un espion russe pour elle. 

Avatar de Okki Abonné
Avatar de OkkiOkki- 22/10/19 à 09:19:24

Parce qu'il y a réellement des gens qui vont passer du temps à lire les informations associées aux publicités qu'ils viennent de subir ? XD

Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 22/10/19 à 13:02:30

Des étiquettes visibles seront affichées sur les informations, images, vidéos et autres dont le contenu aura au moins été partiellement reconnu comme faux. La vérification sera effectuée par des acteurs tiers, payés par Facebook. Les Stories d’Instagram seront elles aussi concernées. L’étiquette sera cliquable pour en apprendre davantage sur les raisons qui ont poussé le réseau social à déclarer le contenu comme faux

Vivement que ça arrive sur les Facebook de nos politiciens français traitres et menteurs :mdr2:

Avatar de nucle INpactien
Avatar de nuclenucle- 22/10/19 à 19:51:37

Perso, je propose de fermer Facebook aux États-Unis 1an avant les élections.
Et Twitter aussi.
C'est plus sûr.
 
Puis s'ils veulent bloquer aussi dans les pays subordonnés qu'ils n'hésitent pas non  plus.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.