Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Le Premier ministre reprend en main la communication gouvernementale, notamment sur les réseaux sociauxCrédits : mactrunk/iStock

« L'action du Gouvernement est aujourd'hui trop peu lisible pour les citoyens: multiplicité d'émetteurs, manque de coordination entre les différentes initiatives de communication ministérielle, usage de jargon et de nombreux acronymes dans la communication grand public »

Voilà ce qu’indique une circulaire signée le 14 octobre dernier par le Premier ministre. Dorénavant, le SIG ou service d’information du gouvernement, verra son rôle renforcé et  centralisé. 

Il sera notamment chargé de « connaître l'état de l'opinion publique, dans les médias comme sur les réseaux sociaux », de « conseiller les ministères et opérateurs à ce sujet », d’ « identifier les messages-clés, puis préparer avec les ministères concernés les actions de communication les plus adaptées ».

Autres missions, « bâtir une stratégie de communication adaptée aux publics visés en évaluant, par exemple, la pertinence de la création de sites internet » et « réagir aux fausses informations fortement relayées sur internet ».

Enfin, il aura à veiller « à ce qu'une analyse de la performance des actions de communication soit menée au cas par cas », tout en garantissant « la cohérence de la « marque » gouvernementale ».

Surtout, les directions de la communication des ministères devront impérativement solliciter une autorisation du SIG lorsqu’elles envisagent de réaliser une étude d’opinion, une opération de communication ou encore refondre ou créer un site ou un compte sur les réseaux sociaux. 

Selon la circulaire, « un audit de l'IGA, l'IGF et l'IGAS de juillet 2018 relatif à la communication gouvernementale a établi la coexistence, dans la sphère gouvernementale, d'un ensemble disparate de près de 1 500 sites internet différents et de 1 800 comptes sur les réseaux sociaux ».

31 commentaires
Avatar de skan INpactien
Avatar de skanskan- 21/10/19 à 07:57:51

Tiens tiens... On entre en campagne?
Ha oui, les municipales.

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 21/10/19 à 08:15:53

Selon la circulaire, « un audit de l'IGA, l'IGF et l'IGAS de juillet
2018 relatif à la communication gouvernementale a établi la
coexistence, dans la sphère gouvernementale, d'un ensemble disparate de
près de 1 500 sites internet différents et de 1 800 comptes sur les
réseaux sociaux ».

 

Si seulement, ils pouvaient supprimer certains sites franchement inutiles, du genre https://www.elysee.fr/.

J'imagine qu'on ferait de sacrées économies.

Avatar de RévolutioN INpactien
Avatar de RévolutioNRévolutioN- 21/10/19 à 08:24:14
Édité par Vincent_H le 08/11/2019 à 12:44
Avatar de tmtisfree Abonné
Avatar de tmtisfreetmtisfree- 21/10/19 à 08:36:52

Où comment officialiser La Voix de son Maître.

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 21/10/19 à 09:00:43

Une bonne chose ! Centraliser et simplifier de quoi rendre la parole du gouvernement (qu'on soit pour ou contre) plus lisible.
En plus ça doit être une horreur de gérer et sécuriser tout ces canaux ! Une social room bientôt à l'Elysée ?

skan a écrit :

Tiens tiens... On entre en campagne?
Ha oui, les municipales.

RévolutioN a écrit :

En d'autres mots, l'Instance de Propagande du régime.

tmtisfree a écrit :

Où comment officialiser La Voix de son Maître.

La communication gouvernementale c'est aussi vieux que le monde, ils communiquent pour leur parole, l'opposition a ses outils pour la sienne, les entreprises pour la leur, les association pour la leurs,...

Si tu veux parler de propagande regarde les "statuts" de l'ORTF à l'époque, regarde aussi d'autres pays (Bresil/Venezuela par exemple) ou tout simplement va faire un tour en chine.

Le terme propagande n'est pas négatif en France, avant les élections tu reçois des tracts de propagande électorale. Tous les partis s'expriment toutes les voix se font entendre, si vous ne voyez que la parole du gouvernement c'est que vous êtes enfermés dans un bien petit monde, vous voulez voir ce que font les ecolos ? Bougez votre cul sur leur site, ce que fait le PS ? Idem, ce que font les Insoumis ? LR ? RN ? IDEM

En somme vous êtes des feignasses si vous pensez que l'état "contrôle" les informations que vous lisez

Édité par secouss le 21/10/2019 à 09:01
Avatar de sephirostoy Abonné
Avatar de sephirostoysephirostoy- 21/10/19 à 09:03:16

Toujours rien contre les fausses informations étatiques :craint:

Avatar de crocodudule INpactien
Avatar de crocodudulecrocodudule- 21/10/19 à 09:06:12

Et combien de millions d'euros alloués cette communication "centralisée" (oui parce que faut pas rêver elle viendra en plus de celles existantes, pas en remplacement) ?

Avatar de spidermoon Abonné
Avatar de spidermoonspidermoon- 21/10/19 à 09:07:16

« usage de jargon et de nombreux acronymes dans la communication grand public »
Et
« un audit de l'IGA, l'IGF et l'IGAS »

Faite ce que je dit, pas ce que je fais :transpi:

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 21/10/19 à 09:15:34

Heureusement qu'internet est mondial et permet de vérifier qu'une bonne partie de la propagande du gouvernement est fausse.

Avatar de OlivierJ Abonné
Avatar de OlivierJOlivierJ- 21/10/19 à 09:59:14

secouss a écrit :

Une bonne chose ! Centraliser et simplifier de quoi rendre la parole du gouvernement (qu'on soit pour ou contre) plus lisible.
En plus ça doit être une horreur de gérer et sécuriser tout ces canaux ! Une social room bientôt à l'Elysée ?

La communication gouvernementale c'est aussi vieux que le monde, ils communiquent pour leur parole, l'opposition a ses outils pour la sienne, les entreprises pour la leur, les association pour la leurs,...

:chinois:

Dès le lundi on a droit aux commentaires à la con... :craint: (ceux auxquels tu as répondu).

secouss a écrit :

En somme vous êtes des feignasses si vous pensez que l'état "contrôle" les informations que vous lisez

:yes:
Suis pas toujours d'accord avec tes commentaires, mais là ça fait du bien de lire ça.

En plus, c'est drôle de lire ces gens qui parlent de contrôle du gouvernement, sur un site qui est assez critique du gouvernement (quel qu'il soit).

sephirostoy a écrit :

Toujours rien contre les fausses informations étatiques :craint:

Non rien, jamais.
Juste l'opposition, la presse, les associations.

Parfois mieux vaut éviter de commenter, hein.

Édité par OlivierJ le 21/10/2019 à 10:03
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4