Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
La Hadopi jauge la consommation illégale depuis les réseaux sociaux

Selon la Hadopi,  16 % des internautes accèdent « à des contenus audiovisuels et sportifs de manière illégale, que ce soit directement sur les plateformes elles-mêmes ou à partir de liens vers des sites illicites accessibles via ces réseaux ».

Sur les « réseaux sociaux » étudiés, ce sont YouTube et Facebook qui remportent la palme des plateformes les plus plébiscitées à cette fin, loin devant Twitter ou Reddit. « Les réseaux sociaux offrent à des consommateurs illicites un point d’entrée unique sur les contenus » en conclut la Hadopi. 

L’Arcom, future autorité de régulation des communications électroniques et audiovisuelles, verra ses compétences élargies sur l’ensemble de ces sites, une fois la grande loi audiovisuelle votée. 

12 commentaires
Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 21/10/19 à 09:06:49

1506 personnes ...

Avec tout le fric qu'ils nous coûtent ils peuvent même pas faire des études représentatives ? de mémoire pour la France c'est plus ou moins 4000 personnes pour un taux de confiance de 99% et une marge d'erreur de 2%

Lol pour l’étude des personne qui consomment du contenu illégal ils sont plus que 628 ... Le tout via un questionnaire en ligne ... On sent la pertinence ...

Édité par secouss le 21/10/2019 à 09:11
Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 21/10/19 à 09:13:58

secouss a écrit :

1506 personnes ...

Avec tout le fric qu'ils nous coûtent ils peuvent même pas faire des études représentatives ? de mémoire pour la France c'est plus ou moins 4000 personnes pour un taux de confiance de 99% et une marge d'erreur de 2%

Lol pour l’étude des personne qui consomment du contenu illégal ils sont plus que 628 ... Le tout via un questionnaire en ligne ... On sent la pertinence ...

C'est toujours mieux que les tests des labos de cosmétiques avec leurs 76 "personnes" réalisés en interne. :transpi:

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 21/10/19 à 09:14:43

Elu produit de l'année par un panel de consommateur xD

Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 21/10/19 à 09:18:19

secouss a écrit :

Elu produit de l'année par un panel de consommateur xD

de 12 personnes triées sur le volet.:8

Avatar de kamomille INpactien
Avatar de kamomillekamomille- 21/10/19 à 09:59:16

Samedi une page complète dans LEquipe consacrée au piratage des contenus sportifs et notamment du foot.
Article complètement creux qui reprennait largement l'étude hadopi.
 
Une chose semble néanmoins d'ores et déjà irréfragable: l'explosion de la bulle spéculative liée au prix astronomique des retransmissions sportives sera du au piratage. :mad2: :mad2: :mad2:

Avatar de yvan Abonné
Avatar de yvanyvan- 21/10/19 à 10:06:34

Il faut taxer les réseaux sociaux sur leur stockage !

Édité par yvan le 21/10/2019 à 10:06
Avatar de N.Master Abonné
Avatar de N.MasterN.Master- 21/10/19 à 10:44:09

à quand l’extension de la RDP et la taxe TV sur tout ce qui peut consulter les réseaux sociaux ?

Avatar de ricozed Abonné
Avatar de ricozedricozed- 21/10/19 à 11:34:07

Tu vas devenir multi-milliardaire :francais:

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 21/10/19 à 12:06:39

Selon la Hadopi, 16 % des internautes accèdent à des contenus audiovisuels et sportifs de manière illégale

Selon un deuxième sondage, plus de 90% des gens font partie des 16%.

Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 21/10/19 à 16:42:34

Sur les « réseaux sociaux » étudiés, ce sont YouTube

YouTube est un réseau social? :keskidit:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2