Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Porno : le gouvernement britannique enterre le système de vérification d’âgeCrédits : Pseudopixels/iStock/Thikstock

Patatras. Outre-Manche, le système de vérification d’âge, qui devait être implanté à l’entrée de chaque site pour adulte sous peine d’être bloqué, est enterré. Des difficultés techniques seraient à l’origine de cette décision. L’information a été rapportée par la presse anglaise, suite aux propos de Nicky Morgan, ministre de la Culture. 

La partie du Digital Economy Act de 2017 consacrée à ce système restera donc dans les tiroirs. Elle avait été critiquée par les défenseurs des libertés numériques, en raison de possibles atteintes à la vie privée des internautes. Le texte laissait également de côté les réseaux sociaux, faisant craindre un déport de ces contenus sur ces plateformes. 

À la place de ce dispositif maintes fois reporté depuis avril 2018 (date d’entrée en vigueur initiale), l’exécutif a un plan B : l’instauration d’une autorité qui imposerait une obligation de vigilance à tous les sites Internet, même non pornographiques. 

Cette instance disposerait de larges pouvoirs discrétionnaires sur les moyens mis en œuvre par les éditeurs pour limiter les dommages en ligne.  « L’engagement du gouvernement pour la protection des enfants en ligne est inébranlable, a ajouté la représentante de l’exécutif. Le contenu pour adultes est trop facilement accessible en ligne et il faut faire davantage pour protéger les enfants contre les préjudices ».

La British Board of Film Classification, autorité qui devait chapeauter ce système de vérification, estime que ce verrou d’âge n’est pas vraiment abandonné, simplement repoussé.« La BBFC comprend la décision du gouvernement, de mettre en œuvre cette vérification dans le cadre d’une stratégie plus globale contre les dommages en ligne ».

L’instance promet d’apporter son « expertise » et travaillera étroitement avec le gouvernement « pour veiller à ce que les objectifs de la loi en matière de protection des enfants soient atteints ».

En France, le sujet reste cette fois d’actualité. Des annonces sont même attendues fin novembre, selon les indications du secrétaire d’État à la Protection de l’enfance, Adrien Taquet (cette brève sur Contexte.com).

45 commentaires
Avatar de misterB Abonné
Avatar de misterBmisterB- 17/10/19 à 08:34:45

Methods would have included checking credit cards or allowing people to buy a “porn pass” age verification document from a newsagent

Donner son # de carte de crédit, donc pas de débit car accessible aux moins de 18 ans, c'est super rassurant sur un site porno :mdr2::mdr2::mdr2:

Avatar de momal INpactien
Avatar de momalmomal- 17/10/19 à 08:48:59

Et eduquer les adultes, qu'ils mettrent des filtres parentaux, en fait leur expliquer de faire ce qu'ils font dans la vraie vie ?

Avatar de zeldomar Abonné
Avatar de zeldomarzeldomar- 17/10/19 à 08:50:25

Aucun filtre ne fonctionnera face à l'envie incommensurables de jeunes de voir du porno !

Avatar de momal INpactien
Avatar de momalmomal- 17/10/19 à 08:55:42

c'est peine perdue, du coup ?
N'empeche que meme si ca en laisse passer qqs'uns, c'est pas une raison pour ne pas mettre de filtres

Avatar de lansing Abonné
Avatar de lansinglansing- 17/10/19 à 09:23:02

Les webfilters "entreprises" type FortiGuard sont très efficaces là dessus, à voir les équivalents gratuits pour particuliers ?

Avatar de tmtisfree Abonné
Avatar de tmtisfreetmtisfree- 17/10/19 à 09:23:44

Après 2 ans de fanfaronnade, l'impossibilité technique de la mise en pratique évidente dès l'annonce initiale devient enfin réalité.

Mais abandonner une idée débile n'étant pas une spécialité politicienne, nul doute que la politocaillerie locale va trouver une autre manière de perdre son temps et ennuyer la population à résoudre un problème qui relève avant tout des parents.

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 17/10/19 à 09:36:10

 

momal a écrit :

c'est peine perdue, du coup ? 

 
C'est très difficile d'expliquer au parents sous éduqués ( et sous cultivés ) qu'ils éduquent mal leur enfants ( dont beaucoup en ont rien à fiche ) qu'ils vont probablement tomber trop jeunes sur du porno tourné par des gens sous éduqués qui ne pensent qu'a l'argent et que la plupart des acteurs pourraient être leur enfants.

Après tu peut pas forcer les jeunes à ne pas regarder du porno, tu peut juste limiter au maximum par l'éducation / blocage de sites et de définir ce qu'ils peut ce passer dans un film et comment ça doit être filmé.

Ça ce trouve avec ce discours je risque déjà un coup de sword, imagine au niveau national / mondial...

A la base je voulais écrire ça : Les enfants de cons vont devenir tellement con qu'ils n'hésiteront pas à regarder du porno tourné par leur camarade de classe qui est aussi une fille de conne, d'avaler une bite s'y étouffer, pleurer puis vomir.

La je suis sur que je vais être sword, non ?

Pour résumer :  comment faire comprendre à un con qu'il est con et que ces enfant seront con et qu'ils vont encore plus pourrir la société, d'une manière politiquement correcte ? Fiou...

Avatar de Trit’ Abonné
Avatar de Trit’Trit’- 17/10/19 à 09:54:44

zeldomar a écrit :

Aucun filtre ne fonctionnera face à l'envie incommensurables de jeunes de voir du porno !

Encore faut-il qu’ils aient cette envie (qui ne vient pas de nulle part, et on va pas chercher ce dont on ignore l’existence)…

Mon cas ne sera pas du tout une généralité, mais quand bien même on a eu Internet chez moi à partir de 1998 (j’avais 13 ans, donc), j’ai commencé à m’intéresser aux choses du sexe qu’en 2001, à 17 ans passés (et encore, j’ai découvert les sites X dans un deuxième temps). Alors, bon…

Je sais que notre époque actuelle n’a plus rien à voir, que beaucoup (mais sont-ils une majorité ?) de jeunes (collège), voire d’enfants (avant le collège), ont déjà un spyphone qui leur donne accès à ce genre de sites depuis la cour de récréation, mais est-on vraiment sûrs que leur première préoccupation est d’aller sur la dernière vidéo de bu××ake de P0rnHub ? Ou est-ce encore un épouvantail qu’on sort à tout bout de champ comme le terrorisme et la pédophilie pour justifier tout et surtout n’importe quoi pour flinguer le peu de libertés publiques restant aux adultes (donc majeurs, donc qui ont le droit de fréquenter ces sites sans avoir de comptes à rendre au moindre gouvernement) ?

Surtout que les premiers à vouloir protéger (vraiment) les mineurs de ce genre de contenus sont les producteurs de porno eux-mêmes ; et que bon, voir des gens à poil faire comme papa et maman, il leur suffit de regarder la moindre fiction française même pas marquée CSA « – 10 » de France Télévisions Création…

Avatar de Coeur2canard Abonné
Avatar de Coeur2canardCoeur2canard- 17/10/19 à 10:22:24

hum pas mal confronté à ce problème car parcourant bcp d'établissements scolaires, c'est juste que bien des parents ont pas la compétence. Ca te paraît simple à toi d'installer un contrôle parental, et à moi aussi. Ca l'est aussi pour la population de Neuilly en général. Dans pas mal de familles, c'est le gamin qui aide le parent quand il a un truc à faire sur Internet. Y a des familles allophones, des analphabètes du numérique ou des analphabètes tout court. Tous les traiter de "sous-éduqué" c'est un peu vite fait, et désolé si je fais trop politiquement correct à tes yeux mais là c'est juste ce que je vois. 

Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 17/10/19 à 10:36:03

:bocul::bocul::bocul::bocul:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5