Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Twitter précise ses règles et actions pour les tweets des « leaders mondiaux »

« Concernant les messages des dirigeants mondiaux sur Twitter, nous reconnaissons qu’il s’agit en grande partie d’un terrain nouveau et sans précédent », explique le réseau social dans un nouveau billet de blog

Il fait suite à un autre en juin dernier, expliquant qu'un nouvel « Avis » était en préparation pour les tweets de politiciens abusant des règles. La société l'affirme désormais : « les comptes des dirigeants mondiaux ne sont pas totalement au-dessus de nos règles »… un peu, mais pas trop donc.

Dans certains cas, même les tweets des politiciens seront supprimés : promotion du terrorisme, menaces et/ou violence envers une personne, publication de données personnelles, promotion de l'automutilation, exploitation sexuelle d'enfants, publication ou partage de photos/vidéos intimes sans autorisations.

Ce n'est pas tout. Il ne sera pas possible d'aimer, répondre, partager ou retweeter un message placé derrière un « Avis » car jugé d'intérêt public par Twitter, même s'il est « controversé » ou « pourrait contrevenir aux conditions d'utilisations ».

4 commentaires
Avatar de Firefly' Abonné
Avatar de Firefly'Firefly'- 16/10/19 à 09:05:52

un bon compromis j'ai l'impression, à voir en pratique

Avatar de M'enfin ! INpactien
Avatar de M'enfin !M'enfin !- 16/10/19 à 09:17:10

Ce que devrait surtout faire Twitter c'est une option permettant de ne pas autoriser les commentaires sous ses tweets. Ca permettrait déjà de pas mal réduire le nombre de tweets agressifs, insultants, etc... 

Avatar de Kevsler INpactien
Avatar de KevslerKevsler- 16/10/19 à 11:56:10

C'est pas le sujet ici. On parle des tweets de dirigeants mondiaux... qui s'amusent rarement à commenter les tweets des autres (à part Trumpy). On peut dire, sans trop se mouiller, que ça concerne Trumpy, qui n'a pas besoin d'être commentateur pour agresser des gens... Lui, il est leader mondial dans ce domaine.

M'enfin sinon, faire appliquer les mêmes règles pour tous ça serait une super idée. Peu importe qu'ils soient dirigeant ou madame Michu... M'enfin.

Avatar de M'enfin ! INpactien
Avatar de M'enfin !M'enfin !- 16/10/19 à 13:23:01

Vouloir appliquer les mêmes règles pour tout le monde est une hérésie. Nous sommes tous différents et avons des rôles différents. C'est normal que les règles s'adaptent, et c'est d'ailleurs ce que fait notre droit. Sinon, adieux au secret professionnel, au secret des sources, à l'immunité parlementaire, aux tarifs différents selon la situation sociale, etc...

L'horizontalité à outrance de la société nous conduit justement au bordel généralisé d'aujourd'hui, où chacun peut péter plus haut que son Q parce qu'il peut faire un caca nerveux sur Twitter devant ses 1k abonnés, ce qui fait croire à certains que leurs opinions valent arguments ou faits scientifiques. Tous les avis ne se valent pas, toutes les positions sociales ne se valent pas, etc...

Avant internet on était dans une société trop verticale. Aujourd'hui nous sommes dans une société trop horizontale. Mais bon internet n'est pas le seul coupable, il faut aussi parler de la télé qui ne cesse de donner la parole à des trolls pour faire de l'audimat et tuer dans l'oeuf tout débat et toute contestation.

Bref, que les chefs d'Etats aient des règles différentes ne me choquent pas du tout. Je dirais même plus que c'est normal. Pour une même phrase, un chef d'Etat écrit l'histoire alors que Jean-Kévin écrit une ânerie. Il faut en finit avec cette utopie qui est venue avec internet et qui consiste à ne prendre que les idées sans regarder qui les exprime. C'est ridicule. Je veux dire, c'est très français d'essayer de raisonner dans l'absolu. Mais une idée sans contexte c'est comme un article de presse non signé. Par exemple être pour les 35 heures, ne sonne pas pareil si c'est un communiste, un socialiste ou un libéral. Etre pour une hausse du smic ne sonne pas pareil si c'est un smicard ou un chef d'entreprise qui exprime cette idée. Il vaut mieux gagner 3 ou 5 milliards par mois ? Sans contexte cette question n'a pas de sens : 5 est plus grand que 3, certes. Mais si avec 500 euros t'es déjà l'individu le plus riche du monde, 3 ou 5 milliards est une question sans intérêt. Quand un chef d'Etat s'exprime sur un sujet, en sachant qu'il a lui accès à tout un tas d'informations dont on n'imagine même pas qu'elles puissent exister, cela donne une toute autre dimension à ce qui est exprimé. Même quand cela vient de Trump. Il ne faut pas faire l'erreur de penser que ce type est idiot. Il a juste bien compris que le troll est une technique rhétorique extrêmement utilisée de nos jours, en plus d'avoir une personnalité très... américaine (un peu cowboy quoi).

Édité par M'enfin ! le 16/10/2019 à 13:24
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.