Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Starlink : SpaceX demande des autorisations pour déployer… 30 000 satellites

La société d'Elon Musk a déposé 20 demandes à l'International Telecommunication Union (ITU) pour 1 500 satellites à chaque fois, comme le rapporte SpaceNews qui a pu obtenir une confirmation d'un officiel de l'ITU.

Il est prévu qu'ils restent tous sur une orbite basse, entre 328 et 580 kilomètres. Ils croiseront donc potentiellement l'orbite de la Station Spatiale Internationale qui est aux alentours de 400 km d'altitude.

Ces demandes d'autorisations ne signifient pas nécessairement que SpaceX déploiera 30 000 satellites dans les années à venir, mais elles montrent les ambitions toujours aussi grandes de la société pour Starlink, son réseau mondial d'accès à Internet par satellites. Pour le moment, une soixantaine de satellites ont été envoyés dans l'espace, sur les 12 000 que compte le plan actuel.

SpaceX confirme le dépôt des demandes à nos confrères et s'explique : « Face à la demande croissante d’Internet rapide et fiable dans le monde entier, en particulier pour ceux où la connectivité est inexistante, trop chère ou peu fiable, SpaceX prend des mesures pour adapter de manière responsable la capacité du réseau Starlink ».

Se pose encore et toujours la question des débris et de l'encombrement de l'espace avec ces nouvelles demandes. Selon l'United Nations Office for Outer Space Affairs repris par SpaceNews, environ 8 500 engins ont été placés en orbite depuis 1957. À lui seul, SpaceX pourrait donc multiplier ce chiffre par cinq…

17 commentaires
Avatar de Ayak973 INpactien
Avatar de Ayak973Ayak973- 16/10/19 à 10:02:03

L'Article a écrit :

Se pose encore et toujours la question des débris et de l'encombrement de l'espace

Bof, c'est pas grave, comme il y a peu, on pourra toujours diminuer la durée de vie des satellites de recherche en corrigeant leur trajectoire et aussi reporter les vols habités, comme ça j'aurai accès à mon twittbook partout ou j'irai !

Avatar de DJon51 Abonné
Avatar de DJon51DJon51- 16/10/19 à 11:04:34

Et on ne parle même pas de la "pollution astronomique" que tous ces satellites vont engendrer...quoi qu'en dise Musk :/

Avatar de apm INpactien
Avatar de apmapm- 16/10/19 à 11:21:44

Une nouvelle qui souligne encore la proximité grandissante avec une nouvelle guerre mondiale, en soulignant le déséquilibre économique majeur dans l'humanité. D'un côté des milliards d'ultra-pauvres vivant avec pas même  1€ par jour, de l'autre des milliardaires prêt à polluer par millions de mètres cubes d'hydrocarbures pour satisfaire de vagues ambitio  de course à l'espace et entre les deux des populations à qui on recommande d'éviter de consommer des produits emballés pour économiser quelques grammes de CO₂ mais sur laquelle on déverse par torrents les incitations à la consommation pour financer la mégalomanie des précédents le progrès social. 
Tout cela rappel étrangement les fameuses années folles !
 Il ne manque plus que des puissances  surarmées se regardant en chien de faïence sur quelques frontières lointaines… Que dites-vous ? Congo, Donbass, Georgie, Vénézuela, Afghanistan, Syrie, mer de Chine ? J'entends mal.

Avatar de dematbreizh Abonné
Avatar de dematbreizhdematbreizh- 16/10/19 à 11:46:28

Orbite basse... donc il n'y aura pas de pollution.
même la station internationale doit être accélérée de temps en temps pour ne pas finir par chuter.

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 16/10/19 à 11:49:19

Surprenant que tu opposes les ultras-pauvres à ceux qui veulent envoyer des satellites pour leur permettre d'avoir accès à Internet et possiblement sortir de la pauvreté.

De plus tes milliards d'ultras-pauvres vivant avec moins d'un $ par jour, c'est de la désinformation.

Il y a moins de 10 % qui vivent avec moins 1,9 $ (nouveau seuil de l’extrême pauvreté depuis 2014), soit 736 millions en 2015.

Avatar de ndjpoye Abonné
Avatar de ndjpoyendjpoye- 16/10/19 à 12:35:13

Houla, pente glissante.
Il parle de quelle pollution ?
La pollution sur l'orbite basse (si il parle de celle là, il a donc juste lu que le titre :transpi:)?
La pollution engendrée pour les fabriqués ?
etc......
De la pollution, y en aura. Faut juste choisir de laquelle on veut parler :transpi:

Avatar de Dedrak Abonné
Avatar de DedrakDedrak- 16/10/19 à 13:42:52

En parlant de "pollution astronomique", il s'agit peut-être d'une perturbation des télescopes installés au sol, qui auront plus d'objets en transit devant les astres observés ?

Avatar de tifounon Abonné
Avatar de tifounontifounon- 16/10/19 à 14:33:01

C'est pour masquer le soleil, pas de soleil pas de réchauffement, pas d'effet de serrer, et hop a pu pollution !! fallait y penser !

Quand je vois le nombre demandé par SpaceX, j'ai l'image de la déchetterie orbitale dans Wall-E avec tous les satellites..

Avatar de Faith INpactien
Avatar de FaithFaith- 16/10/19 à 15:11:56

tifounon a écrit :

Quand je vois le nombre demandé par SpaceX, j'ai l'image de la déchetterie orbitale dans Wall-E avec tous les satellites..

La surface d'une sphère située à 600km d'altitude est de plus de 600 millions de km²
30000 satellites répartis à cette altitude auraient chacun 20000km² pour s'ébattre... tu peux tout de suite changer ton image mentale, je crois.
 

Avatar de Cqoicebordel Abonné
Avatar de CqoicebordelCqoicebordel- 16/10/19 à 15:39:54

Je pense qu'il parle plus de la pollution qui restera indéfiniment en orbite, ce qui ne sera pas le cas là, puisque ces satellites retomberont inévitablement sur Terre éventuellement.

Ce qui m'inquiète plus, c'est la pollution astronomique. Rien qu'avec les satellites déjà lancés, certain observatoire ont du mal, parce que tu dois faire une pose longue, il arrive très souvent qu'un satellite passe dans l'image, foutant en l'air l'observation.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2