Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Cédric O propose une instance de supervision de la reconnaissance faciale

En coordination avec la CNIL, elle serait chargée de superviser et évaluer les expérimentations. « Il ne faut pas avoir une vision exclusivement nihiliste de la reconnaissance faciale » assure le secrétaire d’État dans une interview au MondeExpérimenter est également nécessaire pour que nos industriels progressent ».

Sur l’idée de coupler cette technologie en temps réel à la vidéosurveillance, Cédric O souffle le froid et le chaud. « Je suis extrêmement partagé sur la question. On en voit très bien l’utilité, par exemple pour identifier des terroristes dans une foule, mais aussi les risques. Il faut donc en définir très clairement le cadre et les garanties pour éviter la surveillance généralisée ». 

Et le locataire de Bercy d’appeler à un débat avec les citoyens, les élus locaux et les parlementaires.

28 commentaires
Avatar de gjdass Abonné
Avatar de gjdassgjdass- 15/10/19 à 08:14:37

Et peut-on créer une comission de contrôle de l'instance de supervision aussi ? Comme ça on est ceinture bretelle.

Édité par gjdass le 15/10/2019 à 08:14
Avatar de Z-os INpactien
Avatar de Z-osZ-os- 15/10/19 à 08:33:49

Promis on commence par les terroristes comme d'habitude et encore on verra :craint:

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 15/10/19 à 09:04:15

Encore un comité Théodule... Ca faisait longtemps.

Avatar de hellmut Abonné
Avatar de hellmuthellmut- 15/10/19 à 09:06:46

On en voit très bien l’utilité, par exemple pour identifier des terroristes dans une foule, mais aussi les risques. Il faut donc en définir très clairement le cadre et les garanties pour éviter la surveillance généralisée

oui, comme des terroristes d'ultra gauche par exemple. ou encore les gens qu'on assigne a résidence pendant une certaine conférence internationale sur le climat. ou encore la totalité des fichés S.
après on pourra passer au contrôle social en donnant accès à l'administration fiscale et sociale, histoire de vérifier que chaque français en arrêt maladie est bien chez lui à l'instant T.
et ça ne sera pas de la surveillance généralisée, puisque tout comme avec les boites noires, on ne surveille qu'un nombre fini de personnes (même si évidemment on scanne tout le monde).

et puis quand on aura mis ça en place et que dans X années on se retrouvera avec tel ou tel extrémiste au pouvoir par le hasard des urnes, qui s'en servira pour mettre sous coupe réglée telle ou telle partie de la population, on viendra pleurer que l'utilisation qui est faite du dispositif "n'est pas dans l'esprit de la loi".

pitié, c'est du réchauffé.:craint:

Et le locataire de Bercy d’appeler à un débat avec les citoyens, les élus locaux et les parlementaires.

les termes du débat étant "faut-il surveiller les terroristes?", la nation dans son ensemble approuve massivement le projet, et décide de protéger ses valeurs (notamment la Liberté) des méchants en les supprimant elle-même, telle le capitaine pirate dans Asterix qui se saborde en criant "cette fois-ci j'ai gagné, vous n'avez pas coulé mon bateau!".

Avatar de dematbreizh Abonné
Avatar de dematbreizhdematbreizh- 15/10/19 à 09:13:57

prévision:

"ce n'est pas généralisé, puisque l'on recherche un visage précis"

Avatar de livvydun INpactien
Avatar de livvydunlivvydun- 15/10/19 à 09:14:59

"Expérimenter est également nécessaire pour que nos industriels progressent", donc ils estiment pouvoir se permettre de sortir ce genre d'arguments, c'est magnifique.

Avatar de Kevsler INpactien
Avatar de KevslerKevsler- 15/10/19 à 09:29:47

On arrête pas le progrès.

Après... tu mets ce que tu veux et qui tu veux derrière « progrès ».

Avatar de Jarodd Abonné
Avatar de JaroddJarodd- 15/10/19 à 09:56:07

On en voit très bien l’utilité, par exemple pour identifier des terroristes dans une foule

Individu barbu : +0.3 point
Individu qui marche vite : +0.2 point
Individu qui transpire du visage : +0.15 point
Individu qui porte un sac-à-dos rempli : +0.5 point
Individu capté par la caméra posté devant la mosquée, le jour de la prière : + 9999 points

C'est bon, on les tient :8

Avatar de OB Abonné
Avatar de OBOB- 15/10/19 à 10:10:44

Jarodd a écrit :

Et sinon :

58 des 59 attentats déjoués depuis six ans l’ont été grâce au renseignement humain 

L'hypothèse de base , c'est que l'humain ça coûte cher & c'est faillible (surtout dans le temps).
Alors qu'un ordinateur bien configuré, bon, ça coûte cher . Et puis c'est faillible aussi , dès le début.

Mais bon , c'est pas un humain, donc c'est mieux.

(ça me rappelle un certain raisonnement avec une galinette & des chasseurs... bref).

 
 

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3