Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Suite à un décret présidentiel, Adobe va couper les comptes de ses clients au Venezuela

Comme l'indique The Verge, l'éditeur prévient ses clients par email et a également mis en place une page d'assistance dédiée

« Le gouvernement américain a publié le décret 13884 qui a pour effet d'interdire la quasi-totalité des transactions et des services entre entreprises, entités et particuliers américains avec le Venezuela. Pour rester en conformité, Adobe désactive tous les comptes au Venezuela ». 

L'éditeur ajoute que ce décret présidentiel n'a pas de date d'expiration, « la décision de l'annuler incombe uniquement au gouvernement des États-Unis ».  

Les clients concernés ont jusqu'au 28 octobre pour télécharger le contenu enregistré sur leur compte Adobe. Passé cette dates il sera désactivé. Aucun remboursement pour les achats ou abonnements en cours ne sera proposé ; Adobe explique que c'est l'une des conséquences du décret. 

Les logiciels gratuits sont également concernés. Pour résumer, plus aucun produit Adobe ne sera disponible au Venezuela. Cette situation met en lumière le problème de l'offre actuelle d'Adobe reposant sur un abonnement : les clients se retrouvent du jour au lendemain avec leurs logiciels qui ne fonctionnent plus. 

« Nous continuerons de suivre de près l'évolution de la situation et ne ménagerons aucun effort pour rétablir les services au Venezuela dès que la loi le permettra », affirme enfin l'éditeur.  

34 commentaires
Avatar de yvan Abonné
Avatar de yvanyvan- 08/10/19 à 08:14:05

Vive le cloud et la location logicielle!
Un argument de plus pour déclarer incompétents et nuisibles les informaticiens qui nourrissent amazon facebook et microsoft :fumer:

Le Venezuela n'a plus qu'à passer une loi rendant les dirigeants d'Adobe responsables de vol et demander une extradition à interpol? :transpi:

Édité par yvan le 08/10/2019 à 08:14
Avatar de ErGo_404 Abonné
Avatar de ErGo_404ErGo_404- 08/10/19 à 08:14:11

Je trouve que ça met surtout en lumière le problème de travailler avec des logiciels américains, avec un gouvernement aussi instable on ne sait jamais qui sera le prochain bloqué.
C'est vrai que pour l'instant, ça touche surtout des pays qui ont franchement d'autres problèmes que leurs licences adobe, mais qui peut prédire ce qui va se passer à l'avenir ...

Avatar de Ayak973 INpactien
Avatar de Ayak973Ayak973- 08/10/19 à 08:41:40

Ah, les joies du Software As A Service... On a accepté ca pour les jeux, les logiciels, certains accueillent a bras ouvert la même chose pour l'OS (:smack: JVachez 2.0)... On va se marrer, quand ça sera de l'OS As A Service, et quand Microsoft fera la même avec son Windows full connecté, on se retrouvera avec des machines inutilisables...
Pour le moment c'est la décision d'un pays, mais un éditeur pourrait faire la même, pour des raisons plus ou moins arbitraires...

Avatar de Oliewan Abonné
Avatar de OliewanOliewan- 08/10/19 à 08:48:06

Des alternatives sérieuses à Adobe peuvent exister, non ?
Adobe (et d'autres) pourrait souffrir, ça créé un précédent.

Avatar de LostSoul Abonné
Avatar de LostSoulLostSoul- 08/10/19 à 09:06:19

Oliewan a écrit :

Des alternatives sérieuses à Adobe peuvent exister, non ?
Adobe (et d'autres) pourrait souffrir, ça créé un précédent.

Elles existent mais il reste que les produits Adobe sont un standard de l'industrie, un peu comme la suite Office l'est dans un autre domaine. Et clairement, c'est tout le souci des SaaS : la validité du produit est liée à la validité de l'abonnement. Plateforme Office365 : même combat (Je suppose que MS va aussi avoir le même souci)

  

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 08/10/19 à 09:12:26

ErGo_404 a écrit :

Je trouve que ça met surtout en lumière le problème de travailler avec des logiciels américains, avec un gouvernement aussi instable on ne sait jamais qui sera le prochain bloqué.
C'est vrai que pour l'instant, ça touche surtout des pays qui ont franchement d'autres problèmes que leurs licences adobe, mais qui peut prédire ce qui va se passer à l'avenir ...

Là ca parle d'Adobe, mais c'est un gros pan du commerce avec le Venezuela qui est bloqué, dans les faits.

Avatar de Obidoub INpactien
Avatar de ObidoubObidoub- 08/10/19 à 09:23:46

yvan a écrit :

Vive le cloud et la location logicielle!
Un argument de plus pour déclarer incompétents et nuisibles les informaticiens qui nourrissent amazon facebook et microsoft :fumer:

En l’occurrence peu importe que ce soit du cloud ou pas, si les transactions financières sont interdites, tu n'as pas le droit non plus d'acheter une version boîte hors-ligne.

Avatar de Edtech Abonné
Avatar de EdtechEdtech- 08/10/19 à 09:24:18

Tu as les produits Affinity (peu chers et aussi bons voir meilleurs sur certains points).

Avatar de misterB Abonné
Avatar de misterBmisterB- 08/10/19 à 09:32:18

Edtech a écrit :

Tu as les produits Affinity (peu chers et aussi bons voir meilleurs sur certains points).

Yep, Affinity propose des produits de qualité pour concurrencer PS et Ai, mais Publisher n'est pas encore au point comparé a Indd.

Pour l'animation HTML5 il y a Hype

Pour le montage Da Vinci est un super soft qui en plus est gratuit dans sa version de base

On peut donc se passer d'Adobe dans la majorité des cas

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 08/10/19 à 09:37:11

ErGo_404 a écrit :

Je trouve que ça met surtout en lumière le problème de travailler avec des logiciels américains, avec un gouvernement aussi instable on ne sait jamais qui sera le prochain bloqué.
C'est vrai que pour l'instant, ça touche surtout des pays qui ont franchement d'autres problèmes que leurs licences adobe, mais qui peut prédire ce qui va se passer à l'avenir ...

Le gouvernement américain a une définition toute particulière du libéralisme. Dès que tu commence à toucher à leur intérêt, il y a un protectionnisme énorme.

Dans un tout autre domaine, à une toute autre époque, l'Europe à voulu se lancer dans l'aventure spatial en lançant leur propre satellite de télécommunication. Le lanceur britannique n'étant pas au point, le seul à pouvoir le lancer était les américains (et sûrement l'URSS, mais c'était pas trop des "alliés")... qui avait beaucoup d'intérêts avec le monopole de la télécommunication par satellite. Le contrat pour avoir accès à un lanceur fut que le satellite européen ne pouvait pas être utilisé pour une offre commerciale. Autant dire que le projet a été castré de pratiquement tout son intérêt. C'est pour ça que même si Ariane nous coûte un bras, que ce n'est pas forcément aussi performant (toujours difficile à prouver) que les lanceurs de SpaceX, c'est le prix à payer pour être indépendant des USA et de leur bon vouloir (ils ont toujours des moyens de faire chier le monde).

Édité par tazvld le 08/10/2019 à 09:37
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4