Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
macOS Catalina disponible : attention à vos vieux jeux et logiciels

Catalina est disponible depuis hier dans Mac App Store. Comme d’habitude, son téléchargement et son temps d’installation dépendra largement de votre configuration. 

Les nouveautés visibles ne sont pas si nombreuses cette année. La plus importante est la disparition d’iTunes au profit de trois applications séparées : Musique, TV et Podcasts. La gestion des appareils iOS se fait, elle, directement depuis le Finder.

Parmi les autres apports, on note un Photos remanié (une fois de plus), le renouveau complet de Rappels (comme dans iOS 13), l’arrivée de Temps d’écran et… c’est à peu près tout.

C’est sous le capot que Catalina présente de grands changements. D’abord avec Catalyst, qui permet aux développeurs d’applications iPad de les convertir pour macOS. L’opération est automatisée en bonne partie, mais l’ergonomie doit être vérifiée en suivant les règles d’interface.

Outre le support des iPad comme écrans secondaires (Sidecar) et des améliorations sur la sécurité, Catalina met fin au support du 32 bits. Attention donc avant de vous jeter sur le Mac App Store, car des applications, jeux ou pilotes d’imprimante par exemple pourraient ne plus fonctionner après coup.

Valve a mis en ligne une petite FAQ sur le sujet (en anglais) pour Steam et l’éditeur de SugarSync prévient du danger. Pour ce dernier, la modification est en cours, mais il est recommandé aux utilisateurs de ne pas migrer vers Catalina pour l’instant.

Notez que beaucoup attendent souvent la première « version à point » d’un nouveau macOS pour se lancer (qui sera donc la 10.15.1), pour s’assurer qu’Apple a gommé au moins une partie des inévitables défauts de jeunesse.

Nous reviendrons prochainement plus en détails sur les nouveautés de Catalina.

12 commentaires
Avatar de yvan Abonné
Avatar de yvanyvan- 08/10/19 à 08:26:12

Ils n'avaient pas possibilité de virtualiser l'exécution 32 bits? Sur des vieilles apps ça ne devrait pas poser de souci de perfs.
C'est là que le monde apple est inférieur au monde Microsoft, j'ai encore des programmes du début des années 90 qui tournent via les modes de compatibilité...

Édité par yvan le 08/10/2019 à 08:27
Avatar de monpci INpactien
Avatar de monpcimonpci- 08/10/19 à 08:44:12

avec des annonces comme ça, comme d'hab je vais encore attendre attendre attendre et finalement voir arrivé le nouvel OS d'apple et me dire merdre ... je suis encore sur l'ancien OS il serai temps que je me decide de faire les mises a jours

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 08/10/19 à 09:26:16

yvan a écrit :

Ils n'avaient pas possibilité de virtualiser l'exécution 32 bits? Sur des vieilles apps ça ne devrait pas poser de souci de perfs.

Ils le font depuis 10 ans... y'a un moment ou il faut savoir dire stop

yvan a écrit :

C'est là que le monde apple est inférieur au monde Microsoft, j'ai encore des programmes du début des années 90 qui tournent via les modes de compatibilité...

Ouais mais les vieux machins qui sont gardés par MS pour la rétrocompatibilité (les vieilles libs, les vieux protocoles, etc) sont justement ceux qui sont exploités par les malwares... Ces vieux machins sont des nids à failles de sécurité.
Et y'a un cercle très vicieux qui s'est créé à cause de cette politique avec des éditeurs tiers et un écosystème Windows extrêmement faignant pour évoluer, se mettre à jour et prendre en compte les nouvelles directives. Ça mène a un écosystème extrêmement déséquilibré, lent à bouger et, fatalement, très lent à régler ses problèmes de sécurité notamment. Et quand MS veut toucher un truc pour des raisons tout à fait légitimes, ça génère des broncas par croyables et MS se retrouve soit à reculer, soit à bricoler des trucs bizarres pour accommoder la chèvre et le chou. Dit comme ça, on croirait qu'on parle de la politique française...

A l'inverse, l'écosystème MacOS/Apple est *beaucoup* plus réactif. Beaucoup plus réactif pour prendre en charge les nouvelles fonctionnalités matérielles et logicielles proposées par Apple, plus réactifs pour se mettre à jour sur les guidelines Apple (qu'elles soient graphiques, UX ou sécurité), plus réactifs sur la sécurité.
Bref, ça bouge beaucoup plus vite et c'est beaucoup plus efficace... et bien mieux accepté par tout le monde aussi

Après, pour moi, les 2 approches sont équivalentes dans le sens où elles ont toutes les 2 les avantages de leurs inconvénients. Et on ne peut pas dire qu'une approche est fondamentalement supérieure à l'autre. Ça peut être vrai pour un cas donné mais pas dans l'absolu.

Édité par KP2 le 08/10/2019 à 09:29
Avatar de tifounon Abonné
Avatar de tifounontifounon- 08/10/19 à 09:35:05

Alors Valve a chouiné lorsqu'Ubuntu voulait abandonner le 32 bits mais là, y a pas de chouinerie, rien...

Quant à la compatibilité 32 bits, il serait temps effectivement d'y mettre un terme pour du full 64 bits. Le problème étant que beaucoup de logiciel (voire plugin pour Office par ex) ne le sont pas, qu'elle que soit la raison d'ailleurs : coût/fainéantise/pas les compétences , ou tout simplement que le 64 bits n'apporte rien de plus pour le logiciel en terme de performance ou sécurité.

Si MS veut faire abandonné le 32 bits il faut qu'elle fasse l'annonce au moins 5 ans auparavant histoire de laisser le temps à tout le monde de faire la migration. Certaines applications (pro notamment) doivent être revue en profondeur.

Avatar de tifounon Abonné
Avatar de tifounontifounon- 08/10/19 à 09:37:59

Bah le problème est que MS a été très permissive pour s'imposer, avec pour résultat des écosystèmes logiciels et matériels très variées et très riche mais aussi très complexes et très fragiles.

Rendre tout homogène ou imposer les guidelines est très compliqué du coup.

Avatar de yvan Abonné
Avatar de yvanyvan- 08/10/19 à 09:39:46

KP2 a écrit :

Après, pour moi, les 2 approches sont équivalentes dans le sens où elles ont toutes les 2 les avantages de leurs inconvénients. Et on ne peut pas dire qu'une approche est fondamentalement supérieure à l'autre. Ça peut être vrai pour un cas donné mais pas dans l'absolu.

En entreprise sur des parcs applicatifs massifs il y a clairement une supériorité de MS, c'est ce que je voulais dire :chinois:

Effectivement dans l'absolu pour un particulier ou des indépendants/PME l'approche OSX est plus pertinente.

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 08/10/19 à 09:48:05

yvan a écrit :

En entreprise sur des parcs applicatifs massifs il y a clairement une supériorité de MS, c'est ce que je voulais dire :chinois:

Tout à fait... d'ailleurs, on voit bien que c'est MS qui domine aussi :)
Mais c'est un peu en train de changer... d'une part parce que de plus en plus de boites laissent leurs employés choisir leur matériel voire utiliser leur matos perso et d'autre part se posent sérieusement la problématique du cout de la sécurité d'un parc de postes de travail. Et il n'est clairement pas favorable à MS...
Mais cette lenteur et cette inertie inhérente à l'écosystème MS est une aubaine pour le business de MS car les positions des uns et des autres bougent lentement.

yvan a écrit :

Effectivement dans l'absolu pour un particulier ou des indépendants/PME l'approche OSX est plus pertinente.

Non, pas nécessairement ! Tout dépend de tes besoins et tes contraintes. Comme je le disais : y'a pas d'approche fondamentalement meilleure que l'autre, ce sont les besoins et contraintes du client qui le feront aller là ou là.

Avatar de tifounon Abonné
Avatar de tifounontifounon- 08/10/19 à 12:24:57

KP2 a écrit :

Tout à fait... d'ailleurs, on voit bien que c'est MS qui domine aussi :)
Mais c'est un peu en train de changer... d'une part parce que de plus en plus de boites laissent leurs employés choisir leur matériel voire utiliser leur matos perso et d'autre part se posent sérieusement la problématique du cout de la sécurité d'un parc de postes de travail. Et il n'est clairement pas favorable à MS...
Mais cette lenteur et cette inertie inhérente à l'écosystème MS est une aubaine pour le business de MS car les positions des uns et des autres bougent lentement.

Euh... laisser le personnel utilisé son propre matos (BYOD) puis affirmer que le coût de la sécurité n'est pas favorable à MS, faut oser. Certes, un OS OOB comme Windows a besoin d'être durci un tantinet mais quand même.

Déjà le BYOD est juste un cauchemar, quand tu doit imposer antivirus, chiffrement, NAC, agent divers et variés (Nexthink, Ivanti, etc.) , contrôle des périphériques, vérrouillage des ports USB... tu peux pas faire du BYOD.

Pareil pour choisir du matos, uniquement dans le catalogue du fournisseur.

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 08/10/19 à 12:28:45

tifounon a écrit :

Euh... laisser le personnel utilisé son propre matos (BYOD) puis affirmer que le coût de la sécurité n'est pas favorable à MS, faut oser.

J'ai pas dit que c'étaient les mêmes boites qui avaient ces problèmatiques... et j'ai insisté avec le "d'une part... d'autre part..."

tifounon a écrit :

Déjà le BYOD est juste un cauchemar, quand tu doit imposer antivirus, chiffrement, NAC, agent divers et variés (Nexthink, Ivanti, etc.) , contrôle des périphériques, vérrouillage des ports USB... tu peux pas faire du BYOD.
Pareil pour choisir du matos, uniquement dans le catalogue du fournisseur.

Je dis pas que c'est bien, je dis que ça arrive de plus en plus.

Avatar de lordofsoul Abonné
Avatar de lordofsoullordofsoul- 08/10/19 à 21:23:20

Bon, j'ai essayé de faire la maj ce soir pour voir, et elle a échoué au premier redémarrage... Je vais attendre la release .1

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2