Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Alicem, l’identité numérique par reconnaissance faciale, activée dès novembre en FranceCrédits : Erikona/iStock

Selon Bloomberg, la France va mettre en application le décret ALICEM dès novembre. Elle sera le premier pays européen à déployer un tel projet. 

Le décret Alicem, publié le 16 mai au Journal officiel, organise une « authentification en ligne certifiée sur mobile ». Sur smartphone, une personne enregistrée pourra passer par une application mobile pour prouver identité son auprès des fournisseurs de services en ligne publics ou privés.

« L’identité délivrée par Alicem est basée sur les informations contenues dans la puce sécurisée d’un titre biométrique (passeport ou titre de séjour) » explique l’Intérieur.  

« Lors de la création du compte, Alicem vérifie par reconnaissance faciale que la personne qui utilise le smartphone est bien le détenteur du titre. C’est un moyen de lutter contre l’usurpation d’identité »

Le dispositif a été critiqué par la CNIL, puisque selon elle, le refus du traitement biométrique entraînera l’impossibilité de se doter d’une identité numérique. 

L’autorité a rappelé que des alternatives auraient pu être pensées comme un face à face en préfecture, mais aucune n’a été retenue par le ministère de l’Intérieur, tout concentré sur les solutions biométriques. 

Le décret a été attaqué sur ce fondement par la Quadrature du Net devant le Conseil d’État 

« L’ouverture d’un compte ALICEM nécessite l’utilisation d’un dispositif de reconnaissance faciale, fondé sur le consentement de l’utilisateur ou de l’utilisatrice » explique l’association.

« Il n’existe aucun autre moyen pour l’utilisateur ou l’utilisatrice de l’application ALICEM d’activer son compte sans passer par un dispositif de reconnaissance faciale ».

Une absence de choix qui, sur l’autel du RGPD, ne peut garantir l’expression d’un consentement libre des personnes concernées. 

56 commentaires
Avatar de hellmut Abonné
Avatar de hellmuthellmut- 04/10/19 à 08:58:06

reco faciale imposée => poubelle.

Avatar de Norde Abonné
Avatar de NordeNorde- 04/10/19 à 09:04:46

Vivement qu'on puisse s'authentifier par séquençage ADN en temps réel... :troll:

Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 04/10/19 à 09:05:19

Jamais je n'utiliserais une donnée biologique inchangeable comme moyen d'identification... c'est complétement con ! Lorsque la donnée aura fuité je change de tête? :mad2:

Avatar de Kazer2.0 Abonné
Avatar de Kazer2.0Kazer2.0- 04/10/19 à 09:13:12

Jamais compris cette engoument pour quelques choses qui ne respecte pas l'une des règles pour un système de mot de passe (à savoir : j'ai la possibilité de le changer).

J'ai un lecteur d'empreinte sur mon phone que je n'utilise pas, la chirurgie pour changer mes empreintes coûte trop chère :transpi:

Avatar de momal INpactien
Avatar de momalmomal- 04/10/19 à 09:30:32

j'ai pas de smartphone mais un pc, du coup mon identité numerique ne peut pas exister ???

Avatar de Shadowman_2k3 Abonné
Avatar de Shadowman_2k3Shadowman_2k3- 04/10/19 à 09:44:16

si ça ne respecte pas les RGPD, ça va sauté dès son ouverture en novembre ?

Avatar de Groupetto Abonné
Avatar de GroupettoGroupetto- 04/10/19 à 09:44:44

Sauf si on te demande un jour d'en passer par là pour payer tes impôts!

oh wait

Avatar de momal INpactien
Avatar de momalmomal- 04/10/19 à 09:51:11

Alors la ca va etre difficile de forcer les gens a acheter un smartphone.
Autant l'acces a internet est possible par ailleurs (bornes, etc), autant etre obligé d'avoir un appareil pour payer ses impots va sauter rapidos.

Avatar de Kevsler INpactien
Avatar de KevslerKevsler- 04/10/19 à 09:54:01

Tu peux encore tout faire par le biais d'un bureau physique... Et j'pense que ça changera pas de si tôt, puisque ça concerne la rentrée d'argent.

Par contre pour les services sociaux, y'a moyen qu'ils imposent... si ça peut permettre de « faire des économies ».

Avatar de Case_Of Abonné
Avatar de Case_OfCase_Of- 04/10/19 à 10:05:21

Ils vont certainement ajouter des caméras à leurs bornes en libre service…

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6