Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
L’Autorité de la concurrence enquête sur le bras de fer entre Google et les droits voisins

Selon nos confrères de Contexte, l’AdC ouvre une enquête sur la décision prise par Google de faire disparaître les aperçus des articles. Une mesure qui lui évitera de payer les droits voisins.

En Allemagne, où une procédure équivalente avait été lancée dans le cadre du même psychodrame, « les autorités antitrust avaient conclu que Google n’avait commis aucun abus en se conformant à la loi » relate Julia Reda, ex-eurodéputée.

« Par conséquent, poursuit-elle, la question de savoir si Google occupait une position dominante sur le marché importait peu dans la décision ». 

14 commentaires
Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 03/10/19 à 08:41:12

Houla, mais cette série avance bien trop vite. Je viens juste de commander mon pop-corn. J'étais parti sur une première saison d'au moins 4 mois.

Avatar de M'enfin ! INpactien
Avatar de M'enfin !M'enfin !- 03/10/19 à 08:59:51

Obliger Google à mettre des aperçus d'articles pour ensuite le taxer car il met des aperçus d'articles...

Google n'est pas une administration française.

Avatar de Jarodd Abonné
Avatar de JaroddJarodd- 03/10/19 à 09:13:03

Il faudrait se rappeler que Google ne monétise pas ce service... Et qu'il existe bien d'autres portails d'actu (à qui on fout la paix, bizarrement). Donc vu qu'il n'est pas en position dominante, comment Google pourrait en abuser ?

relate Julia Reda, ex-eurodéputée

Ah bon, depuis quand ? :keskidit:

Édité par Jarodd le 03/10/2019 à 09:13
Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 03/10/19 à 09:59:42

M'enfin ! a écrit :

Obliger Google à mettre des aperçus d'articles pour ensuite le taxer car il met des aperçus d'articles...

Google n'est pas une administration française.

Je ne vois pas où tu as lu ça.
Là où ça peut bloquer c'est le choix que laisse google aux éditeurs de presse (en forçant volontairement le trait) :
"Soit je n'affiche que le stricte minimum et vous pouvez dire adieux à vos revenues, soit vous me donner l'autorisation à afficher un extrait, mais ça sera gratuit pour moi et sans négociation possible, le sourire est optionnelle".

Jarodd a écrit :

Il faudrait se rappeler que Google ne monétise pas ce service... Et qu'il existe bien d'autres portails d'actu (à qui on fout la paix, bizarrement). Donc vu qu'il n'est pas en position dominante, comment Google pourrait en abuser ?

Tout d'abord, as-tu les chiffres pour affirmer qu'ils ne sont pas en position dominante ? (dans le cas de l'Allemagne, la question ne s'était pas posé car ils avaient considéré qu'il n'y avait pas d'abus)
Enfin, il n'y a pas que l'abus de position dominante.

Pour conclure, le cas n'est pas aussi simple, préparer vos pop-corn, ça promet un nouveau feuilleton de plusieurs mois.

Avatar de Jarodd Abonné
Avatar de JaroddJarodd- 03/10/19 à 10:11:55

tazvld a écrit :

Tout d'abord, as-tu les chiffres pour affirmer qu'ils ne sont pas en position dominante ?

Non. Et toi, as-tu les chiffres pour montrer qu'ils le sont ?

Vu que les audiences des portails d'actu ne sont pas publiés, il est difficile de croire qu'il y a position dominante. Et donc encore plus difficile de croire qu'il y a abus. S'il y avait position dominante, les autres acteurs fermeraient leurs services car ils n'arriveraient pas à survivre. Il ne me semble pas avoir entendu une seule fermeture, mais je peux me tromper.
 
Sans cette affaire de droit voisin, personne ne s'intéresserait à Google News. Le problème est la bancalité de la loi, pas le fait qu'un des acteurs concernés utilise une exception prévue.

Avatar de XXC Abonné
Avatar de XXCXXC- 03/10/19 à 10:28:27

Avec google analytics il monétise, certes indirectement, mais il profile ses utilisateurs pour leurs présenter des pub ... sur les pages des ayants droit ... qui sont payé pour les afficher...
Par contre, si google news n'avais aucun traceur sur ses pages, ils n'y aurais rien a redire.

Avatar de HerrFrance Abonné
Avatar de HerrFranceHerrFrance- 03/10/19 à 11:25:01

Elle n'a pas souhaité se représenter aux dernières élections européennes.

Avatar de Vilainkrauko Abonné
Avatar de VilainkraukoVilainkrauko- 03/10/19 à 11:42:16

Étonnant non comme réaction ? :D

Vous refusez de payer ? On ouvre une enquéte ! :roll:

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 03/10/19 à 11:55:12

L'abus et la position dominante sont 2 choses à part. L'un n'implique pas l'autre. Il faut que les 2 soit réunis pour être dans un cas d'abus de position dominante. Et il existe plein d'autre cas d'abus, par exemple la "clause abusive" est un abus qui n'implique pas la position dominante. Dans notre cas, il y a l'abus de dépendance économique qui pourrait s'appliquer (par exemple un grand groupe de distribution ne doit pas user de la dépendance des fournisseurs vis à vis d'eux pour vendre leur produits pour négocier à leur avantage plus que de raison les prix).

Donc, sans savoir que Google n'est pas en position dominante, et que de toute façon c'est indépendant de l'abus, tu ne peux pas affirmer qu'il n'y a pas d'abus.

Si tu lis ce qu'à fait l'Allemagne, ils ont tout d'abord vérifier qu'il n'y avait pas d'abus avant de se poser une quelconque autre question. Vu que dans le cas des lois allemandes et de la réponse de Google en Allemagne, il n'y avait pas d'abus, il n'a pas été nécessaire d'aller plus loi. Il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs.

Avatar de Jarodd Abonné
Avatar de JaroddJarodd- 03/10/19 à 14:12:47

Ok je l'ignorais. Sa fiche Wikipédia n'est pas à jour, je me suis fié uniquement à ça (pas bien).

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2