Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Guerre des brevets : face à GlobalFoundries, TSMC contre-attaque en justice

Il y a tout juste un mois, GlobalFoundries déterrait la hache de guerre et demandait à la justice d'interdire l'importation de produits TSMC aux États-Unis pour violation de 16 brevets. 

Dans sa plainte, le fondeur affirmait que des fabricants comme Apple, Qualcomm, Google, Nvidia, Lenovo et MediaTek étaient concernés.

« Nous sommes déçus de voir un autre fondeur recourir à des poursuites sans mérite au lieu de rivaliser sur le marché de la technologie », lâchait TSMC, grand fournisseur d'Apple, ajoutant que les accusations étaient « sans fondement ».

TSMC passe la seconde et demande à la justice de trois pays (États-Unis, Allemagne et Singapour) de stopper la production et d'interdire à la vente des produits GlobalFoundries pour violation de 25 brevets, comme le rapporte Reuters.

Dans un registre différent, sachez que Thomas Caulfield, directeur général de GlobalFoundries, a annoncé au Wall Street Journal qu'il prévoyait de lancer la société en bourse en 2022.

3 commentaires
Avatar de dylem29 INpactien
Avatar de dylem29dylem29- 01/10/19 à 08:44:50

Lancer la société en bourse?

Mais c'est devenu un patent troll, fallait le faire avant. :D

Avatar de ArchangeBlandin Abonné
Avatar de ArchangeBlandinArchangeBlandin- 01/10/19 à 09:57:35

Si tout le monde enfreint un brevet, c'est qu'il n'y avait qu'une solution au problème, ou qu'elle était assez évidente et que tout le monde est retombé sur cette même solution...

Donc, soit le brevet ne vaut pas un clou (et c'est fréquent), soit le brevet couvre une technologie essentielle que tout le monde doit partager, et pour ça on a le principe du frand.
Sauf que l'on ne fait pas de normes sur les processeurs en soi, les concepteurs se débrouillent, la compatibilité arrive un coup plus loin quand les équipements doivent communiquer entre eux (donc, par un bus ou par des ondes).

Avatar de linkin623 Abonné
Avatar de linkin623linkin623- 01/10/19 à 18:59:12

ArchangeBlandin a écrit :

Si tout le monde enfreint un brevet, c'est qu'il n'y avait qu'une solution au problème, ou qu'elle était assez évidente et que tout le monde est retombé sur cette même solution...

Donc, soit le brevet ne vaut pas un clou (et c'est fréquent), soit le brevet couvre une technologie essentielle que tout le monde doit partager, et pour ça on a le principe du frand.
Sauf que l'on ne fait pas de normes sur les processeurs en soi, les concepteurs se débrouillent, la compatibilité arrive un coup plus loin quand les équipements doivent communiquer entre eux (donc, par un bus ou par des ondes).

:chinois: Ces derniers temps, ce genre de choses se sont terminées avec des invalidations et des brevets FRAND .

La qualité des brevets US, des fois, c'est un peu du n'importe quoi, tant leur système permet de payer sans avoir de brevet et d'avoir des trucs en forme de patchwork et empêche de savoir ce qui protégé ou non...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.