Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Ubuntu 19.10 « Eoan Ermine » : la bêta disponible, la finale le 17 octobre

La préversion officielle est sortie comme prévu vendredi, ouvrant une période de test de deux semaines. Le cycle habituel de Canonical, qui ne laisse finalement que peu de temps à chaque fois pour collecter et traiter les retours.

Ubuntu 19.10 propose diverses améliorations et dernières versions de paquets : noyau Linux 5.3, GNOME 3.34, un nouveau thème Yaru GTK plus léger, la fournée habituelle de nouveaux fonds d’écran, un démarrage plus rapide et sans clignotement (au moins pour les GPU Intel), l’intégration des pilotes NVIDIA propriétaires dans l’ISO du système et un meilleur support de ZFS.

Toutes les variantes officielles d’Ubuntu ont également reçu leur bêta 19.10, chacune récupérant au passage la dernière version de son environnement de bureau attitré : Ubuntu MATE (MATE Desktop 1.22.2), Xubuntu (Xfce 4.14) ou encore Kubuntu (KDE Plasma 5.16).

Ubuntu 19.10 ne sera pas une mouture importante, contrairement à la suivante. Ubuntu 20.04, prévue pour avril prochain, sera en effet la nouvelle LTS (Long Term Support, cinq ans de support technique). D’autres distributions s’en serviront de socle, en particulier Linux Mint (qui n’utilise que les branches LTS d’Ubuntu).

6 commentaires
Avatar de Jarodd Abonné
Avatar de JaroddJarodd- 30/09/19 à 09:11:06

un démarrage plus rapide et sans clignotement (au moins pour les GPU Intel)

 Ce genre de problème n'est pas corrigé pour les versions précédentes ? :keskidit:

Avatar de Trit’ Abonné
Avatar de Trit’Trit’- 30/09/19 à 10:11:39

Sûrement pas une priorité : les gens sous 19.04 devront passer à 19.10, et ceux qui préfèrent la LTS auront la prochaine (donc corrigée elle aussi, en toute logique) dans six mois, en avril prochain.

Avatar de Jarodd Abonné
Avatar de JaroddJarodd- 30/09/19 à 10:20:06

Je pensais que ce genre de problème était corrigé sur toutes les versions supportées, ça doit quand même être assez gênant...

Avatar de Floflr Abonné
Avatar de FloflrFloflr- 30/09/19 à 15:00:43

Il ne s'agit pas d'un bug mais d'une fonctionnalité implémentée dans le noyau Linux récemment. Il faut en plus un processeur de génération icelake au moins en plus il me semble !!

Avatar de PS12r Abonné
Avatar de PS12rPS12r- 01/10/19 à 07:12:50

Quand ils disent « clignotement », ce n'est pas dans le sens qu'on se le représente. C'est plutôt une succession de différents écrans uniquement lors de l'amorçage de ton PC.

Quand tu démarres ton PC avec Windows, tu as successivement :

  • l'écran d'initialisation de l'UEFI/BIOS (avec la marque de ton PC/CM)

  • l'animation de chargement de Windows (typiquement les petites billes qui tournent en rond sur W10)

  • enfin l'écran de connexion de Wndows

    Avec une distribution Linux jusqu'à récemment on avait :

  • l'écran d'initialisation de l'UEFI/BIO

  • l'écran GRUB (variable selon configuration)

  • un bref écran noir

  • un écran avec la liste des commandes d'initialisation de Linux

  • l'écran de chargement animé (souvent avec le logo de la distribution)

  • un autre bref écran noir

  • enfin l'écran de ton gestionnaire de connexion.

    La démocratisation des SSD a rendu la succession de ces chargements très rapides d'où l'impression de clignotement peu appréciable. En soit, ça ne gène en rien à l'utilisation, c'est juste une considération esthétique qui n'est pas considéré comme un bug prioritaire à corriger en cours de distribution, d'autant que plusieurs composants sont concernés.

    Maintenant avec la beta de Fedora 31 (sur plate-forme Coffe Lake) j'ai :

  • l'écran d'initialisation de l'UEFI/BIO

  • un très bref écran noir de transition

  • l'écran de chargement animé (avec le logo de Fedora)

  • l'écran de gestionnaire de connexion.
     
    À noter que ce démarrage « sans clignotement » est déjà déployé sur Fedora (depuis la version 30 si je ne m'abuse) et que l'utilisation de partitions chiffrées (LUKS) gâche cette belle mécanique avec un écran de saisie de mot de passe en plein milieu de la parade.

     

Avatar de Jarodd Abonné
Avatar de JaroddJarodd- 01/10/19 à 07:25:39

Merci pour ces précisions :chinois:

Si je demande, c'est que j'utilise Ubuntu 18.04, avec un SSD, et la partition chiffrée dès le démarrage (j'ai donc l'écran de déchiffrement en plus). Et j'ai un écran avec un curseur qui clignote quelques secondes, j'ai pensé que cela faisait référence à ça (de plus une fois sur trois, je reste bloqué sur cet écran). Et comme j'ai eu pas mal de soucis avec ces écrans au démarrage (le clavier était inactif par exemple, donc impossible de saisir le mpd de déchiffrement), je me disais que je n'étais pas le seul :transpi: et je me demandais pourquoi on attendait la prochaine version pour le corriger. Mais d'après ce que tu dis, ce n'est pas un problème majeur, donc je comprends mieux.

Édité par Jarodd le 01/10/2019 à 07:27
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.