Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Amazon : 100 000 camions électriques et 100 % d'énergie renouvelable en 2030

Ce plan s'inscrit dans un cadre plus large visant à atteindre un objectif de zéro émission nette de carbone en 2040, soit 10 ans avant la limite fixée par l'Accord de Paris. Cela passe également par une étape intermédiaire avec 80 % d'énergie renouvelable en 2024.

Les 100 000 utilitaires électriques s'inscrivent également dans ce cadre. La commande a été passée à Rivian, mais le déploiement se fera sur une décennie.

Amazon pense en effet que les premiers colis seront livrés à ses clients par un des nouveaux camions électriques en 2021. 10 000 véhicules devraient ensuite être en circulation en 2022. Il faudra attendre 2030 pour arriver au total de 100 000.

La société Rivian a multiplié les levées de fonds ces derniers temps, dont l'une pilotée par Amazon pour un montant total de 700 millions de dollars. La société de Jeff Bezos n'avait pas contre pas précisé combien elle avait investi. 

31 commentaires
Avatar de ColinMaudry Abonné
Avatar de ColinMaudryColinMaudry- 20/09/19 à 09:19:04

C'est tout de même assez fou de se vanter d'utiliser 100 000 camions électriques et de revendiquer un "objectif de zéro émission nette de carbone en 2040", compte tenu des émission de CO2 et des dégâts environnementaux causés par l'extraction des terres rares nécessaires à la fabrication des batteries.

Un véhicule ne commence pas à polluer quand on tourne la clef dans le contact, mais quand on extrait les matériaux nécessaires à sa fabrication. Je regrette que les journalistes ne pointent pas cette absurdité. La crise environnementale impose de faire autant avec moins de consommation de ressources.

Et je ne parle même pas du recyclage du camion en fin de vie...

Tout objet manufacturé a un cycle de vie BEAUCOUP plus long que sa seule période d'utilisation.

Édité par ColinMaudry le 20/09/2019 à 09:23
Avatar de gg40 INpactien
Avatar de gg40gg40- 20/09/19 à 09:23:05

Intéressant, je connaissais pas Rivian.
En regardant les fiches techniques de leurs véhicules, je ne comprend pas pourquoi mettre autant de puissance dans des véhicules électriques (400ch à 760ch pour Rivian). Cela doit fortement diminuer l'autonomie.
Rivian n'est pas le seul, même la ZOE  est très performante à l’accélération à ce que l'on dit.

Avatar de AltreX Abonné
Avatar de AltreXAltreX- 20/09/19 à 09:40:00

Merci, j'allais dire quelque chose de similaire.

Avatar de eres Abonné
Avatar de ereseres- 20/09/19 à 09:50:35

Il ne faut effectivement ne pas confondre "Zero emission" à l'usage et "Zero pollution" d'un équipement
Malgré tout, c'est un progrés certain
La pollution... elle vient d'abord du client qui commande un produit pour se le faire livrer.

Avatar de Yannouch Abonné
Avatar de YannouchYannouch- 20/09/19 à 09:56:07

eres a écrit :

Il ne faut effectivement ne pas confondre "Zero emission" à l'usage et "Zero pollution" d'un équipement
Malgré tout, c'est un progrés certain
La pollution... elle vient d'abord du client qui commande un produit pour se le faire livrer.

Et encore plus s'il commande un produit inutile...

Avatar de atchisson Abonné
Avatar de atchissonatchisson- 20/09/19 à 09:59:22

Les gens disent que les véhicules électriques accélèrent fortement parce que le couple est disponible très bas dans les tours, à l'inverse d'un moteur thermique.
La puissance absolue reste la même entre un moteur de 50kW thermique, et un de 50kW électrique, elle n'est juste pas "répartie" de la même façon

Concernant les moteurs surdimensionnés de Rivian, ça doit être parce que leur marché cible est pour le moment l'Amérique nord. Déjà que de proposer un véhicule électrique doit être compliqué, alors si en plus il a moins de puissance que le F150 du voisin redneck, il serait invendable, ça serait la honte d'avoir ça.. :transpi:

Avatar de mykoD Abonné
Avatar de mykoDmykoD- 20/09/19 à 10:02:51

ColinMaudry a écrit :

C'est tout de même assez fou de se vanter d'utiliser 100 000 camions électriques et de revendiquer un "objectif de zéro émission nette de carbone en 2040", compte tenu des émission de CO2 et des dégâts environnementaux causés par l'extraction des terres rares nécessaires à la fabrication des batteries.

Un véhicule ne commence pas à polluer quand on tourne la clef dans le contact, mais quand on extrait les matériaux nécessaires à sa fabrication. Je regrette que les journalistes ne pointent pas cette absurdité. La crise environnementale impose de faire autant avec moins de consommation de ressources.

Et je ne parle même pas du recyclage du camion en fin de vie...

Tout objet manufacturé a un cycle de vie BEAUCOUP plus long que sa seule période d'utilisation.

Zero emission, en effet, c'est impossible.
Même un vélo n'a pas "zero emission".

Par contre, il est clair que les véhicules électriques ont moins d'émission que leur équivalent thermique. C'est un fait, malgré les pseudo-études financées par les constructeurs...
 
Oui la production de la batterie est plus polluante que la production d'un moteur thermique, il n'y a pas photo, mais:

  1. Nous sommes au début des recherches sur les batteries de grandes capacités: la marge de progression est encore énorme et les améliorations sont déjà très impressionnantes, le tout en utilisant toujours moins de terres "rares".
  2. Les batteries tiennent largement plus longtemps que le moteur thermique, les premiers retours sont là: 300 000 km sans poser aucun problème en charge rapide (ce qui est le plus mauvais pour la durabilité). Les nouvelles générations de batteries vont encore pousser ce nombre plus loin.
  3. Dans les calculs d'émission c'est amusant mais quand on compare avec les thermiques, on ne pense jamais à intégrer les émissions de la chaine d'approvisionnement de l'essence: extraction, transport, raffinage, livraison dans la pompe à essence de votre village... drôle n'est-ce pas?
  4. Pour le recyclage, il y a plusieurs possibilités: les batteries de véhicules trop usées pour cette utilisation fonctionnent toujours parfaitement pour d'autres (stockage temporaire par exemple...). Enfin Umicore parvient à recycler 90% d'une batterie actuelle: ils se limitent à 70% parce que le reste coûte encore trop cher pour le bénéfice (ils n'ont pas assez de volume, le marché des VE étant trop neuf).
Avatar de tifounon Abonné
Avatar de tifounontifounon- 20/09/19 à 10:21:03

C'est zéro émission de polluants dans l'atmosphère.

Après pour la fabrication (matière première, ressources énergétiques ou eau, etc.), c'est une autre histoire dont tout le monde se fout puisque focalisé sur l'atmosphère.

Avatar de seb2411 INpactien
Avatar de seb2411seb2411- 20/09/19 à 10:34:34

ColinMaudry a écrit :

C'est tout de même assez fou de se vanter d'utiliser 100 000 camions électriques et de revendiquer un "objectif de zéro émission nette de carbone en 2040", compte tenu des émission de CO2 et des dégâts environnementaux causés par l'extraction des terres rares nécessaires à la fabrication des batteries.

Un véhicule ne commence pas à polluer quand on tourne la clef dans le contact, mais quand on extrait les matériaux nécessaires à sa fabrication. Je regrette que les journalistes ne pointent pas cette absurdité. La crise environnementale impose de faire autant avec moins de consommation de ressources.

Et je ne parle même pas du recyclage du camion en fin de vie...

Tout objet manufacturé a un cycle de vie BEAUCOUP plus long que sa seule période d'utilisation.

Pour Amazon ça se tient puisqu'il cherchent à réduire leur émission de CO2 pas celle des autres.
En gros leur plan est d'approcher les 0 émissions sur leur activité directe. Ça n'inclus pas les fournisseurs.

Et pour les émissions liées à la fabrication d'un véhicule c'est surtout que ça reste très énergivore et qu'une grosse partie de la production d’électricité est encore carboné.

Enfin pour la fin de vie c'est déjà pris en compte. Les batteries peuvent être réutilisée pour du stockage stationnaire puis recyclé. Le recyclage des batteries Li/Ion évolue beaucoup (% des matériaux recyclé et conso d'énergie nécessaire).

Tout n'es pas rose mais ça va dans la bonne direction.

Avatar de Sclarckone Abonné
Avatar de SclarckoneSclarckone- 20/09/19 à 10:36:03

Non seulement la fabrication d'un véhicule électrique a un coût environnemental certain, comme le pointe @ColinMaudry, mais il ne faut pas oublier non plus que l'énergie électrique qu'ils utilisent doit être produite. Et particulièrement dans le cas des États-Unis, dont la production d'électricité provient à 77,7% d'énergies fossiles (source).

Encore une belle opération de greenwashing !

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4