Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Les États-Unis réclament les recettes de Mémoires Vives (« Permanent Records ») d’Edward SnowdenCrédits : Universum Film

Le Département de la Justice vient de lancer une action contre le livre d’Edward Snowden, révèle notamment Ars Technica. L’ouvrage sort demain et a bénéficié d’une grande campagne médiatique.

Le ministère n’entend pas interdire sa sortie. Plus insidieusement, il réclame le reversement des recettes de Permanent Records (ou Mémoires Vives, en France). Pourquoi ? Le DoJ reproche à Snowden d’avoir violé l’accord de confidentialité passé avec la CIA et la NSA.

Celui-ci lui imposait de soumettre, préalablement à toute publication, les contenus qu’il envisageait de diffuser. « Snowden a sciemment, délibérément et volontairement violé cet accord » expose la plainte. 

En clair, l’auteur aurait dû procéder à ces formalités, attendre l’accord des autorités, pour ensuite transmettre son ouvrage aux éditeurs à charge pour lui de le commercialiser.

Snowden va continuer « à s’enrichir injustement en bénéfices, avances, redevances et autres avantages résultant de la publication non autorisée de son livre » reprochent les autorités. 

Elles réclament au passage un gel des avoirs détenus par Macmillan, son éditeur aux États-Unis.

« Si seulement le ministère était aussi préoccupé par les violations commises par les programmes de surveillance de masse du gouvernement que par cette volonté de s’attaquer aux mémoires de celui qui a alerté le public » commente Freedom of Press chez The Verge

33 commentaires
Avatar de yvan Abonné
Avatar de yvanyvan- 18/09/19 à 09:29:08

C'est de bonne guerre, après ils participent au buzz d'un truc qu'ils ont cherché à étouffer bien fort... étonnante démarche. :reflechis:

Avatar de Trit’ Abonné
Avatar de Trit’Trit’- 18/09/19 à 09:31:36

La vraie question, c’est : vous comptez l’acheter en ligne, ou vous rendre plutôt dans une librairie et le payer en liquide ?

Avatar de jb18v Abonné
Avatar de jb18vjb18v- 18/09/19 à 09:37:44

option 2 :ouioui:

cela dit je préfère les versions poche pour l'encombrement :windu: mais j'aime le papier :love:

Avatar de Lesgalapagos Abonné
Avatar de LesgalapagosLesgalapagos- 18/09/19 à 10:17:44

C'est quoi le papier ?

Avatar de Jeanprofite Abonné
Avatar de JeanprofiteJeanprofite- 18/09/19 à 10:24:54

Un truc pour les non encore lobotomisé par les écrans :ouioui:

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 18/09/19 à 10:29:17

Bof il sera trouvable gratuitement au bout d'un certain temps.

Avatar de grsbdl INpactien
Avatar de grsbdlgrsbdl- 18/09/19 à 10:36:32

Je n'y comprends plus rien, il est où l'ami Snowden maintenant ? J'ai cru lire (visiblement à tord) qu'ils l'avaient choppé il y a quelques semaines, rappelant au passage la peine qui l'attend aux US.
Il n'a pas été viré de l'ambassade d'Équateur ?

Avatar de marba Abonné
Avatar de marbamarba- 18/09/19 à 10:39:47

C'est des forêts qu'on rase pour se torcher le cul avec

Avatar de j-dub INpactien
Avatar de j-dubj-dub- 18/09/19 à 10:45:13

grsbdl a écrit :

Je n'y comprends plus rien, il est où l'ami Snowden maintenant ? J'ai cru lire (visiblement à tord) qu'ils l'avaient choppé il y a quelques semaines, rappelant au passage la peine qui l'attend aux US.
Il n'a pas été viré de l'ambassade d'Équateur ?

Tu confonds Edward Snowden et Julian Assange. 

Avatar de Jeanprofite Abonné
Avatar de JeanprofiteJeanprofite- 18/09/19 à 10:50:15

Je pense que tu confonds avec Julian Assange.
Oups, grillé.

J'aimerai bien savoir ce qu'il devient d'ailleurs (y a-t-il un journaliste dans le coin) ?

Édité par Jeanprofite le 18/09/2019 à 10:50
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4